En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Logistique,... > Conducteur de train

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Conducteur de train

À bord de sa cabine, le conducteur de train n'a pas à se préoccuper des directions... En revanche, il contrôle constamment la vitesse, surveille les voies, et prévient les accidents. C'est donc un métier à responsabilités, en particulier lorsqu'on conduit un train de voyageurs.
Comment devenir Conducteur de train ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Conducteur de train

Le métier de conducteur de train ne commence pas au moment du départ. Avant le voyage, il :
• effectue ce qu'on appelle une préparation courante (ou PC) : il contrôle les informations sur le tableau de bord et prépare la feuille de route (vitesse à ne pas dépasser, vitesse de freinage, nombre de wagons et charge totale du train par rapport à la puissance de traction, etc.).
• Il effectue des tests de contrôle pour vérifier le bon état du matériel, en particulier des freins.
Pendant le trajet, il :
surveille le dispositif de pilotage et contrôle les informations qui apparaissent à l'aide de voyants lumineux sur le tableau de bord.
• Commande l'ouverture et la fermeture des portes.
Surveille la signalisation extérieure.
Tient compte des conditions météorologiques et s'assure qu'il n'y a pas d'obstacle sur les voies.
• En cas d'imprévu, il alerte les aiguilleurs du rail par radio. Il peut alors être amené à effectuer des dépannages de base, à l'aide du GD (guide de dépannage) spécifique au modèle qu'il conduit. S'il ne peut réaliser lui-même la réparation, il contacte le service technique.
• Il se charge également des contrôles administratifs, en tenant un carnet de bord dans lequel il rédige les bulletins de service, tient un recueil d'horaires afin de vérifier la ponctualité du train, et note éventuellement les rapports d'accidents.
Tout au long de sa carrière, il passe différentes habilitations pour entretenir et valider ses compétences : il doit en particulier connaître les lignes parcourues, ainsi que toutes les subtilités de la réglementation.

Fiche Métier : comment devenir Conducteur de train
domaine public Mauritsvink

Devenir Conducteur de train : Qualités requises

Le conducteur de train doit être attentif et vigilant, et ne pas baisser son attention pendant le trajet. Il doit aussi avoir un grand sens des responsabilités : le conducteur est le garant de la sécurité des passagers. De solides connaissances en électricité sont nécessaires, ainsi qu'une bonne vue (éventuellement corrigée par des lunettes ou des lentilles) : lors du recrutement à la SNCF, votre champ visuel et votre perception des couleurs seront contrôlés.
Le métier est différent selon le secteur géographique et le type de train sur lesquels on est affecté : alors que les horaires d'un conducteur de TER sont réguliers, dans le cas des lignes SNCF grande distance, il faut aussi être capable de supporter les longs trajets de nuit et les rythmes décalés. Les conducteurs sont souvent éloignés de chez eux : ils prennent des repos hors résidence (ou RHR), le plus souvent d'une durée de huit heures, dans des foyers prévus à cet effet. Sachez cependant que sur l'ensemble des conducteurs de ligne, il n'y en a qu'une minorité (1 500 employés environ) qui est affectée aux TGV. Enfin, il est difficile pour un conducteur de train de passer des vacances en été avec sa famille, car c'est la période où le plus grand nombre de trains circulent.

Conducteur de train : carrière / possibilité d’évolution :

Le conducteur débutant commence sa carrière sur les trains de marchandises, puis les trajets courts. Ce n'est qu'après un nombre suffisant d'heures de conduite qu'on lui confie les convois de voyageurs, puis les trains longue distance. Au bout de quelques années d'expérience, il est possible de s'orienter vers un poste d'encadrement : le conducteur-cadre dirige une équipe, forme et évalue ses subordonnés. Mais seuls 10% des conducteurs arrivent à ce poste.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1600 €

Devenir Conducteur de train : formation nécessaire

La SCNF est le premier recruteur. Pour postuler, il faut avoir entre 18 et 30 ans, et un casier judiciaire vierge. Le recrutement est ouvert aux détenteurs d'un CAP ou d'un bac pro dans les domaines de l'électricité ou de l'électronique, d'un bac pro maintenance des systèmes mécaniques automatisés (le MSMA), ou d'un bac général scientifique. Cette liste n'est pas exhaustive. Vous passerez alors un entretien, un test de connaissances, une visite médicale. En moyenne, un candidat sur 15 est reçu. Il suit alors une formation rémunérée, d'une durée d'un an.
Vous pouvez également postuler auprès d'une compagnie de fret concurrente.

Situation du métier / contexte pour devenir Conducteur de train

Le secteur du fret à la SNCF est en difficulté depuis plusieurs années, en raison de la concurrence du réseau routier. En revanche, la SNCF continue de recruter dans le secteur du transport de voyageurs, même si l'embauche dépend des besoins régionaux : l'Île-de-France, avec son réseau très développé, recrute plus que la province.


Secteurs associés au métier : Logistique, transport,
Matières associées au métier : Sciences de l'ingénieur,


L'actualité du secteur / métiers liés

CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, l'école du i-management de la CCI Paris Ile-de-France, forme chaque...
CFA d'Alembert
Le CFA d'Alembert est l'une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui...
ESMAE - Ecole formation ressources humaines, métiers de l'emploi
Devenez acteurs des métiers de l’intérim et du recrutement. Les fonctions...