En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Environnement > Botaniste

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Botaniste

Un botaniste est un spécialiste du monde végétal. Travaillant sur le terrain et en laboratoire, il analyse les plantes avec l'objectif de recenser de nouvelles espèces par exemple. Ses recherches peuvent aussi lui permettre de découvrir des vertus intéressantes sur le plan médical ou de mesurer l'impact d'une politique environnementale sur un écosystème.
Comment devenir Botaniste ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Botaniste

Rôle du botaniste
Un botaniste dispose du statut de chercheur ou d'enseignant-chercheur. Il travaille le plus souvent au sein d'un organisme public de recherche. Dans l'exercice de ses fonctions, il est amené à  :
• observer la flore,
• répertorier les plantes observées,
• classifier ses découvertes,
• analyser la forme des plantes,
• apprécier la structure anatomique des plantes,
• étudier les réactions chimiques,
• contrôler le développement des plantes,
• examiner leur reproduction,
• constater la biodégradabilité,
• exploiter les données recueillies pour la médecine,
• vérifier l'état du milieu naturel et les effets des pollutions.
"

Fiche Métier : comment devenir Botaniste

Devenir Botaniste : Qualités requises

Minutie et sens de l'observation sont des prérequis indispensables pour exercer le métier de botaniste. Il faut en effet se montrer très vigilant pour manipuler les échantillons récoltés et les examiner. La patience est une qualité essentielle car les plantes ne livrent parfois leurs secrets qu'après des heures, voire des jours d'études et d'expérience. Un botaniste se doit d'être passionné par la flore. Il se montre curieux et se tient informé des découvertes de ses collègues à travers le monde en lisant les journaux consacrés aux plantes. Le botaniste doit, en outre, savoir travailler seul. Exerçant souvent en autonomie, il sait organiser ses déplacements et établir un programme d'expérimentations en laboratoire. Il dispose également de qualités rédactionnelles pour écrire un rapport et éventuellement préparer une conférence lorsque ses recherches aboutissent.

Botaniste : carrière / possibilité d’évolution :

Selon la place qu'il occupe, le botaniste pourra évoluer de différentes manières au cours de sa carrière professionnelle. Un enseignant­chercheur peut passer de maître de conférences à professeur d'université. Il lui faudra, en revanche, passer un concours. S'il travaille dans un laboratoire privé comme chargé de recherche, son expérience peut lui permettre de devenir directeur de recherche. Il encadrera ainsi plusieurs botanistes. Certains botanistes tendent vers une spécialisation. À ce titre, ils peuvent approfondir un type de plantes ou un environnement particulier.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

2000 €

Devenir Botaniste : formation nécessaire

Pour devenir botaniste, il faut savoir qu'un bac +8 est le minimum. Le cursus le plus courant est la filière universitaire.
Niveau bac +3
• Licence pro amélioration génétique des plantes
• Licence pro analyses et techniques d'inventaire de la biodiversité
• Licence pro gestion de la santé des plantes
• Licence pro expérimentateur du végétal
Niveau bac +5
• Master recherche sciences et technologies, mention sciences agronomiques et agroalimentaires, spécialité sciences et productions végétales
• Master recherche sciences et technologies, mention biologie, spécialité génétique, adaptation et productions végétales
• Master pro sciences et technologies, mention biologie intégrative et physiologie, spécialité sciences du végétal
Niveau bac +8
• Doctorat
Niveau bac +11
• Postdoctorat
Vous pouvez également suivre les formations d'écoles d'ingénieur spécialisées en biologie et d'écoles d'agronomie.

Situation du métier / contexte pour devenir Botaniste

Si beaucoup de botanistes rêvent d'intégrer le Muséum national d'Histoire naturelle, la plupart doivent se rabattre sur des organismes de recherche ou des entreprises, faute de place. C'est au CNRS (Centre national de la recherche scientifique), à l'INRA (Institut national de la recherche agronomique) ou à l'IRD (Institut de recherche pour le développement) que vous aurez le plus de chance de trouver un emploi. Universités et écoles recrutent, quant à elles, des enseignants­chercheurs. Il faut savoir que si vous travaillez pour une entreprise privée, votre salaire sera plus important que dans le public.


Secteurs associés au métier : Environnement,
Matières associées au métier : Ecologie, Agronomie, Sciences de la vie et de la terre (SVT),


L'actualité du secteur / métiers liés

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...
Ifa A. Chauvin
l'Institut de Formation par Alternance Adolphe Chauvin, implanté à Osny dans...
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...