En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Culture,... > Brodeur

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Brodeur

Artisan, voire artiste, le brodeur ou la brodeuse travaillent méticuleusement à la réalisation d'un motif qui sera réalisé sur une surface de tissu préexistante. De la broderie à la main ou au crochet aux machines industrielles, le métier de brodeur peut se révéler très créatif ou au contraire répétitif.
Comment devenir Brodeur ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Brodeur

Le brodeur manuel conçoit un modèle à broder seul ou en association avec un styliste. Il reproduit ce dessin sur un tissu à l'aide d'un papier calque ou d'un carbone spécial. Puis il tend le tissu (à la main ou avec un métier à broder) et incruste le long du dessin un fil, ou bien des perles, des paillettes, d'autres tissus ou toutes sortes de matériau.

Il existe maintenant des machines industrielles qui permettent de reproduire le modèle de façon beaucoup plus rapide. La pratique de la broderie manuelle perdure cependant dans certaines maisons de luxe qui créent des pièces uniques. Le brodeur peut donc travailler dans un atelier ou dans une entreprise textile. En France, le coût élevé de la main-d'oeuvre a encouragé les maisons de broderie à s'orienter vers une offre haut de gamme.
Les brodeurs manuels travaillent essentiellement pour :


• la haute couture ;
• la couture de diffusion boutique ;
• le cinéma ;
• l'opéra ;
• les théâtres nationaux ;
• les grands cabarets parisiens ;
• l'art contemporain ;
• la restauration d'art.
Ils peuvent aussi être les artisans d'un savoir-faire régional ancestral.
Les ateliers de broderie mécanique travaillent pour :
• la bonneterie ;
• le linge de maison ;
• le prêt-à-porter ;
• l'ameublement ;
• le design d'intérieur ;
• la layette ;
• les écussons ;
• les colifichets.

Fiche Métier : comment devenir Brodeur
CC BY 2.0 Gary Soup

Devenir Brodeur : Qualités requises

Un certain sens esthétique est la première qualité à avoir si vous voulez être brodeur. Même la broderie mécanique requiert un savoir-faire artistique et de la créativité. Il faut bien sûr faire preuve de dextérité et avoir une bonne vue, ce qui facilite le travail méticuleux penché sur un petit ouvrage toute la journée. Autant s'armer de patience, car un seul ouvrage peut représenter jusqu'à 60 heures de travail. L'évolution du métier amène également des exigences en termes de manipulation des machines et des logiciels qui lui sont associés, ainsi qu'une bonne résistance au bruit ambiant et au travail répétitif.

Brodeur : carrière / possibilité d’évolution :

Le métier de brodeur est souvent le métier d'une vie, avec une possible évolution de salaire et de qualification à mesure que l'expérience s'accumule. Il est possible de s'orienter vers tous les métiers de dentellerie ou plus largement dans le domaine de l'industrie textile. Une formation complémentaire sera toutefois bienvenue en cas de reconversion.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1430 €

Devenir Brodeur : formation nécessaire

Il existe peu de formations en broderie, au vu du nombre restreint de débouchés. Le plus évident est de commencer par un CAP Arts de la broderie en deux ans. Cependant, il est vivement conseillé de pousser jusqu'à un BMA (Brevet des Métiers d'Art), qui équivaut à un niveau bac. En ce qui concerne les études supérieures, il existe un DMA (Diplôme des Métiers d'Art) option Arts textiles. Il s'agit de la formation la plus pointue, même si certains cursus de formation continue sont également appréciés par les recruteurs.

Situation du métier / contexte pour devenir Brodeur

Si la broderie s'applique à des domaines variés, allant de la haute couture au linge de maison, les recrutements se font rares (il existe 2 000 brodeurs salariés en France). Les délocalisations sont de plus en plus nombreuses. Les ateliers fabriquent à la commande afin de ne pas garder de stock invendu. Les régions du Nord sont celles qui concentrent traditionnellement le plus d'ateliers de fabrication textile.


Secteurs associés au métier : Culture, Artisanat d'art,
Matières associées au métier : Arts plastiques,


CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
CFA d'Alembert
Le CFA d'Alembert est l'une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui...
ISIS - Institut Supérieur de l'Image et du Son
L’institut Supérieur de l’Image et du Son, implanté dans le quartier du...
Euridis Paris
Euridis Business School est la grande école de commerce spécialisée dans la...