En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou traceurs pour améliorer et personnaliser votre expérience, réaliser des statistiques d’audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d’intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux. En savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Fonction publique > Contrôleur des finances publiques

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Contrôleur des finances publiques

Le contrôleur des finances publiques (plus communément appelé "contrôleur des impôts") est rattaché à la direction générale des finances publiques (DGFIP). Il s’occupe de la gestion des fonds publics de l’Etat et des collectivités territoriales. Il intervient notamment pour toutes les opérations qui concernent les impôts (recouvrement, contrôle…) et pour conseiller le public dans ce domaine.
Comment devenir Contrôleur des finances publiques ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération de cette profession.

Mission du métier : Contrôleur des finances publiques

Le métier de contrôleur des finances publiques s’intéresse tout particulièrement à la gestion financière et à la tenue de la comptabilité des fonds publics. Le professionnel donne aussi des conseils pour gérer correctement les budgets au sein d’établissements publics, comme les hôpitaux, ou privés, pour les entreprises. Les missions du contrôleur des finances publiques sont très variées, car il effectue des travaux d’encadrement, d’expertise et de conception. On peut citer entre autres :
• s’occuper de l’encaissement des recettes fiscales ;
• s’attacher au recouvrement des recettes fiscales, mais aussi non fiscales ;
• prendre en charge la gestion fiscale ;
• superviser l’ensemble des paiements rattachés aux marchés publics ;
• vérifier le versement des salaires des agents ;
• établir des prestations d’expertise et de conseils financiers ;
• encadrer le personnel et réaliser des travaux de rédaction ;
• accueillir le public en s’occupant de la caisse et du guichet.

Fiche Métier : comment devenir Contrôleur des finances publiques
Agent de la fonction publique, le contrôleur des finances publiques est un fonctionnaire dépendant du Ministère des finances - Crédit : Le Parisien

Synonymes du Métier

  • Contrôleuse des finances publiques
  • contrôleur des impôts
  • contrôleur du trésor public

Devenir Contrôleur des finances publiques : Qualités requises

Pour devenir contrôleur des finances publiques, il faut avoir certaines qualités particulières. En effet, le métier de contrôleur des finances publiques requiert tout d’abord une certaine appétence pour les chiffres, car ils sont la base de ce métier. En effet, vous serez amené à contrôler et à calculer des budgets et à conseiller les établissements publics et privés dans ce domaine. Le contrôleur des finances publiques doit savoir faire preuve de rigueur et d’organisation pour gérer correctement les budgets. Il faut parfois résoudre des situations comptables assez complexes qui nécessitent une grande concentration. Dans les fonctions de conseil, il est nécessaire de faire preuve d’une grande pédagogie pour renseigner les contribuables et expliquer de manière claire les opérations effectuées. En cas de contrôle, il faut aussi montrer une certaine autorité. Le contrôleur des finances publiques doit avoir de bonnes capacités rédactionnelles et relationnelles. Des connaissances pointues en droit et dans le domaine des entreprises sont aussi demandées pour être contrôleur des finances publiques.

Contrôleur des finances publiques : carrière / possibilité d’évolution :

Une fois formé, le contrôleur des finances publiques a la possibilité de postuler à des emplois proposés par la direction générale des finances publiques. Des postes sont régulièrement ouverts chaque année au ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie ou dans les centres d’impôts. Mais les places sont chères : le niveau de recrutement est assez faible. Ce travail est surtout effectué par des personnes qui ont un diplôme de niveau Bac + 2. Une fois en poste, vous aurez la possibilité d’évoluer rapidement au sein de la fonction publique.
A savoir, si la rémunération du contrôleur des finances publiques est relativement faible au départ, elle évolue rapidement et est complétée par des primes.
Une fois en poste, le contrôleur des finances publiques peut espérer évoluer vers un poste de contrôleur principal ou d’inspecteur des finances publiques, via une promotion interne ou en passant un concours de catégorie A. Pour accéder aux fonctions d’encadrement supérieur des finances publiques, il est alors indispensable de s’orienter vers le concours d’inspecteur principal (concours de catégorie A).

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1800 €

Devenir Contrôleur des finances publiques : formation nécessaire

Pour devenir contrôleur des finances publiques, il faut au moins être titulaire du baccalauréat. En effet, comme il s’agit d’un concours de catégorie B, ce diplôme suffit pour passer les épreuves du concours. Cependant, comme il s’agit d’un domaine très spécialisé, il est préférable d’avoir des bases solides en économie, en finances et en culture générale. Certaines formations permettent de réunir toutes les connaissances nécessaires pour passer le concours. Il existe notamment des prépas qui proposent un programme complet : français, culture générale, économie, mathématiques, comptabilité, histoire-géographie, droit… Une fois le concours obtenu, les Écoles Nationales de Finances Publiques assurent la formation théorique du futur contrôleur des finances publiques en sept mois, suivie d’un stage d’application. La préparation est ensuite complétée par une formation d’un mois au premier métier. Le contrôleur des finances publiques peut espérer trouver un emploi en fonction des postes proposés par le Ministère.

Situation du métier / contexte pour devenir Contrôleur des finances publiques

Le contrôleur des impôts / finances publiques est un agent qui peut travailler dans différents endroits. Il peut exercer ses fonctions à la Direction Nationale des Impôts, l’administration centrale du ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie. Il peut également travailler au sein des centres d’impôts de recette des impôts. En réalité, les postes à pourvoir dépendent des besoins du ministère des Finances. Une fois intégré, le contrôleur des finances publiques travaille dans un bureau, en relation avec d’autres personnes. Ce métier est parfois exercé sous pression, car la charge de travail est importante et il faut manier les chiffres avec prudence. Comme les tâches sont assez répétitives, il peut être intéressant de changer régulièrement de missions, ce qui est possible dans cette filière. Certaines missions peuvent être plus plaisantes que d’autres. Si le contrôleur des finances publiques a souvent le nez dans les chiffres, il faut aussi exercer des missions d’accueil. La polyvalence est donc de rigueur dans ce travail. Toutefois, si le métier ne donne pas satisfaction au bout de quelques années, les perspectives d’évolution sont assez larges.


Secteurs associés au métier : Fonction publique,
Matières associées au métier : Mathématiques, Sciences économiques et sociales,


Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...
EMC - Ecole supérieure des Métiers de l'Image, du son et de la création 2D.3D
• L'EMC est spécialisée dans les formations artistiques en alternance et...
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, l'école du i-management de la CCI Paris Ile-de-France, forme chaque...