En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Logistique,... > Chef magasinier

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Chef magasinier

Responsable de l’organisation du dépôt de l’entreprise, le chef magasinier encadre les magasiniers caristes, et veille à la bonne exécution des commandes dans les délais fixés. Dans le cadre de son activité, il assure une supervision matérielle, administrative et humaine de l’entrepôt.

Comment devenir Chef magasinier ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération de cette profession.

Mission du métier : Chef magasinier

Le chef magasinier assume plusieurs rôles au sein du dépôt de l’entreprise :
• il supervise les magasiniers caristes qui réceptionnent, préparent et expédient les produits. À ce titre, il répartit leurs tâches quotidiennes en fonction de la charge de travail et des effectifs disponibles, et veille à ce que l’exécution des commandes se déroule sans accrocs.
• Il décide des emplacements des produits, des commandes de réapprovisionnement, des actes d’entretien et de nettoyage à réaliser dans les différents espaces de travail ou d’entreposage.
• Il s’assure que les normes d’hygiène et de sécurité en vigueur ainsi que les normes de qualité et procédures internes à l’entreprise soient bien respectées par tous les magasiniers.
• Il cogère les inventaires des produits, avec le gestionnaire des stocks et le responsable de l’entrepôt.
Dans les grandes organisations, le chef magasinier ou la cheffe magasinière peut être affecté(e) à une fonction particulière de l’entreposage : la réception, le stockage, la préparation ou l’expédition des produits.

Fiche Métier : comment devenir Chef magasinier
Typhanie, magasinièse carriste à CNH au Plessis-Belleville, souhaite devenir Chef Magasinière - Crédit Photo : Le Parisien

Synonymes du Métier

  • Chef d’équipe logistique, cheffe magasinière, Chef des caristes,

Devenir Chef magasinier : Qualités requises

Le chef magasinier doit disposer d’aptitudes au management, et plus particulièrement au management de proximité dans de petites unités de quelques dizaines de personnes.
Force de proposition et de leadership, il doit montrer l’exemple au sein de son équipe, faire preuve à tout instant de rigueur, d’autorité, d’exemplarité et de professionnalisme.
Servant de jonction entre la hiérarchie, les fournisseurs, les clients et l’équipe opérationnelle, le chef magasinier doit bénéficier de qualités relationnelles développées et d’un excellent sens du terrain. Toutefois, s’il est amené à découvrir un mauvais comportement dans l’équipe, il lui faut conserver la distance nécessaire pour reporter l’incident, et prendre les mesures correctrices qui s’imposent.
Lorsque l’entreprise est soumise à des cycles d’activité variables, le chef magasinier ou la cheffe magasinière doit être capable de s’adapter aux besoins de la société en termes d’horaires ou de semaines de travail.
Si l’entreprise traite avec des clients ou des fournisseurs étrangers, la maîtrise de la langue anglaise sera exigée.

Chef magasinier : carrière / possibilité d’évolution :

Le poste de chef magasinier est accessible sans formation diplômante particulière. Le plus souvent, ce sont d’anciens magasiniers caristes ou préparateurs de commandes qui accèdent à cette fonction au cours de leur carrière dans l’entreprise, dans le cadre d’une promotion interne.
Pour autant, de nombreuses entreprises procèdent à des recrutements externes lorsqu’elles ne trouvent pas les compétences requises. Dans ce cas de figure, une expérience préalable dans la distribution ou dans les prestations de services logistiques est la bienvenue pour se démarquer parmi les autres postulants.
Un chef magasinier rompu aux méthodes managériales peut prétendre à un poste d’encadrement, plus haut dans la hiérarchie, tel que celui de responsable d’exploitation ou encore de chef d’entrepôt par exemple.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

2000 €

Devenir Chef magasinier : formation nécessaire

Bien qu’une formation initiale ne soit pas indispensable, il est préférable de disposer au minimum d’un CAP/BEP agent d’entreposage ou d’un bac professionnel en transport et logistique pour décrocher un poste de chef magasinier. Le magasinier cariste cherchant à prendre du galon et à monter les échelons peut prendre des cours de management à distance pour devenir chef d’équipe.
Dans l’industrie, il est nécessaire de bien connaître la réglementation sur le stockage des produits spéciaux : produits dangereux, produits phytosanitaires, produits sensibles aux écarts de températures.
Si la conduite d’un transpalette, d’un chariot tracteur ou d’un chariot élévateur fait partie des missions confiées au chef magasinier, le certificat d’aptitude à la conduite en sécurité (CACES) est indispensable. De plus, une formation de sauveteur secouriste au travail (SST) est considérée comme un plus dans ce secteur, où les accidents du travail sont fréquents.
Le chef magasinier ou la cheffe magasinière doit savoir utiliser des logiciels de gestion d’entrepôts et des systèmes d’échanges de données informatisées, qui sont monnaie courante dans les centres de stockage et de préparation.

Situation du métier / contexte pour devenir Chef magasinier

Recherchés partout sur le territoire, les chefs magasiniers exercent dans le commerce, dans l’industrie, dans l’agroalimentaire, dans le BTP, et dans les services aux entreprises. Le secteur de la logistique est assez porteur, grâce au développement du commerce en ligne et de la livraison à domicile. Les principaux emplois proposés sont surtout répertoriés dans les PME proches des zones commerciales et des grandes infrastructures de transport.
Si les magasiniers caristes sont embauchés en CDD ou en intérim, ce n’est pas le cas des chefs opérationnels, qui bénéficient, eux, d’un contrat durable.
S’exerçant debout à l’intérieur (des entrepôts) comme à l’extérieur (sur les quais de chargement), ce métier est exigeant sur le plan physique, et réclame de l’endurance en raison des multiples allers-retours ou du travail en milieu frigorifique. En revanche, le port de charges lourdes a été nettement réduit au cours de ces dernières décennies, grâce à la mécanisation.
En l’espace d’une année, le chef d’équipe logistique peut être amené à réaliser plusieurs dizaines de milliers d’opérations d’entrées et de sorties de matériels.


Secteurs associés au métier : Logistique, transport,
Matières associées au métier : Gestion des ressources humaines, Management des organisations,


Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ESSYM - Ecole Supérieure des Systèmes de Management
L’ESSYM, École Supérieure des SYstèmes de Management, est une école de la...
EMC - Ecole supérieure des métiers de l'image, du son et du multimédia
Visez l’expérience, Vivez l’alternance. Créée en 1989 par Jean-Paul...
ESMAE - Ecole des professionnels du recrutement et de l’intérim
Devenez acteurs des métiers du recrutement et de l’intérim. Les fonctions...