En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Social, Services... > Conseiller en mobilité-carrière

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Conseiller en mobilité-carrière

Le conseiller en mobilité-carrière accompagne les salariés de la fonction publique qui souhaitent changer ou évoluer dans leur carrière, qu'il s'agisse d'exercer les mêmes fonctions à l'étranger, de changer de département ou de se reconvertir vers un tout autre domaine.
Comment devenir Conseiller en mobilité-carrière ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Conseiller en mobilité-carrière

Le conseiller en mobilité-carrière travaille dans un bureau. Là, il accueille, informe, oriente et suit les professionnels qui font appel à lui.
• Il reçoit différents corps de métier sur rendez-vous, écoute attentivement leurs demandes.
• Il peut leur proposer un bilan de compétences.
• Il les conseille dans l'élaboration de leur projet professionnel.
• Il les informe sur les possibilités d'évolution existantes et leur faisabilité.
• Lorsqu'il aide son interlocuteur à accéder à un autre poste, ou un autre grade, au sein de la structure dans laquelle il travaille, on parle d'in-placement. S'il l'accompagne dans sa reconversion vers une autre structure, on parle d'out-placement.
• Il propose des formations.
• Il traite les demandes de congé professionnel ou les dossiers de VAE (validation des acquis de l'expérience).
• Il peut sensibiliser son interlocuteur aux techniques de recherche d'emploi.
• Parfois, il anime des "ateliers de mobilité" auprès de groupes, ou effectue des interventions en extérieur (séminaires, forums...).
• Il se rend aux différents salons de l'emploi pour collecter des informations, et il effectue une veille documentaire sur le web.
Enfin, le conseiller en mobilité-carrière peut également être amené à suivre des professionnels ayant rencontré un grave problème de santé, à la suite duquel ils ne peuvent plus exercer leur métier. En ce cas, il travaille en collaboration avec les services médicaux pour élaborer un projet professionnel compatible avec l'état de santé de la personne. Cela peut passer par une formation, l'implication dans une ATT (activité à titre thérapeutique), ou le passage par un PACD (poste adapté de courte durée).

Fiche Métier : comment devenir Conseiller en mobilité-carrière
CC BY 2.0 Victor1558

Synonymes du Métier

  • Chargé de mobilité

Devenir Conseiller en mobilité-carrière : Qualités requises

De solides connaissances du monde du travail sont nécessaires. Le conseiller en mobilité-carrière doit connaître les différents statuts de la fonction publique, le marché de l'emploi, l'évolution des métiers... Il doit également maîtriser les différents outils de recherche sur le web. Un bon sens de l'organisation est recommandé pour exercer ce métier.
Par ailleurs, le métier nécessite des qualités humaines : le conseiller en mobilité-carrière reçoit parfois des professionnels démotivés, dépressifs ou angoissés. Il doit avoir un bon sens de l'écoute et du dialogue, être capable de déterminer dès le premier rendez-vous le profil professionnel et psychologique de la personne qu'il a en face de lui. Il doit aussi savoir rester neutre, et bien entendu respecter les règles de confidentialité.

Conseiller en mobilité-carrière : carrière / possibilité d’évolution :

Il n'y a pas de diplômes préparant directement à ce métier, et les conseillers en mobilité-carrière sont souvent d'anciens professionnels de l'entreprise qui se sont eux-mêmes reconvertis.
Avec de l'expérience, il est possible d'évoluer vers un poste de responsable de la mobilité ou de directeur des ressources humaines.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

2200 €

Devenir Conseiller en mobilité-carrière : formation nécessaire

Il n'existe pas encore de formation spécifique à ce métier. Il est cependant recommandé d'avoir une formation de niveau bac+2 minimum, en psychologie, communication ou gestion du personnel.

Situation du métier / contexte pour devenir Conseiller en mobilité-carrière

La création de postes de conseillers en mobilité-carrière est récente, et risque donc de subir des remaniements concernant les modalités d'exercice ou les conditions de recrutement. Cependant, il existe une demande forte de la part des salariés, car la conjoncture actuelle rend parfois difficile la mobilité professionnelle, et nécessite, lorsqu'on veut se reconvertir, d'être aidé et accompagné.


Secteurs associés au métier : Social, Services à la personne,
Matières associées au métier : Gestion des ressources humaines,


CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...
CIFACOM - L'école du graphisme, du multimédia et de l'audiovisuel
Passionné par le graphisme, le multimédia ou l'audiovisuel ? Une de nos...
ESSYM - Ecole Supérieure des Systèmes de Management
L’ESSYM est l’une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui forment...