En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Commerce,... > Cordonnier

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Cordonnier

Le cordonnier est un artisan commerçant qui répare les chaussures et travaille des articles en cuir manuellement ou à l'aide de machines spécialisées. Après un diagnostic des réparations à envisager, il propose un devis à ses clients et procède, après approbation, à la restauration du produit en utilisant des techniques et du matériel adaptés.
Comment devenir Cordonnier ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Cordonnier

Rôle du cordonnier
Le cordonnier va :
• accueillir les clients dans sa boutique ;
• observer l'état de l'article présenté ;
• proposer les réparations à effectuer ;
• établir et présenter un devis au client ;
• procéder aux réparations ;
• réaliser des coutures sur cuir ;
• installer des protections aux deux extrémités de la semelle ;
• décoller les parties à changer ;
• dessiner et découper un patron pour réaliser une pièce de remplacement ;
• fixer ou coudre une pièce de remplacement avec des clous ou de la colle ;
• fraiser et polir la pièce en passant la chaussure sur le banc de finissage ;
• changer des semelles intérieures et la cambrure ;
• réaliser des teintures ;
• proposer des accessoires au client ;
• encaisser le client ;
• réaliser la comptabilité de son commerce.

Fiche Métier : comment devenir Cordonnier
CC BY 2.0 jlggb

Synonymes du Métier

  • cordonnier-bottier

Devenir Cordonnier : Qualités requises

Dans la famille des métiers artisanaux, demandez le cordonnier ! En effet, exercer l'activité de cordonnerie suppose une grande dextérité manuelle. Les différentes opérations réalisées par cet artisan nécessitent minutie, patience et habileté. En résumé, il faut apprécier le travail manuel. Mais ce n'est pas tout ! Il faut également avoir une bonne vue et ne pas craindre les univers poussiéreux. Grâce à ses connaissances techniques, le cordonnier est capable de repérer les modifications à apporter sur une chaussure ou sur toute autre pièce. Il connaît les propriétés du cuir et des autres matériaux sur lesquels il intervient. La fabrication des chaussures étant en constante évolution, le cordonnier doit sans cesse adapter sa pratique pour répondre à la demande de la clientèle. Pour cela, il se montre curieux et s'empresse de connaître les dernières nouveautés en matière de conception et d'équipements. Comme tout bon commerçant, l'artisan doit également se montrer accueillant et à l'écoute de sa clientèle. La rigueur et le respect des délais de livraison sont des atouts indispensables pour fidéliser le client. Le cordonnier est avant tout un commerçant de proximité. En tant qu'indépendant, il maîtrise la comptabilité et la gestion administrative.

Cordonnier : carrière / possibilité d’évolution :

Les jeunes cordonniers débutent généralement chez un artisan expérimenté ou dans une entreprise de réparation minute en tant qu'employé de vente. La pratique est une donnée fondamentale du métier de cordonnier. Il faut donc plusieurs années pour gravir les échelons et accéder à des postes à responsabilités, notamment dans la production industrielle de chaussures. Le savoir-faire ne s'apprend pas en un jour. D'autres professionnels s'orientent davantage vers la confection de chaussures tandis que d'autres deviennent les référents de grandes marques pour la réparation de pièces haut de gamme. Enfin, les cordonniers peuvent choisir de se mettre à leur compte en ouvrant leur propre commerce. Dans ce cas-là, il est conseillé de reprendre une entreprise existante pour bénéficier d'une clientèle déjà établie. Créer une entreprise de toute pièce est aujourd'hui très compliqué dans un secteur de la cordonnerie concurrencé par la chaussure bon marché.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1430 €

Devenir Cordonnier : formation nécessaire

Si vous souhaitez devenir cordonnier, vous pouvez opter pour l'un des trois CAP suivants :
• CAP chaussure ;
• CAP cordonnerie multiservice ;
• CAP cordonnier bottier.
Ces cursus sont accessibles à partir de la 3e et forment au métier de cordonnier en 2 ans.
D'autre part, les Compagnons du devoir peuvent vous permettre d'obtenir l'un des Brevets de maîtrise suivants :
• Brevet de maîtrise cordonnier-bottier ;
• Brevet de maîtrise cordonnier-réparateur.

Situation du métier / contexte pour devenir Cordonnier

Face à la concurrence acharnée de la production industrielle de chaussures, les Français font de moins en moins appel aux talents de l'artisan cordonnier de proximité. Résultat : les cordonneries de quartier ferment les unes après les autres. Mais il n'y a pas que l'industrie qui fait de l'ombre au cordonnier. Les réparateurs minute qui ont investi les centres commerciaux proposent également quelques réparations de base. Pour tenter de résister, les cordonniers diversifient leur offre de services autour de la vente de plaques d'immatriculation ou de copie de clés. Malgré ce contexte difficile, les débouchés existent car la profession est boudée par la jeune génération. La cordonnerie manque de main-d'oeuvre qualifiée, surtout chez les femmes qui ne s'orientent que très peu vers cette profession.


Secteurs associés au métier : Commerce, distribution, e-commerce, Habillement, Mode,
Matières associées au métier : mathématiques, Arts plastiques, Gestion des ressources humaines, Physique-chimie,


CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
EISTI - Ecole Internationale des Sciences du Traitement de l'Information
L'EISTI conjugue sciences de l'information, mathématiques, physique,...
ESRA - Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle
Le groupe ESRA est une école de cinéma (Paris, Rennes, Nice) proposant des...
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...