Orientation Métiers Logistique,...

Fiche Métier : Chef de site industriel

Le chef de site industriel, en tant que responsable de l’unité de production, met en œuvre localement la stratégie de l’entreprise. Il planifie la production, se porte garant du respect des réglementations, des coûts et délais fixés.
Comment devenir Chef de site industriel ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération de cette profession.

Mission du métier : Chef de site industriel

Le directeur ou la directrice industriel constitue le plus haut degré hiérarchique de l’usine. À ce titre, il gère l’ensemble de l’activité du site, mais aussi les relations sociales au sein de l’unité ainsi que les relations avec les représentants associatifs et publics locaux. Rôle du chef de site industriel :
• Participer à l’élaboration du budget
• Proposer les investissements nécessaires au développement du site
• Veiller au bon entretien du matériel et des outils
• Planifier l’activité du site
• Définir le planning de travail des salariés
• Prévoir la formation des employés
• Évaluer les salariés
• Représenter l’entreprise dans les instances représentatives des salariés : Conseil social et économique (CSE)
• Assurer la sécurité des personnels, des visiteurs et du matériel sur le site
• Veiller au respect des règles environnementales et des normes techniques en vigueur

Fiche Métier : comment devenir Chef de site industriel
Le directeur industriel du site de production dans la cellule de fabrication du Dakin, antiseptique très connu. - Crédit Photo : Le Parisien

Synonymes du Métier

  • Directeur de site industriel
  • directrice de site industriel
  • responsable de site industriel
  • directeur des opérations industrielles

Devenir Chef de site industriel : Qualités requises

Le métier de chef de site industriel est un poste à hautes responsabilités. Cela implique de disposer de grandes qualités dans de multiples domaines. Ce professionnel est un leader né. Il doit être maître dans l’art du management afin de diriger ses équipes en les motivant pour atteindre la meilleure productivité possible sur le long terme. Il doit aussi être particulièrement dynamique et sûr de lui pour répondre rapidement aux enjeux et aux situations d’urgence qu’il rencontre sur le site.
Véritable responsable du site, il ne compte pas ses heures et doit donc faire preuve d’endurance pour supporter jour après jour de longues journées de travail sous la pression des objectifs qui lui sont fixés. Impossible de prétendre à ce type de carrière sans maîtriser la communication orale et écrite. Son rôle de représentation occupe une grande partie de son temps.
Le chef de site industriel n’est pas uniquement un gestionnaire. Il doit avoir toutes les compétences techniques nécessaires au suivi de l’activité qu’il coordonne. Il doit régulièrement suivre les évolutions du métier et du droit afin de connaître les nouvelles réglementations techniques, sociales, fiscales et environnementales notamment.

Chef de site industriel : carrière / possibilité d’évolution :

Même au terme de hautes études, il n’est pas possible de devenir directement directeur de site industriel. Il convient de multiplier les expériences professionnelles dans un secteur (énergie, pharmacologie…) afin de disposer d’une vue d’ensemble tant sur le plan technique, que légal et social. Il est par exemple envisageable d’intégrer un site en tant que manager d’une unité. Ensuite, après avoir fait ses preuves, il est possible d’évoluer pour prendre en charge davantage de responsabilités.
Un directeur de site peut continuer son évolution professionnelle en intégrant par exemple la direction centrale d’une entreprise et peut-être devenir directeur général. Ses compétences étant considérablement larges, le responsable de site peut aussi créer son entreprise de consulting. Que ce soit pour vendre ses conseils en management ou assister des entreprises dans l’organisation du site industriel, cette orientation peut offrir d’intéressantes perspectives à condition d’entretenir un réseau de professionnels actif.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

5000 €

Devenir Chef de site industriel : formation nécessaire

Pour espérer devenir chef de site industriel, la voie qui offre le plus de chances de réussites consiste à obtenir le diplôme d’une grande école d’ingénieurs : Arts et Métiers, polytechnique, Mines, Centrale… Un diplôme de niveau bac + 5 est un prérequis indispensable. En sus de cette formation généraliste, il est essentiel de se spécialiser dans le domaine industriel qui suscite l’intérêt. Il peut s’agir de diplômes d’ingénieur de l’École nationale supérieure des ingénieurs en arts chimiques et technologiques de l’Institut national polytechnique de Toulouse, de l’École nationale supérieure des techniques industrielles et des Mines d’Albi Carmaux. Si le parcours jusqu’à la carrière de directeur de site industriel est plus compliqué sans avoir foulé les bancs d’une école d’ingénieurs, il est tout de même possible d’accéder à ce type de responsabilités après un diplôme universitaire de niveau master 2 et une expérience solide dans le domaine en question.

Situation du métier / contexte pour devenir Chef de site industriel

S’engager dans ces études pour devenir responsable de site industriel représente un investissement significatif. Il faut savoir que ce type de poste est assez prisé, notamment en raison du peu d’offres qu’il existe sur le marché du travail. Les débouchés sont relativement limités. En revanche, l’exigence de la formation dispensée dans ces écoles permet aux étudiants d’acquérir des compétences qu’ils pourront utiliser sous diverses formes tout au long de leur carrière professionnelle. Ils s’orientent ainsi vers des postes de direction avec des salaires élevés et, en contrepartie, des horaires de travail allongés et des grandes responsabilités, qu’il est parfois difficile de concilier avec la vie de famille. Les entreprises les plus pourvoyeuses d’emploi de chef de site industriel sont les entreprises de l’énergie, du secteur automobile, de l’électronique, de l’aéronautique, de la santé, de l’agroalimentaire ou encore de la chimie. Quelques PME et coopératives sont également demandeuses ainsi que certaines filiales de groupes mondialisés.


Secteurs associés au métier : Logistique, transport, Maintenance, entretien, Matériaux, Transformations,
Matières associées au métier : Sciences de l'ingénieur, Sciences économiques et sociales, Sciences sociales et politiques,


Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Ecoles à la Une

Sup de Vente, l'école supérieure de vente de la CCI Paris Ile-de-France
Présentation de l'école "Sup de Vente, l'école supérieure de vente de la...
CY Tech
CY SUP assure l’articulation des premiers cycles du territoire avec les...
EMC - Ecole supérieure des Métiers de l'Image, du son et de la création 2D.3D
• L'EMC est spécialisée dans les formations artistiques en alternance et...