En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Agriculture,... > Bio-informaticien

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Bio-informaticien

Le bio-informaticien travaille à la croisée des chemins entre la science du vivant et l'informatique. Il conçoit des logiciels destinés à aider les chercheurs en biologie.
Comment devenir Bio-informaticien ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Bio-informaticien

Grâce à sa double formation en sciences du vivant et en informatique, un bio-informaticien se sert de son ordinateur pour aider la recherche biologique. Il conçoit des logiciels qu'utiliseront les chercheurs afin de développer de nouveaux médicaments, d'améliorer le contrôle qualité dans l'agroalimentaire ou encore de préserver la biodiversité. Travaillant dans un institut de recherche ou une entité industrielle, il va :
• Comprendre le biologiste et interpréter ses travaux ;
• Aider le biologiste en trouvant des solutions informatiques les mieux adaptées aux problèmes qu'il se pose ;
• Créer des logiciels et des bases de données destinées à recueillir les informations du vivant (structure d'une protéine, d'un génome...).

Fiche Métier : comment devenir Bio-informaticien
CC BY-SA 2.0 RDECOM

Synonymes du Métier

  • Bioinformaticienne, bionaute

Devenir Bio-informaticien : Qualités requises

Le bio-informaticien travaille en collaboration étroite avec le biologiste. Afin de bien cerner ses attentes, il doit faire preuve d'un grand sens de l'écoute et également aimer le travail en équipe. En outre, il doit être capable de s'adapter à ses besoins.
Parce qu'il travaille avec de nombreuses données biologiques et informatiques, le bio-informaticien doit posséder un esprit d'analyse et de synthèse. Rigueur et méthode sont deux atouts indispensables pour évoluer dans ces deux sciences si différentes.
Enfin, dans une certaine mesure, le bio-informaticien doit faire preuve de créativité pour contourner les problèmes qu'il rencontre lors de la conception d'un outil informatique. Doté d'un fort esprit critique, il doit savoir se remettre en question lorsqu'il est confronté à un échec pour pouvoir aller de l'avant.

Bio-informaticien : carrière / possibilité d’évolution :

La bio-informatique étant une science en plein essor, les industriels et les instituts de recherche seront amenés à recruter de nombreux bio-informaticiens dans les prochaines années. Ainsi, le marché de l'emploi est plutôt favorable aux jeunes diplômés.
Au cours de sa carrière, un bio-informaticien peut voir sa carrière évoluer et occuper la fonction de directeur d'un laboratoire de recherches.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

2400 €

Devenir Bio-informaticien : formation nécessaire

Le métier de bio-informaticien nécessite une double compétence dans les domaines des sciences du vivant et de l'informatique. L'accès à la profession est réservé aux titulaires d'un diplôme de niveau bac + 5 minimum. Il est vivement conseillé aux candidats d'opter dès le lycée pour une filière S ou STL, puis de s'orienter vers une licence en biologie ou en informatique. Ce n'est qu'ensuite qu'ils devront se spécialiser.
Les formations les plus recherchées par les instituts et les entreprises recrutant des bio-informaticiens sont :
• Le master universitaire. Certains s'adressent à des biologistes ou biochimistes alors que d'autres sont réservés aux informaticiens. Les universités commencent à proposer dès la licence des formations en bio-informatique débouchant sur ces deux types de masters ;
• Le diplôme d'ingénieur en bio-informatique. Généralement proposée en option ou en majeure de dernière année, la bio-informatique est rarement proposée en tant que filière à part entière dans les écoles d'ingénieurs ;
• Le doctorat, dès lors qu'il est spécialisé dans le domaine de la bio-informatique.

Situation du métier / contexte pour devenir Bio-informaticien

Le métier de bio-informaticien est un métier récent et déjà en pleine mutation : il se dirige de plus en plus vers un certain niveau de spécialisation dans des domaines tels que l'interfaçage homme-machine ou la programmation. Les jeunes diplômés bénéficient d'un secteur largement favorable à l'emploi. D'autant qu'entre les instituts de recherche, les entités industrielles et la fonction publique hospitalière, plusieurs possibilités de carrières s'offrent à eux.


Secteurs associés au métier : Agriculture, agroalimentaire, Chimie, pharmacie, Environnement, Santé, médical,
Matières associées au métier : Biologie et physiopathologie humaines, Informatique et sciences du numérique, Sciences de la vie et de la terre (SVT), Techniques de laboratoire, Technologies biochimiques et biologiques,


L'actualité du secteur / métiers liés

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Créapole
CREAPOLE est une école de Design et de Création avec : - Un campus au coeur...
CFA d'Alembert
Le CFA d'Alembert est l'une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...