En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > BTP, architecture > Canalisateur

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Canalisateur

Le canalisateur installe et entretient les réseaux de distribution d'eau potable et d'évacuation des eaux usées et pluviales.
Comment devenir Canalisateur ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Canalisateur

Le canalisateur peut intervenir sur des chantiers de travaux neufs mais également sur de l'ancien où son travail se résumera à des missions d'amélioration des réseaux existants ou leur entretien.
Sur le chantier, le canalisateur procède à plusieurs types d'interventions :
percement des tranchées avec les engins de chantier en suivant les plans et les descriptifs du maître d'oeuvre. Il installe ensuite les conduites d'eau en posant les tuyaux et les pièces de raccordement. Une fois l'installation faite, il procède avec le chef de chantier à un contrôle visuel des réseaux établis ;
construction de réservoirs d'eau ou d'aqueducs. Il prend alors la casquette du maçon ;
• création des ouvertures et des accès pour les futures réparations et visites d'entretien ;
• remise en état de la voirie : il réaménage les routes, rues, et trottoirs une fois les réseaux installés ;
installation des réseaux de câbles électriques, des conduites de gaz et même des réseaux de fibres optiques. Ses missions évoluent en parallèle des nouvelles technologies.

Fiche Métier : comment devenir Canalisateur
CC BY-SA 2.0 eliduke

Synonymes du Métier

  • poseur de canalisation ouvrier en voirie et réseaux canalisatrice

Devenir Canalisateur : Qualités requises

Le métier de canalisateur s'exerce en extérieur et par tous les temps. On demande donc au canalisateur de travailler quelles que soient les conditions météorologiques. Travaillant parfois debout, parfois accroupi, les positions souvent inconfortables du canalisateur exigent une bonne résistance physique.
Il doit également être prudent et avoir un réel souci des règles de sécurité. C'est un métier à risques qui exige des précautions avec un port de casque et de chaussures de sécurité obligatoire.
C'est également un métier où il faut être disponible, le canalisateur pouvant être appelé en urgence de nuit ou le week-end. Il peut également être engagé pour une mission d'une semaine loin de son domicile.
Le canalisateur doit être habile de ses mains. Il doit montrer une véritable volonté d'apprendre et de travailler en équipe sur les chantiers. Une erreur pouvant causer des dommages importants se chiffrant vite à des milliers d'euros, le métier demande également de la minutie et de la précision.

Canalisateur : carrière / possibilité d’évolution :

Un canalisateur pourra commencer comme ouvrier spécialisé avec son CAP en poche. Ce métier concerne le domaine des travaux publics. Le canalisateur pourra donc travailler soit pour une entreprise de travaux publics soit pour une société spécialisée dans les réseaux, sous contrat avec une collectivité territoriale ou avec l'État. Il peut également travailler directement sous les ordres d'une collectivité publique au sein d'un service technique grâce à l'obtention d'un concours administratif ou par voie contractuelle.
Le canalisateur, fort de son expérience et des formations professionnelles suivies, pourra obtenir un poste de chef d'équipe où il encadrera quelques ouvriers. À terme, le canalisateur peut obtenir un poste de chef de chantier.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1430 €

Devenir Canalisateur : formation nécessaire

Le minimum requis est le CAP constructeur en canalisations des travaux publics. Ce diplôme peut se préparer en deux ans après la troisième dans un CFA ou dans un lycée professionnel. Il devient alors ouvrier canalisateur.
Pour obtenir des responsabilités plus importantes et devenir technicien, il est possible d'obtenir un bac pro travaux publics qui s'obtient en trois ans après la classe de troisième. En plus d'avoir des compétences techniques, le technicien assumera un rôle d'encadrement sur le chantier.
L'obtention d'un BTS travaux publics et bâtiments ou d'un DUT génie civil option travaux publics et aménagement permet d'accéder directement à des missions d'encadrement de chef de chantier.
Ces diplômes peuvent s'obtenir avec un contrat en alternance ou en apprentissage, permettant d'acquérir rapidement un savoir-faire et de l'expérience.

Situation du métier / contexte pour devenir Canalisateur

Le métier de canalisateur offre de belles perspectives sur le marché de l'emploi : les projets de constructions nouvelles se développent et les installations vieillissantes nécessitent de régulières mises en conformité. Dans le secteur de la construction comme dans celui de la rénovation, le travail et les demandes en canalisateurs ne manquent pas.


Secteurs associés au métier : BTP, architecture,
Matières associées au métier :


CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
CFA d'Alembert
Le CFA d'Alembert est l'une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui...
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...
Atelier Prép'art
Le projet de Prép’Art est de délivrer un enseignement culturel et...