En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Santé, médical > Cardiologue

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Cardiologue

Le cardiologue est un médecin spécialisé dans les maladies du cœur, et dans les troubles liés au système cardio-vasculaire dans son ensemble. Il réalise le diagnostic, et prescrit le traitement approprié sur la base des résultats d’examens.
Comment devenir Cardiologue ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération de cette profession.

Mission du métier : Cardiologue

En tant que médecin spécialisé, le cardiologue assure le dépistage des maladies du système cardio-vasculaire en pratiquant un examen des patients venant le consulter à l’hôpital ou dans son cabinet libéral.
Suite à la consultation, il peut ordonner des examens complémentaires servant à affiner son diagnostic. Puis il recommande un traitement médicamenteux et/ou chirurgical sur la base des résultats obtenus, ou donne simplement des consignes de prévention aux patients pour réduire les facteurs de risques.
Un cardiologue travaillant dans un établissement de soins (occasionnellement ou de manière permanente) assure aussi le suivi des malades pendant leur hospitalisation, que ce soit à l’unité de soins intensifs ou à l’unité coronarienne. Il peut être amené à organiser la prise en charge médicale des patients, en cas d’urgence médicale.
Une fois la maladie cardiaque traitée, le cardiologue aide ses patients à retrouver un mode de vie aussi normal que possible, tout en prodiguant les différentes recommandations qui s’imposent en matière de régime alimentaire et d’hygiène de vie.

Fiche Métier : comment devenir Cardiologue
Chez le cardiologue pour un bilan de santé à la Sécurité sociale - Crédit Photo : Le Parisien

Synonymes du Métier

  • Chirurgien cardiologue

Devenir Cardiologue : Qualités requises

Durant la longue phase d’études préalable, le futur professionnel de santé doit disposer de la curiosité scientifique et des capacités nécessaires pour absorber l’ensemble des connaissances qui permettent d’accéder à la profession de cardiologue.
Les jeunes médecins doivent également bénéficier d’une excellente résistance physique et nerveuse pour affronter des horaires de travail très difficiles, tout en faisant preuve de rigueur et de méthode au quotidien dans le suivi des patients.
Il faut que le cardiologue ait une grande capacité d’écoute, de pédagogie mais aussi d’empathie envers ses patients pour obtenir les informations utiles au diagnostic. Par ailleurs, lorsqu’une urgence médicale se présente, il lui faut disposer du sang-froid, de la réactivité et de la capacité d’analyse qui lui permettront de prendre les bonnes décisions en quelques secondes.
Enfin, compte tenu de l’évolution rapide des techniques, le ou la cardiologue doit être capable de se remettre en cause, et d’être ouvert(e) à de nouvelles pratiques médicales. Les découvertes récentes étant publiées en anglais pour l’essentiel, la maîtrise de cette langue est indispensable.

Cardiologue : carrière / possibilité d’évolution :

Pour devenir cardiologue, il est nécessaire de réaliser une longue formation initiale en médecine, qui dure une dizaine d’années environ.
Après l’obtention des diplômes, les nouveaux cardiologues commencent souvent leur carrière dans un hôpital public ou privé. Puis, au bout de quelques années, ils cherchent à développer une clientèle au sein de leur propre cabinet libéral (seuls ou avec des associés).
Un cardiologue expérimenté peut réaliser des travaux de recherche pour des universités ou des laboratoires pharmaceutiques privés, dans le cadre de ses activités quotidiennes. À terme, il peut également devenir enseignant chercheur, et transmettre à son tour son savoir et ses connaissances.
Certains cardiologues participent occasionnellement à des missions humanitaires en lien avec des ONG, ou rejoignent les autorités de santé pour mettre en place les politiques de santé publique et de prévention des maladies cardiaques.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

4000 €

Devenir Cardiologue : formation nécessaire

La formation d’un cardiologue inclut :
• la première année de PACES commune à l’ensemble des disciplines de santé ;
• les deuxième et troisième années du tronc commun mêlant cours magistraux, études dirigées et travaux pratiques, avec l’anatomie et la physiologie comme matières obligatoires plus des matières optionnelles ;
• les quatrième, cinquième et sixième années, qui permettent de compléter la formation, sanctionnées par le diplôme de formation approfondie en sciences médicales (DFASM) ;
• le passage des épreuves classantes nationales (ECN), qui donnent aux mieux notés la possibilité de choisir la spécialisation ultérieure ;
• la spécialisation en cardiologie (qui dure quatre à cinq ans) au travers de stages d’internat dans des établissements hospitaliers, validée à la fin par un diplôme d’études spécialisées (DES) ;
• la soutenance de thèse, qui permet au candidat d’obtenir le diplôme d’État de docteur en médecine.
Comme tous les professionnels de santé, le cardiologue est tenu de réaliser une formation continue tout au long de sa vie pour prendre connaissance des nouvelles techniques, qui évoluent sans cesse dans ce domaine.

Situation du métier / contexte pour devenir Cardiologue

Le métier de cardiologue ouvre d’importants débouchés en raison de l’allongement de la durée de vie, qui entraîne une hausse des maladies cardio-vasculaires. En outre, la moyenne d’âge des praticiens est assez élevée, ce qui implique des départs en retraite fréquents sur tout le territoire.
Pour autant, on note de grandes disparités selon les régions françaises, avec d’une part des zones surchargées de cardiologues, et d’autre part des déserts médicaux. La région parisienne et la Côte d’Azur sont à ce titre déjà largement pourvues, tandis que d’autres parties de l'Hexagone en province semblent offrir plus d’opportunités.
L’installation dans un cabinet en libéral demande de coûteux investissements de départ, notamment en termes de matériels de cardiologie. C’est pourquoi il est souvent nécessaire de s’associer pour partager les coûts, tout au moins en début de carrière. La pratique au sein de maisons de santé tend aussi de plus en plus à se développer dans les zones rurales.


Secteurs associés au métier : Santé, médical,
Matières associées au métier : Sciences de la vie et de la terre (SVT), Sciences physiques,


L'actualité du secteur / métiers liés

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISIS - Institut Supérieur de l'Image et du Son
L’institut Supérieur de l’Image et du Son, implanté dans le quartier du...
ESRA - Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle
Le groupe ESRA est une école de cinéma (Paris, Rennes, Nice) proposant des...
Atelier Prép'art
Le projet de Prép’Art est de délivrer un enseignement culturel et...