En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Audit, Conseil,... > Courtier en assurance

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Courtier en assurance

Le courtier en assurance aide ses clients, particuliers et professionnels, à choisir des assurances. Le courtier d'assurances ne vend pas directement l'assurance, il conseille ses clients pour choisir l'assurance la mieux adaptée à leurs besoins. Le courtier en assurance doit donc très bien connaître le marché de l'assurance. Il bénéficie d'un statut de commerçant et doit être inscrit au registre du commerce. Il peut être spécialisé dans certains domaines de l'assurance comme la construction ou
Comment devenir Courtier en assurance ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Courtier en assurance

Le courtier en assurance joue un rôle d'intermédiaire entre ses clients et les sociétés d'assurance. Cette fonction implique d'aider les clients à choisir des contrats d'assurance, mais ses obligations ne s'arrêtent pas là. Pour mener à bien sa mission, le courtier d'assurances doit :

• Analyser les besoins de ses clients. Le courtier en assurance doit avant tout étudier la situation dans laquelle se trouve son client. Il devra cibler les besoins de son client avant de pouvoir proposer des solutions.

• Etre informé sur les produits qu'il propose à ses clients, connaître les dernières innovations ou les modifications que peut introduire la loi, savoir ce qui se fait à l'étranger.
• Conseiller ses clients. Après avoir fait un bilan de la situation de son client, le courtier en assurance doit proposer des solutions adaptées, des solutions qui répondent efficacement aux sinistres que risque son client et dont le prix est adapté aux capacités économiques de son client.

• Représenter ses clients auprès des compagnies d'assurance, pour faire valoir leurs intérêts en cas de sinistre ou demander l'élaboration de nouveaux contrats pour des clients ayant des besoins spécifiques.
• Négocier les meilleurs tarifs possible et les meilleures prestations possible en faisant jouer la concurrence entre compagnies d'assurance.
• Accompagner ses clients dans leur évolution en anticipant les changements et en adaptant les contrats.

Fiche Métier : comment devenir Courtier en assurance
CC BY 2.0 Victor1558

Synonymes du Métier

  • courtier d'assurances

Devenir Courtier en assurance : Qualités requises

La qualité première d'un courtier d'assurances est d'avoir un bon relationnel. Il faut se créer un réseau de clients et de fournisseurs que le courtier doit ensuite fidéliser. De plus, il devra continuellement négocier avec les compagnies d'assurances et convaincre ses clients. Etre un bon orateur est donc un avantage dans l'exercice de cette profession.
La capacité d'adaptation dont fait preuve un courtier en assurance est essentielle. Il doit réagir vite s'il est confronté à un changement dans la situation de son client.
Le courtier d'assurances doit être capable de travailler en autonomie, il faut se prendre en main. Enfin, il faut être disponible pour ses clients qui peuvent avoir à affronter un sinistre à n'importe quel moment.

Courtier en assurance : carrière / possibilité d’évolution :

La plupart des courtiers en assurance commencent leur carrière en bas de l'échelle en tant que commerciaux. Le commercial démarche les clients potentiels pour un cabinet de courtage. Avec le temps, il aura la charge d'un portefeuille, il deviendra dès lors l'interlocuteur principal de plusieurs des clients du cabinet. S'il démontre suffisamment d'aptitudes, le courtier en assurance peut devenir directeur de cabinet, ou encore indépendant, puis fonder son propre cabinet en rachetant un portefeuille.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1500 €

Devenir Courtier en assurance : formation nécessaire

Pour travailler en tant que courtier en assurance, il faut avoir obtenu au moins bac +2. Mais le candidat doit également se voir délivrer la capacité professionnelle. Pour en bénéficier, il faut effectuer soit un stage professionnel de 150 heures minimum dans une société d'assurance, soit un stage de deux ans dans un cabinet de courtage, soit un stage de quatre ans à un poste à responsabilités dans une entreprise, soit être diplômé en assurance ou en courtage. L'Organisme pour le Registre des Intermédiaires d'Assurance validera la capacité professionnelle.
Il existe des formations bac +2 qui permettent de devenir collaborateur : le BTS Assurance, le DUT Carrière Juridique ou le DEUST Banque, Organisme financier et Prévoyance. Pour évoluer plus rapidement au sein d'une entreprise, le candidat peut s'orienter vers l'une des nombreuses licences professionnelles en assurance. Cependant, avec bac +5, le candidat a plus de possibilités d'accéder à un poste important. Des masters professionnels spécialisés en assurance peuvent permettre d'y parvenir. Les écoles de commerce donnent également accès au métier de courtier en assurance.

Situation du métier / contexte pour devenir Courtier en assurance

De plus en plus de jeunes étudiants se dirigent vers les métiers de l'assurance et bon nombre d'entre eux souhaitent devenir courtiers en assurance. Le travail en autonomie en séduit certains. Cependant, la concurrence est rude non seulement entre courtiers, mais également avec les agents d'assurance, les assurances sur Internet ou les banques qui proposent des assurances. Aujourd'hui, bon nombre de courtiers en assurance se spécialisent sur des secteurs très délimités.


Secteurs associés au métier : Audit, Conseil, Expertise, Banque, Assurance,
Matières associées au métier : mathématiques, Droit,


L'actualité du secteur / métiers liés

CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
CFA d'Alembert
Le CFA d'Alembert est l'une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui...
Atelier Prép'art
Le projet de Prép’Art est de délivrer un enseignement culturel et...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...