En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Santé, médical > Chef de mission humanitaire

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Chef de mission humanitaire

Le chef de mission humanitaire encadre une équipe d'intervention qui se rend dans une région souffrant d'une crise naturelle ou politique. Il est le représentant légal d'une organisation non gouvernementale.
Comment devenir Chef de mission humanitaire ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Chef de mission humanitaire

Il travaille généralement au sein d'une organisation internationale (Croix-Rouge, Unicef).
• Il est responsable des équipes externes, envoyées sur le terrain en raison d'une nécessité, et des équipes locales, présentes à l'année dans la région. Cela peut représenter plus de 100 personnes. C'est lui qui décide de leurs missions, qui forme les équipes et coordonne leurs efforts.
• Il met en place les mesures de sécurité : procédures d'évacuation, couvre-feux...
• Il entre en contact avec les autorités locales et les autres organisations présentes sur le terrain, éventuellement en vue d'une entraide.
• Il rédige régulièrement des rapports d'activité destinés au siège.
• Il est responsable du budget et peut démarcher les financeurs pour récolter de nouveaux fonds.
• Il se charge des opérations de communication sur la mission qu'il effectue : il rédige des articles, prend des photos, répond aux interviews...
• Une fois la crise terminée, la mission du chef de mission humanitaire ne s'arrête pas là : il doit donner aux populations locales les moyens d'être autonomes après le départ de l'aide humanitaire.

Fiche Métier : comment devenir Chef de mission humanitaire
CC BY-SA 2.0 Julien Harneis

Devenir Chef de mission humanitaire : Qualités requises

L'humanitaire est une vocation. Il faut être mobile, et accepter de souvent déménager : les missions durent en moyenne un ou deux ans, après quoi il faut changer de pays. Le chef de mission humanitaire peut être amené à vivre dans des conditions très difficiles, avec une hygiène ou un confort sommaires. Souvent, il ne compte pas ses heures de travail, et ses journées sont très chargées.
En outre, le chef de mission humanitaire doit savoir gérer le stress, il a le sens des responsabilités, et il est capable de prendre des décisions rapidement. Il a un grand sens de l'organisation. Il maîtrise les différentes données culturelles, géopolitiques et économiques du terrain. Ses qualités humaines et relationnelles l'aident à diriger une équipe dans une situation difficile. Enfin, la maîtrise de l'anglais est indispensable.

Chef de mission humanitaire : carrière / possibilité d’évolution :

Cet emploi est une évolution. Le chef de mission humanitaire a déjà une longue expérience de terrain, sans quoi il n'aurait pas accédé à ce poste d'encadrement. Il peut être un ancien médecin, un logisticien ou un administrateur. Beaucoup ont commencé dans le volontariat.
Certains chefs de mission humanitaire peuvent encore avancer et obtenir un poste au siège de l'ONG.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1900 €

Devenir Chef de mission humanitaire : formation nécessaire

Les origines des chefs de mission humanitaire sont variées : ils viennent du domaine médical, social, ou de la gestion et encadrement.
Après l'obtention du baccalauréat, il est donc conseillé de suivre une formation en économie, gestion, sanitaire ou social. Puis vous pourrez préparer une formation spécifique. Au niveau bac+2, l'Institut Bioforce, à Vénissieux (69), prépare à la gestion de projets de solidarité internationale. L'IFAID (Institut de formation et d'appui aux initiatives de développement), à Bordeaux, forme également les coordinateurs de programmes de développement. Enfin, des masters professionnels en gestion de projets de solidarité ou management de projets internationaux sont proposés par différentes universités (Lyon 2, Bordeaux 3...).

Situation du métier / contexte pour devenir Chef de mission humanitaire

De nombreuses ONG recherchent des chefs de mission humanitaire, car c'est un poste difficile à assumer, et qui demande des compétences variées. Cependant, la sélection reste très rigoureuse.


Secteurs associés au métier : Santé, médical, Social, Services à la personne,
Matières associées au métier : Management des organisations, Sciences et techniques sanitaires et sociales,


L'actualité du secteur / métiers liés

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
IPAG Business School
Située dans l'un des plus beaux quartiers de l'une des plus belles villes du...
CIFACOM - L'école du graphisme, du multimédia et de l'audiovisuel
Passionné par le graphisme, le multimédia ou l'audiovisuel ? Une de nos...
ISIS - Institut Supérieur de l'Image et du Son
L’institut Supérieur de l’Image et du Son, implanté dans le quartier du...