En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Matériaux,... > Chaudronnier

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Chaudronnier

En assemblant des tubes ou tôles de métal, le chaudronnier réalise des ouvrages métalliques, le plus souvent de grande envergure (carrosserie automobile, réservoir d'usine...).
Comment devenir Chaudronnier ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Chaudronnier

Le chaudronnier exerce dans des entreprises industrielles de secteurs variés (automobile, chauffage, nucléaire...) ou sur des chantiers navals ou ferroviaires.
• Il trace les cotes sur le matériau d'origine (plaques, tubes, profilés de métal) et découpe chaque élément. Il procède parfois par oxycoupage (procédé de découpe par oxydation, à l'aide d'un jet d'oxygène pur).
• Il donne la forme voulue à l'élément par pliage, cintrage, roulage, planage, emboutissage...
• Il réalise parfois des opérations de traitement thermique (refonte, trempage).
• Il positionne chaque pièce et les assemble selon différentes techniques (soudure-pointage, rivet, agrafe, colle...).
• Il réalise les finitions : l'objet passe au meulage pour éliminer les aspérités, les bavures de soudure sont poncées...
• Il contrôle la qualité de l'ouvrage fini.
• S'il travaille sur un ouvrage de très grande taille, comme une cuve, il doit se rendre sur le chantier avec son équipe pour assembler la structure sur place. Pour des objets de moindre taille (électroménager par exemple), il travaille uniquement en atelier.
Le chaudronnier utilise des outils électroportatifs (scie électrique, ponceuse...) ainsi que des machines à commande numérique. Il manie différents métaux : titane, acier, aluminium, inox...
Le port d'éléments de protection (lunettes, gants...) est obligatoire.

Fiche Métier : comment devenir Chaudronnier
Public domain US Navy

Synonymes du Métier

  • opérateur en chaudronnerie, opérateur en structures métalliques

Devenir Chaudronnier : Qualités requises

Le métier de chaudronnier est manuel et requiert de nombreuses compétences techniques (de découpe, d'usinage, d'assemblage...). Il faut également savoir lire un plan, maîtriser le dessin industriel, ainsi que les outils informatiques. Le chaudronnier a recours aux outils de Traçage Assisté par Ordinateur et Conception Assistée par Ordinateur (TAO et CAO). Le métier nécessite une bonne condition physique . Le chaudronnier est souvent debout, il est exposé aux bruits et aux produits toxiques (gaz employés pour la découpe par exemple). Enfin, il faut parfois être très disponible. Certains chaudronniers doivent se déplacer sur les chantiers, d'autres travaillent dans des usines qui organisent des roulements, car la présence d'ouvriers sur le site est requise 24h sur 24h : en ce cas, il peut être amené à travailler en soirée ou le week-end.

Chaudronnier : carrière / possibilité d’évolution :

Le métier de chaudronnier est accessible aux jeunes diplômés ayant au minimum un CAP. Attention, sachez que des habilitations spécifiques (en soudure nucléaire ou prévention des risques par exemple) sont parfois exigées.
Avec de l'expérience, vous pourrez évoluer vers des postes à responsabilités et encadrer d'autres ouvriers en tant que chef d'équipe ou d'atelier . Il est également possible de se spécialiser en devenant technicien (dessinateur, préparateur de fabrication, technicien méthodes). Enfin, vous pouvez envisager de créer votre atelier en tant qu'artisan . Cependant cela nécessite un fond d'investissement, car le matériel et les outils de travail sont coûteux.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1436 €

Devenir Chaudronnier : formation nécessaire

En sortant du collège, vous pouvez préparer un CAP réalisation en chaudronnerie industrielle. Ce diplôme suffit à être embauché dans une entreprise industrielle. Cependant, si vous souhaitez plus tard évoluer vers des postes d'encadrement, il est recommandé de poursuivre la formation. Vous pouvez passer un Bac professionnel technicien en chaudronnerie industrielle. Ceux qui souhaitent obtenir un diplôme de niveau Bac+2 continueront vers un BTS conception et réalisation en chaudronnerie industrielle.

Situation du métier / contexte pour devenir Chaudronnier

Les jeunes diplômés n'ont pas de difficultés à trouver du travail. En effet, les entreprises recherchent des ouvriers qualifiés et ont souvent du mal à recruter, car le métier reste peu connu. Par ailleurs, la chaudronnerie offre des débouchés nombreux et variés (automobile, aéronautique, électroménager, nucléaire...)


Secteurs associés au métier : Matériaux, Transformations,
Matières associées au métier :


CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
EISTI - Ecole Internationale des Sciences du Traitement de l'Information
L'EISTI conjugue sciences de l'information, mathématiques, physique,...
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...
Atelier Prép'art
Le projet de Prép’Art est de délivrer un enseignement culturel et...