En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Droit, justice > Clerc de notaire

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Clerc de notaire

En étroite collaboration avec le notaire, le clerc de notaire constitue les dossiers des clients en effectuant des recherches et rassemblant les pièces et informations nécessaires. Rigoureux et technique, il rédige les actes qui seront certifiés par le notaire.
Le clerc de notaire assiste le notaire, c'est la personne la plus en contact avec les clients.
Comment devenir Clerc de notaire ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Clerc de notaire

Si le notaire est seul habilité à authentifier un acte juridique, c'est bien souvent le clerc de notaire qui rédige ces actes et contrats. De la réception des clients à la clôture du dossier, le collaborateur de notaire suit son bon déroulement.
Rôle du clerc de notaire
Assistant un notaire dans un office notarial, le clerc de notaire est chargé de :
• recevoir les clients ;
• écouter et assimiler les demandes des clients ;
• conseiller les clients ;
• vulgariser les termes juridiques pour expliquer aux clients quelles sont les conséquences de l'acte ;
• constituer le dossier en rassemblant toutes les pièces nécessaires ;
• prendre contact si nécessaire avec les interlocuteurs adéquats (banques, agences immobilières, expert-comptable...) ;
• rédiger l'acte notarié sous la responsabilité du notaire ;
• soumettre l'acte au notaire,
• suivre l'évolution du dossier.

Fiche Métier : comment devenir Clerc de notaire
Illustration sur le métier de notaire, à la chambre de notaires de Paris (IIe). - Crédit photo : Le Parisien

Synonymes du Métier

  • collaborateur de notaire

Devenir Clerc de notaire : Qualités requises

Le clerc de notaire doit avant tout être rigoureux notamment dans la rédaction des actes et contrats. Les actes établis ont une valeur juridique importante. Ils doivent être parfaitement préparés pour ne pas mettre le notaire en défaut. De plus, il s'agit d'un métier de droit, un métier qui exige donc une bonne maîtrise des questions juridiques. Celles-ci sont en outre en perpétuelle évolution. Le collaborateur de notaire doit alors se tenir au courant des nouvelles lois en droit de la famille notamment, car elles peuvent apporter des modifications dans la préparation des contrats de mariage ou des successions par exemple.
Pour être clerc de notaire, mieux vaut aimer être au contact de la clientèle. Le clerc de notaire est en effet en contact direct avec les clients de l'office notarial. Il doit posséder des qualités d'écoute pour recevoir des personnes parfois en souffrance. Des banquiers aux vendeurs de biens immobiliers en passant par les futurs mariés, le collaborateur de notaire doit savoir s'adapter à un public très divers, plus ou moins au courant des lois. Il faut donc une bonne dose de pédagogie pour expliquer et accompagner les clients dans leurs projets. Un bon relationnel est essentiel pour communiquer facilement avec tous les interlocuteurs qui interviennent dans la constitution des dossiers.

Si un clerc de notaire doit faire preuve de diplomatie, il doit disposer d'excellentes capacités d'organisation pour gérer une multitude de dossiers. Et comme le notaire, le collaborateur de notaire est soumis au secret professionnel. La discrétion est donc une des qualités indispensables à l'exercice du métier de clerc de notaire.

Clerc de notaire : carrière / possibilité d’évolution :

Un collaborateur ou une collaboratrice de notaire peut évoluer de diverses manières au cours de sa carrière professionnelle. Il est possible de rester clerc de notaire en gagnant au fur et à mesure de sa carrière davantage de responsabilité et d'autonomie. Généralement, cette évolution va de pair avec un salaire croissant. Mais certains acquièrent une ambition plus grande : devenir notaire. Cependant, il n'est pas évident d'avoir l'opportunité de s'installer et d'être titulaire de son propre office.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1500 €

Devenir Clerc de notaire : formation nécessaire

Vous pouvez vous orienter vers le métier de clerc de notaire directement après le bac. Il faut s'orienter vers un BTS notariat en deux ans. Vous pouvez suivre cette formation dans un des 18 IMN (Institut des métiers du notariat) répartis sur le territoire français. 25 lycées publics et environ 40 établissements privés dispensent également cette formation. Vous pourrez ensuite prétendre à la Licence pro métiers du notariat. Et au niveau bac +4, obtenir le DIMN (Diplôme de l'Institut des métiers du notariat) vous donnera plus de chances d'intégrer un office notarial. D'autant que cette formation d'un an s'effectue en alternance entre cours théoriques et travail en office.

Situation du métier / contexte pour devenir Clerc de notaire

Il est plus facile de trouver un emploi de clerc de notaire que de notaire. Si un notaire doit être titulaire de son propre office, il suffit au clerc de notaire d'être employé par une étude. De plus, dans un office, un notaire sollicite généralement deux ou trois clercs de notaires. Le contexte économique n'atteint pas vraiment les métiers du notariat car l'authentification des actes reste et restera nécessaire pour donner une valeur juridique aux contrats de vente de biens immobiliers mais aussi aux contrats de mariage, aux donations et autres adoptions.


Secteurs associés au métier : Droit, justice,
Matières associées au métier : Droit,


L'actualité du secteur / métiers liés

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, l'école du i-management de la CCI Paris Ile-de-France, forme chaque...
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...
ESRA - Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle
Le groupe ESRA est une école de cinéma (Paris, Rennes, Nice) proposant des...