En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Maintenance,... > Contrôleur technique automobile

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Contrôleur technique automobile

À ne pas confondre avec un garagiste, le contrôleur technique automobile est avant tout un diagnostiqueur. Des pneus au pot d'échappement en passant par les freins, il a pour objectif d'examiner et d'ausculter la voiture sous tous les angles afin de déceler les dysfonctionnements et d'établir un « bilan de santé » à destination de l'usager.
Comment devenir Contrôleur technique automobile ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Contrôleur technique automobile

Le métier de contrôleur technique automobile demande d'avoir une connaissance parfaite de l'univers automobile pour réaliser l'ensemble de ses missions. Bien qu'il établisse un véritable bilan de l'état de la voiture, il ne prend pas en charge les éventuelles réparations. Mais quelles sont alors ses véritables missions ?
• Contrôler l'état des automobiles.
• Vérifier l'ensemble du véhicule en fonction de la réglementation en vigueur.
• Passer en revue tous les points importants de la voiture qui nécessitent un contrôle et une vérification : pneus, boîte de vitesse, suspension, éclairage...
• Effectuer des tests précis à l'aide d'appareils de mesure électroniques.
• En cas de dysfonctionnement constaté, chercher la cause du problème.
• Etablir un bilan de son intervention sur le véhicule, une facture ainsi qu'un procès verbal à destination du client.
• Informer l'usager des pièces défectueuses et des réparations qu'il va devoir effectuer.
En plus de ces premières missions, le contrôleur technique automobile joue un rôle de prévention et rappelle à l'usager l'importance de posséder un véhicule en bon état ainsi que de respecter les règles de sécurité.

Fiche Métier : comment devenir Contrôleur technique automobile
LP / Le Parisien

Synonymes du Métier

  • contrôleuse technique automobile

Devenir Contrôleur technique automobile : Qualités requises

Dans ce métier où la moindre erreur peut coûter très cher, le contrôleur technique automobile n'a pas le droit à l'erreur et ne doit rien laisser au hasard. Pour pouvoir exercer son activité, son casier judiciaire doit être vierge et il doit être agréé par la préfecture. Il est avant tout un très bon technicien et la mécanique automobile n'a aucun secret pour lui. Car même s'il ne répare pas directement les problèmes qu'il constate, il doit pouvoir établir des diagnostics détaillés et chercher la cause de la moindre anomalie.
Aussi rigoureux que méthodique, le contrôleur technique effectue avec soin et précision les nombreuses manipulations. Ces qualités lui permettent de rédiger des rapports clairs et précis à destination du client.
Enfin, bien qu'il passe du temps au chevet des voitures, il doit avoir le sens du contact. Cela favorise ses nombreux échanges avec les clients, mais aussi avec les différents experts automobiles, les assureurs et les équipementiers. Sa patience est parfois mise à rude épreuve lorsque certains automobilistes n'hésitent pas à faire entendre leur mécontentement face au bilan établi. Il doit alors trouver les mots pour savoir expliquer les choses avec calme et vulgariser les notions les plus complexes.

Contrôleur technique automobile : carrière / possibilité d’évolution :

S'il est salarié, le contrôleur technique peut évoluer au fil des années et devenir chef d'équipe ou encore chef de centre. L'autre possibilité est de se mettre à son compte, même si cela nécessite un investissement conséquent et du temps pour se faire connaître.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1450 €

Devenir Contrôleur technique automobile : formation nécessaire

Pour accéder au métier de contrôleur automobile, il faut suivre un stage de formation spécifique qui permet d'obtenir par la suite l'agrément de la préfecture. Ce stage est accessible avec différents CAP, BTS et DUT qui forment à la réparation, à l'entretien et à la maintenance automobile.
Plusieurs bacs pros offrent également des débouchés intéressants :
• construction des carrosseries ;
• maintenance des véhicules automobiles ;
• réparation des carrosseries.

Situation du métier / contexte pour devenir Contrôleur technique automobile

Si le secteur attire de nombreux jeunes, les possibilités de trouver un emploi dès la sortie des études sont plutôt bonnes. De nombreux postes sont proposés chaque année. Une fois en poste, le contrôleur technique automobile doit passer chaque année par une formation de vingt heures afin de conserver son agrément.


Secteurs associés au métier : Maintenance, entretien, Mécanique,
Matières associées au métier : Enseignements technologiques transversaux,


L'actualité du secteur / métiers liés

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ESSYM - Ecole Supérieure des Systèmes de Management
L’ESSYM est l’une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui forment...
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...
Ifa A. Chauvin
l'Institut de Formation par Alternance Adolphe Chauvin, implanté à Osny dans...