En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Audit, Conseil,... > Biostatisticien

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Biostatisticien

A cheval entre la statistique, l'agronomie, les sciences de la santé et la biologie, le biostatisticien appartient à la grande famille des scientifiques. Il a pour rôle de concevoir des méthodes biostatistiques pour les études cliniques commandées par l'industrie pharmaceutique ou l'agroalimentaire.
Comment devenir Biostatisticien ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Biostatisticien

Rôle du biostatisticien
Le biostatisticien doit :
- développer des méthodologies biostatistiques ;
- réaliser des analyses statistiques à partir d'études précliniques ou cliniques ;
- assurer la rédaction de la partie statistique des protocoles et rapports d'études ;
- rédiger un plan d'analyse statistique ;
- interpréter des résultats statistiques ;
- définir le nombre de sujets pour une étude clinique ;
- être force de proposition en matière d'études statistiques ;
- proposer des plans de développement ;
- assurer la gestion de bases de données ;
- savoir manipuler les logiciels statistiques ;
- participer à la démarche qualité ;
- collaborer avec les différents intervenants d'une étude ;
- évaluer la qualité des soins.

Fiche Métier : comment devenir Biostatisticien
CC BY 2.0 Victor1558

Synonymes du Métier

  • Statisticien

Devenir Biostatisticien : Qualités requises

S'il est évident que le biostatisticien doit être un adepte des chiffres, ses compétences ne se limitent pas qu'à cela ! En effet, ce professionnel doit aussi faire preuve d'un bon contact humain. Certes, le biostatisticien passe beaucoup de temps derrière un ordinateur, mais il doit également savoir travailler en équipe. Il côtoie des data-managers, des chefs de produit ou encore des médecins.
Véritable touche-à-tout, il doit être capable de s'adapter aux différents domaines d'études auxquels il sera confronté. Autonome et débrouillard, le biostatisticien est avant tout un perpétuel chercheur. Au-delà de ses compétences en biologie et en mathématiques, il doit également maîtriser parfaitement l'anglais.

Biostatisticien : carrière / possibilité d’évolution :

Agroalimentaire, biologie, recherche? Le biostatisticien peut évoluer dans de nombreux secteurs d'activités, que ce soit dans le domaine privé ou public. Ses perspectives d'évolution sont relativement nombreuses puisqu'il peut espérer devenir assureur qualité, recherches et développement (R&D), chargé de pharmacovigilance, directeur biométrie, rédacteur médical ou épidémiologiste, attaché de recherche clinique, responsable des études pharmaco-économiques, data manager en biostatistiques? Il peut également évoluer vers un poste de statisticien des équipes de recherche dans divers domaines.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1600 €

Devenir Biostatisticien : formation nécessaire

Pour exercer la profession de biostatisticien, voici les différentes formations envisageables :
- Diplôme de statisticien de l'Institut de statistique Paris VI mention biostatistique
- Diplôme d'ingénieur de l'Ecole nationale de la statistique et de l'analyse de l'information
- Licence professionnelle Industries chimiques et pharmaceutiques option essais cliniques et validation
- Licence professionnelle Sciences et technologies santé spécialité statistique et informatique décisionnelles pour la santé
- Licence professionnelle Sciences humaines et sociales, santé spécialité biostatistique
- Licence professionnelle Sciences, technologies, santé spécialité statistique et informatique pour la santé
- Master professionnel Sciences, technologies, santé mention mathématiques et applications, ingénierie mathématique spécialité statistique, informatique, techniques numériques.

Situation du métier / contexte pour devenir Biostatisticien

L'insertion des biostatisticiens sur le marché de l'emploi n'est pas toujours évidente. Si le nombre d'embauches ne diminue pas, il semblerait néanmoins que le marché stagne, ce qui ne facilite pas l'entrée des jeunes candidats dans ce secteur d'activités. Mais la situation est loin d'être catastrophique puisque les grands laboratoires pharmaceutiques et agroalimentaires sont contraints à investir dans la recherche. Le métier de biostatisticien n'est donc pas près de s'éteindre ! Pensez à tenter votre chance à l'étranger !


Secteurs associés au métier : Audit, Conseil, Expertise, Chimie, pharmacie, Environnement, Santé, médical,
Matières associées au métier : mathématiques, Ecologie, Agronomie, Biologie et physiopathologie humaines, Physique-chimie, Sciences de la vie et de la terre (SVT), Sciences et techniques sanitaires et sociales, Techniques de laboratoire, Technologies biochimiques et biologiques,


L'actualité du secteur / métiers liés

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
CIFACOM - L'école du graphisme, du multimédia et de l'audiovisuel
Passionné par le graphisme, le multimédia ou l'audiovisuel ? Une de nos...
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, l'école du i-management de la CCI Paris Ile-de-France, forme chaque...
Ecole EGO
« La grande illusion du monde des affaires est de croire que l’on peut...