En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Audiovisuel,... > Cadreur

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Cadreur

Caméra à la main (ou à l'épaule), le cadreur est un technicien supervisant les prises de vues pour le milieu de la télévision ou du cinéma, dans le cadre de tournages de films ou d'émissions télévisées en direct. Littéralement, le cadreur est l'opérateur responsable du maintien du « cadre » défini par le réalisateur, en fonction des mouvements effectués par les acteurs.
L'opérateur de prise de vue définit ainsi les cadrages d'un film en collaboration d'un réalisateur, et est chargé d'ajuster les
Comment devenir Cadreur ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Cadreur

Le cadreur est généralement assisté par un premier assistant opérateur, dont la tâche est de préparer la caméra et les instruments nécessaires au tournage. Les tâches de l'opérateur de prise de vue sont les suivantes :
• Lorsqu'il est cadreur du film, il travaille en collaboration avec le metteur en scène : il réfléchit et manipule l'appareil afin d'élaborer les prises de vue. Il gère aussi la réalisation de plans conformes aux consignes du réalisateur.
• Si le réalisateur peut émettre des directives précises, il attend toutefois du cadreur qu'il soit force de proposition, et qu'il développe des idées en accord avec le scénario et les contraintes liées au montage.
• Pendant le montage, le cadreur contribue au raccord dit « de plan à plan » et de « séquence à séquence » de façon à ce que les plans respectent l'ordre chronologique du scénario.
• Avec le réalisateur, il est de fait le premier spectateur du film dont il assure le tournage. Il possède ainsi en tête tous les paramètres liés à chaque plan tourné.
Bien que son rôle dans l'élaboration des plans soit essentiel, le pouvoir de décision revient toujours au réalisateur ainsi qu'au directeur de la photographie, dont il doit appliquer les instructions.

Fiche Métier : comment devenir Cadreur
Christophe, cadreur, avec sa caméra sur le tournage de l'émission Pékin Express - Crédit photo © Patrick ROBERT/M6

Synonymes du Métier

  • Cadreur de télévision, opérateur de prise de vues ; caméraman

Devenir Cadreur : Qualités requises

Le cadreur est un professionnel créatif et inspiré : son rôle ne se limite pas à l'application, il doit réellement exploiter sa maîtrise technique au profit de l'harmonie des plans lors du tournage. Il seconde ainsi le réalisateur, qu'il conseille et guide dans la mesure du possible. Par ailleurs, la profession exige un travail sur la qualité d'image et la pertinence des angles qui demandent une patience à toute épreuve, ainsi qu'une minutie infinie. Il doit respecter à la lettre les indications formulées par le réalisateur et être organisé en conséquence.

Cadreur : carrière / possibilité d’évolution :

Après avoir été impliqué dans le tournage de nombreux films comme assistant opérateur puis comme cadreur, il est possible d'évoluer vers un poste de responsable de l'équipe image. Si le professionnel accuse d'une expérience d'au moins 10 ans, il peut aspirer à devenir directeur de la photographie, et gérer les composantes techniques et artistiques d'un métrage.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1600 €

Devenir Cadreur : formation nécessaire

Après un baccalauréat scientifique, il est possible d'intégrer le métier en suivant un BTS « métier de l'audiovisuel option métier de l'image ». Ce cursus ouvre sur deux excellents établissements supérieurs publics (l'ENSMIS et l'Ecole Louis Lumière) dont les modalités d'admission sont extrêmement sélectives.
Après obtention du diplôme, les cadreurs disposent d'une carte d'identité professionnelle du Centre national du cinéma, très convoitée par les producteurs de cinéma.

Situation du métier / contexte pour devenir Cadreur

Le cadreur est intermittent du spectacle. Cela signifie notamment qu'il dispose d'un droit du travail plus restrictif que la moyenne. Il est ainsi rémunéré à la semaine ou à la journée, voire à chaque film ou à chaque émission. Le cadreur ne travaille donc pas réellement pour l'argent : le montant de ses revenus varie en fonction du budget des projets auxquels il est associé, de son expérience, et de sa notoriété dans le milieu.
La routine n'existe pas dans ce secteur d'activité, et le cadreur varie très souvent les lieux dans lesquels il exerce, ainsi que les personnes avec qui il interagit et collabore.


Secteurs associés au métier : Audiovisuel, Spectacle, Cinéma,
Matières associées au métier : Cinéma-audiovisuel,


Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Euridis Paris
Euridis Business School est la grande école de commerce spécialisée dans la...
CFA d'Alembert
Le CFA d'Alembert est l'une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui...
EMC - Ecole supérieure des métiers de l'image, du son et du multimédia
Visez l’expérience, Vivez l’alternance. Créée en 1989 par Jean-Paul...