En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Agriculture,... > Biologiste marin

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Biologiste marin

Le biologiste marin est un scientifique de haut niveau. Qu'il travaille pour des instituts de recherche ou des sociétés privées, ses responsabilités varient en fonction de sa spécialisation. Les missions océanographiques ne sont qu'une facette de ses multiples activités.
Comment devenir Biologiste marin ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Biologiste marin

Le biologiste marin, chercheur ou chercheuse en biologie marine, exerce différentes activités qui vont de la recherche pure au sein d'entités publiques : CNRS, INRA, IRD, IFREMER... au développement des ressources halieutiques pour des sociétés privées opérant dans le domaine de l'aquaculture. Il consacre une partie de son temps à des missions océanographiques, mais l'essentiel de son travail s'effectue en laboratoire.
Sur site, le biologiste marin effectue des plongées pour réaliser des observations, prendre des mesures ou effectuer des prélèvements. Il analyse ensuite ces données en laboratoire, puis les synthétise sous forme de rapports. Variables en fonction de sa spécialisation, ses responsabilités sont multiples :
• étudier la répartition des espèces marines en fonction de critères océanographiques (lumière, salinité, oxygénation) ;
• déterminer l'impact des activités humaines sur les écosystèmes ;
• recenser les populations et établir des recommandations pour protéger les ressources ;
• étudier plus particulièrement certaines espèces : anatomie, physiologie, éthologie, migrations, etc. ;
• recueillir des données biologiques pour optimiser la production aquacole ;
• reproduire des organismes en laboratoire : micro-algues, semences, larves ;
conseiller les pouvoirs publics : contrôles sanitaires, gestion du littoral, quotas, exploitation des zones de pêche, etc. ;
encadrer des équipes et participer à des projets de recherches pluridisciplinaires ;
• participer à des projets de protection de l'environnement ;
enseigner et donner des conférences.

Fiche Métier : comment devenir Biologiste marin
CC BY 2.0 Official U.S. Navy Imagery

Synonymes du Métier

  • chercheur en biologie marine

Devenir Biologiste marin : Qualités requises

La biologie marine regroupe divers domaines comme les mathématiques, la physique, la chimie, la biologie moléculaire ou encore la bio-informatique. Le biologiste marin doit donc faire preuve d'une grande curiosité. Polyvalent, Il doit être capable de s'adapter en permanence à de nouveaux défis, et travailler en équipe avec des spécialistes venant de différents horizons.
Les missions océanographiques lui demanderont une bonne habileté manuelle et la capacité de prendre des risques.
L'analyse et la synthèse des données exigeront de lui de la rigueur, de la méthode, la capacité d'organiser et de planifier. Amené à écrire de nombreux rapports, il devra aussi posséder une bonne aisance rédactionnelle.
Il lui faudra également être patient, car il sera amené à travailler sur des projets de longue haleine.

Biologiste marin : carrière / possibilité d’évolution :

Si vous êtes titulaire d'un bac+2 spécialisé, type DTSM (diplôme de technicien supérieur de la mer), DU "Environnement littoral" ou DEST "Technicien de la mer et du littoral", vous pourrez être recruté comme assistant chercheur. Pour accéder à la carrière de biologiste marin il vous faudra opter pour la formation continue ou poursuivre vos études jusqu'au doctorat. Par la suite, vous pourrez envisager de devenir chercheur dans un laboratoire spécialisé ou universitaire avec le titre d'enseignant-chercheur.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

2200 €

Devenir Biologiste marin : formation nécessaire

Après un bac scientifique ou STL "Sciences et technologies de laboratoire", il vous faudra obtenir soit un master en :
• biologie,
• biotechnologie,
• géosciences,
• physique marine,
• professionnel océanographie ;
? soit un diplôme d'ingénieur (écologie, environnement, agronomie?).
Afin d'obtenir le niveau de compétences qui vous permettra d'être recruté comme chercheur en biologie marine, vous devrez ensuite compléter votre parcours en formation continue, ou poursuivre vos études jusqu'au doctorat (bac+8).

Situation du métier / contexte pour devenir Biologiste marin

Le métier de biologiste marin offre encore quelques débouchés dans le secteur industriel, mais beaucoup moins dans le domaine de la recherche où il n'est pas aisé de se faire recruter par une poignée d'organismes spécialisés. Il est donc souvent nécessaire d'enchaîner les contrats postdoctoraux avant de trouver enfin l'emploi de ses rêves.


Secteurs associés au métier : Agriculture, agroalimentaire, Environnement,
Matières associées au métier : mathématiques, Ecologie, Agronomie, Physique-chimie, Sciences de la vie et de la terre (SVT), Sciences physiques, Techniques de laboratoire, Technologies biochimiques et biologiques,


CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISIS - Institut Supérieur de l'Image et du Son
L’institut Supérieur de l’Image et du Son, implanté dans le quartier du...
Ifa A. Chauvin
l'Institut de Formation par Alternance Adolphe Chauvin, implanté à Osny dans...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...