En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Logistique,... > Chauffeur de taxi

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Chauffeur de taxi

Le chauffeur de taxi conduit un véhicule léger, destiné au transport de personnes. Le métier en attire beaucoup, en raison de l'indépendance qu'a le chauffeur lorsqu'il travaille à son compte. Cependant, l'accès au statut d'artisan n'est pas aisé.
Comment devenir Chauffeur de taxi ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Chauffeur de taxi

Le chauffeur conduit une voiture ou un minivan. Pour des raisons de sécurité, il ne peut conduire plus de dix heures par jour. Il est également limité au transport de neuf personnes par trajet. Pendant son service :
• il reçoit des appels téléphoniques (des clients directement, ou de l'agence pour laquelle il travaille).
• Il se rend au point de rendez-vous donné par un client, ou choisit lui-même un lieu de départ (gare, aéroport...).
• Il assiste le client si nécessaire (il met les bagages dans le coffre, aide une personne âgée à s'installer dans le véhicule).
• Il effectue des courses.
• Pendant le trajet, il adapte son comportement au passager (il discute avec lui ou reste silencieux).
• Il facture la course : il dispose dans son véhicule d'un compteur horo-kilométrique (ou taximètre) et d'un terminal de paiement.
• Il nettoie ou fait nettoyer sa voiture.
• Il est responsable de l'entretien technique de son véhicule.
Enfin, en passant des qualifications professionnelles complémentaires, il est possible de transporter des voyageurs handicapés (on appelle cela le "transport de malades assis et personnes à mobilité réduite").

Fiche Métier : comment devenir Chauffeur de taxi
CC BY 2.0 Daquella manera

Devenir Chauffeur de taxi : Qualités requises

Pour être chauffeur de taxi, il faut bien entendu être détenteur du permis B. La circulation routière dans les grandes villes peut être stressante : le chauffeur de taxi doit rester calme, même lorsqu'il conduit dans des conditions difficiles (embouteillages, clients pressés, saouls ou agressifs...). Il doit avoir le sens du service : de la courtoisie et un maintien soigné sont requis. Il est en outre responsable de la sécurité de ses passagers. Il faut être en bonne condition physique pour pouvoir travailler en horaires décalés (tard le soir ou tôt le matin, travail le week-end et les jours fériés, services de nuit). Par ailleurs, les chauffeurs de taxi sont exposés à la pollution routière et souffrent parfois de problèmes cardio-vasculaires. La plupart des taxis sont aujourd'hui équipés d'un GPS. Cependant, une bonne connaissance de la ville est nécessaire, afin d'éviter des travaux ou pour savoir emprunter un raccourci. Enfin, la maîtrise de l'anglais, même si elle n'est pas indispensable, peut être utile dans ce métier.

Chauffeur de taxi : carrière / possibilité d’évolution :

Le métier de chauffeur de taxi peut être exercé selon trois statuts : artisan, salarié ou locataire. Pour devenir artisan, il faut faire une demande d'autorisation de stationnement auprès de la mairie (attention, les délais d'attente sont extrêmement longs, jusqu'à neuf ou dix ans). Il est aussi possible d'acheter sa licence à un autre chauffeur, mais le prix est celui du rachat d'un fonds de commerce (de 30 000 ? dans une petite ville de campagne, à 250 000 ? à Nice). Cependant, dans certaines petites communes en déficit, le maire délivre des licences gratuites.
Le salarié, lui, travaille pour une entreprise : il perçoit donc un salaire fixe, auquel s'ajoutent 30% de sa recette et les pourboires. Il ramène chaque soir le véhicule au garage de la compagnie.
Enfin, il est possible d'exercer la profession comme travailleur indépendant, en louant la licence. Il faut alors s'acquitter, chaque mois, d'un loyer, qui comprend la mise à disposition du véhicule, son entretien, l'assurance et l'autorisation de stationnement. Les prix de cette location varient selon les régions et les formules (3 600 ? à Paris et 2 800 ? à Lyon par exemple).

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1430 €

Devenir Chauffeur de taxi : formation nécessaire

Pour exercer, le CCPCT (certificat de capacité professionnelle de conducteur de taxi) est obligatoire. Pour le passer, il faut être titulaire du permis B depuis au moins 3 ans, avoir un niveau d'études égal ou supérieur au CAP, posséder un diplôme de secouriste de niveau 1 minimum, avoir un casier judiciaire vierge, ainsi qu'un certificat médical d'aptitude à l'exercice du métier. Vous pouvez présenter la certification en candidat libre, ou suivre une formation payante de deux mois dans un centre agréé privé. L'épreuve comprend une partie théorique (on vérifiera vos savoirs sur le Code de la route, la sécurité routière, la réglementation propre à la profession, ainsi que votre connaissance géographique du département dans lequel vous passez la certification) et une partie pratique (test de conduite avec un faux client à amener à un point donné et à facturer).

Situation du métier / contexte pour devenir Chauffeur de taxi

Une grosse majorité des chauffeurs de taxi sont artisans (90%), et un tiers exerce à Paris et sa banlieue. Le métier attire toujours beaucoup de candidats, mais la difficulté d'obtention d'une licence en décourage plus d'un.


Secteurs associés au métier : Logistique, transport,
Matières associées au métier :


L'actualité du secteur / métiers liés

CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISIS - Institut Supérieur de l'Image et du Son
L’institut Supérieur de l’Image et du Son, implanté dans le quartier du...
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...
Ifa A. Chauvin
l'Institut de Formation par Alternance Adolphe Chauvin, implanté à Osny dans...