En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Audit, Conseil,... > Contrôleur de gestion

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Contrôleur de gestion

Le contrôleur de gestion est le garant de la bonne santé financière d'une entreprise. Il établit les prévisions de budget pour l'ensemble de ses services internes. En cas d'écart avec ses recommandations, il propose des solutions pour redresser la barre.
Comment devenir Contrôleur de gestion ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Contrôleur de gestion

Le contrôleur de gestion élabore le budget prévisionnel d'une entreprise. Il a également pour mission de contrôler les résultats obtenus en mettant en place les outils nécessaires tels que des indicateurs ou des tableaux de bord. En cas d'écart entre ses prévisions et les chiffres réalisés par sa société, il propose des solutions adaptées à la direction générale. Son principal objectif : améliorer la rentabilité de l'entreprise.

Rôle du contrôleur de gestion
Le rôle du contrôleur de gestion est généralement très étendu, surtout dans les PME où il peut assurer des fonctions annexes dans la gestion du personnel, la comptabilité ou l'administration. Il travaille de manière autonome au sein d'un service financier ou comptable et va :
• contrôler la gestion de l'entreprise en mettant en place les outils qu'il juge adéquats ;
• recueillir les données financières de l'entreprise auprès de la direction générale et des différents services, et les analyser ;
• établir les prévisions budgétaires globales de l'entreprise ou d'un service en particulier ;
• proposer des solutions budgétaires à sa direction générale lorsqu'il détecte des écarts entre la réalité financière de l'entreprise et ses prévisions ;
• anticiper les problèmes budgétaires de l'entreprise, et proposer des mesures à prendre pour les éviter ;
• rédiger des rapports sur l'activité de son entreprise.

Fiche Métier : comment devenir Contrôleur de gestion
CC BY 2.0 Victor1558

Synonymes du Métier

  • Contrôleuse de gestion, contrôleur budgétaire, contrôleuse budgétaire, analyste de gestion, responsable de la planification et de la gestion

Devenir Contrôleur de gestion : Qualités requises

Dans sa mission, un contrôleur de gestion travaille avec des données financières à la fois complexes et nombreuses. Aussi, il doit savoir manier les chiffres et faire preuve de méthode et de rigueur pour les analyser.
Un contrôleur de gestion est en contact permanent avec tous les services de son entreprise. Il doit avoir le goût du contact et d'excellentes qualités humaines pour collaborer au mieux avec eux. Il doit parfois jongler entre diplomatie et fermeté pour obtenir les réponses ou les chiffres indispensables à la réalisation de sa mission.
Parce qu'il a accès à l'ensemble des données confidentielles de son entreprise, un contrôleur de gestion doit être fiable et fidèle. En aucun cas, les données qu'il a recueillies ne doivent tomber dans les mains d'une société concurrente.
Enfin, les horaires d'un contrôleur de gestion sont parfois très lourds. C'est notamment le cas lorsque l'entreprise entre dans sa période de bilan comptable. Il doit être résistant et savoir gérer le stress imposé par les surcharges de travail ponctuelles.

Contrôleur de gestion : carrière / possibilité d’évolution :

Il est très rare qu'une société engage un contrôleur de gestion dès l'obtention de son diplôme. Pour accéder à cette fonction, un candidat doit généralement prouver de 5 années d'expérience en tant qu'assistant de gestion.
Après une dizaine d'années au poste de contrôleur de gestion, il est possible d'évoluer vers le métier de directeur financier d'une entreprise.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

2300 €

Devenir Contrôleur de gestion : formation nécessaire

Il est possible d'accéder au métier d'assistant de gestion avec un diplôme de niveau bac+2 tel qu'un BTS comptabilité et gestion des organisations ou un DUT gestion des entreprises et des administrations (GEA). Toutefois, pour évoluer plus rapidement vers la fonction de contrôleur de gestion, les candidats ont intérêt à continuer leurs études jusqu'au niveau bac+5. Après un bac ES, S ou STMG, les formations les plus appréciées par les recruteurs sont les suivantes :
école de commerce avec spécialité finance et contrôle de gestion ;
master en comptabilité-contrôle-audit (CCA) ou master avec option finance et contrôle de gestion ;
institut d'études politiques avec spécialité économie et finance ;
école d'ingénieurs.
En plus de son diplôme, le candidat doit avoir de solides références et plusieurs années d'expérience. S'il a obtenu son diplôme en école d'ingénieurs, une seconde formation en gestion-finance peut être un atout décisif, notamment pour travailler dans le milieu industriel.

Situation du métier / contexte pour devenir Contrôleur de gestion

Si toutes les grandes entreprises engagent des contrôleurs de gestion, le secteur industriel reste le plus gros pourvoyeur d'emplois pour cette profession.
Une voie alternative est également envisageable pour les candidats : celle de la fonction publique. Avec la nécessité de maîtriser les dépenses publiques, les collectivités locales ont récemment renforcé le rôle de leurs contrôleurs de gestion. Fonction publique oblige, le recrutement se fait par concours.


Secteurs associés au métier : Audit, Conseil, Expertise,
Matières associées au métier : mathématiques, Sciences économiques et sociales,


L'actualité du secteur / métiers liés

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, l'école du i-management de la CCI Paris Ile-de-France, forme chaque...
ESSYM - Ecole Supérieure des Systèmes de Management
L’ESSYM est l’une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui forment...