En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Commerce,... > Commercial itinerant (VRP)

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Commercial itinerant (VRP)

Par opposition au commercial sédentaire, le commercial itinérant prospecte sur le terrain pour développer la clientèle de son entreprise et décrocher de nouveaux marchés. Il rencontre les prospects et assure le suivi commercial. Ce métier bénéficie d’une excellente ouverture sur le marché de l’emploi malgré le contexte socio-économique difficile.

Comment devenir Commercial itinerant (VRP) ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération de cette profession.

Mission du métier : Commercial itinerant (VRP)

Le VRP (vendeur représentant placier) remplit les fonctions d’un commercial qui ne se limite pas au travail à distance depuis un bureau. Ses missions sont multiples :
• cibler la clientèle à prospecter en fonction des produits qu’il tente de vendre ;
• organiser sa prospection dans le but d’être le plus efficace possible ;
• solliciter des rendez-vous et/ou pratiquer le porte-à-porte ;
• rencontrer les prospects, appréhender leurs attentes, leur proposer des solutions susceptibles de leur correspondre et argumenter pour les convaincre ;
• faire signer les prospects et transmettre les contrats ;
• rencontrer les clients pour assurer le suivi et leur proposer de nouveaux produits ou services ;
• construire de nouvelles stratégies pour améliorer ses performances ;
• tenir à jour le fichier prospects et clients ;
• relancer les prospects en attente de décision ;
• étudier les offres de la concurrence ;
• participer à des formations et stages pour découvrir les nouveaux produits de son entreprise.

Fiche Métier : comment devenir Commercial itinerant (VRP)
Mikael, commercial itinérant pour Lever - Crédit Photo : Le Parisien

Synonymes du Métier

  • VRP, voyageur, représentant et placier, vendeur représentant placier

Devenir Commercial itinerant (VRP) : Qualités requises

Votre qualité principale est le relationnel. Vous n’avez aucun mal à communiquer et faites même preuve d’une aisance particulière pour convaincre votre auditoire. Le métier de commercial itinérant est peut-être fait pour vous. Sachez tout de même que ces qualités ne suffiront pas à faire de vous un bon VRP. Savoir écouter et être observateur est également indispensable pour exercer ce métier exigeant et parfois décourageant. Il faut en effet être particulièrement attentif aux prospects et clients, aux signes qu’ils renvoient, à leurs habitudes de vie et surtout à leurs attentes. Vous devrez sans cesse vous adapter aux personnes auxquelles vous tenterez de vendre un produit ou un service. En plus de votre amabilité et de votre caractère souriant, vous devrez adopter en permanence une parfaite présentation, gage de sérieux au vu de vos clients. La tenue des VRP reste, dans la plupart des secteurs, le costume-cravate pour les commerciaux hommes, et le tailleur pour les femmes. Enfin, l’endurance et la capacité à arborer votre sourire malgré la fatigue et les difficultés seront de précieux alliés. Car les journées d’un commercial itinérant ne sont pas de tout repos. Les rendez-vous se succèdent souvent en fin de journée et le samedi. L’amplitude horaire est donc très élevée. Les retours ne sont en outre pas toujours en adéquation avec votre engagement. Les refus sont nombreux et la persévérance s’avère indispensable pour exercer ce métier à long terme.

Commercial itinerant (VRP) : carrière / possibilité d’évolution :

Accéder à un poste de commercial itinérant est assez facile dans le sens où de nombreuses sociétés recherchent constamment de nouveaux représentants. Un diplôme et de l’expérience rendent évidemment plus facile l’intégration sur le marché de l’emploi mais il est possible de trouver des postes avec un minimum de conditions. Seulement, le contrat peut s’avérer très précaire au départ.
Une fois que vous serez installé dans une entreprise et que vous aurez fait vos preuves en développant la clientèle, vous pourrez évoluer vers un poste d’encadrement. Il est en effet envisageable, après une certaine expérience, de devenir responsable d’une famille de produits ou d’un magasin (responsable de magasin). Certains pourront également se voir attribuer un secteur géographique à gérer avec plusieurs commerciaux à manager (chef de secteur). Si la connaissance des produits d’une entreprise est un atout pour évoluer, vous avez aussi la possibilité d’être recruté par une entreprise concurrente si votre contrat ne vous l’interdit pas. Vous pouvez aussi changer totalement de secteur d’activité afin d’éviter la routine et de découvrir de nouveaux horizons et de nouveaux types de clients. Le marketing peut aussi être une nouvelle voie d'évolution.

Devenir Commercial itinerant (VRP) : formation nécessaire

Plusieurs voies peuvent mener à la profession de commercial itinérant ou commerciale itinérante. Les filières les plus courtes consistent à s’orienter vers un CAP employé de commerce multispécialités ou vente, puis un bac pro vente, un bac pro commerce ou un bac pro technicien conseil vente.
A noter que vous pourrez dans ce cas choisir une spécialité : alimentation, vins et spiritueux, jardinerie, animalerie. Après un baccalauréat professionnel ou général, vous pouvez accéder au niveau bac + 2 via le BTS négociation et relation client, le BTS management des unités commerciales ou le DUT techniques de commercialisation. Si votre objectif final est de devenir responsable encadrant, vous aurez tout intérêt à pousser jusqu’à une licence professionnelle, voire à passer le diplôme d’une école de commerce.

Situation du métier / contexte pour devenir Commercial itinerant (VRP)

Malgré un marché de l’emploi très fermé, les sociétés recrutent toujours des commerciaux itinérants pour développer et fidéliser leur clientèle face à une économie de plus en plus concurrentielle. Il faut savoir que les postes proposés ne sont pas toujours stables et durables. Beaucoup de commerciaux ne bénéficient que d’un salaire minimum. Ils sont souvent rémunérés sur les ventes qu’ils effectuent ou pas. Certains VRP travaillent donc énormément pour une rémunération qui n’est pas à la hauteur, surtout si les ventes ne suivent pas. Il est donc impératif de conclure des marchés, sinon cette profession n’est pas viable. Elle peut même être difficile à vivre psychologiquement et physiquement si le quota n’est pas atteint.


Secteurs associés au métier : Commerce, distribution, e-commerce,
Matières associées au métier : Sciences économiques et sociales, Théâtre-expression dramatique,


Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Ifa A. Chauvin
l'Institut de Formation par Alternance Adolphe Chauvin, implanté à Osny dans...
Créapole
CREAPOLE est une école de Design et de Création avec : - Un campus au coeur...
Ecole EGO
« La grande illusion du monde des affaires est de croire que l’on peut...