En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Audit, Conseil,... > Courtier

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Courtier

Un courtier ou une société de courtage est une personne ou une entreprise qui jouent le rôle d'intermédiaire entre deux parties. Généralement, il s'agit de réaliser une opération financière mais l'opération peut concerner d'autres domaines. Il existe des courtiers en assurance, des courtiers en immobilier, des courtiers en travaux ou encore des courtiers de marchandises. Un courtier peut être indépendant ou avoir un statut de salarié.
Comment devenir Courtier ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Courtier

La principale mission d'un courtier est de conseiller ses clients pour que ceux-ci prennent les meilleures décisions possible pour faire des bénéfices sur un marché déterminé. Pour défendre au mieux les intérêts de ses clients, l'agent de courtage doit :
• Connaître le marché sur lequel il évolue. Le courtier doit se tenir informé des dernières évolutions du marché et des dernières informations concernant les acteurs du marché. Ainsi, il pourra valoriser au mieux les différentes offres qui se présentent à ses clients.
• Aider ses clients à prendre les bonnes décisions. Pour y parvenir, l'intermédiaire doit analyser les besoins de ses clients, comparer les offres sur le marché, sélectionner le contrat le mieux adapté à ses clients et négocier les tarifs.
• Défendre les intérêts de ses clients. Une fois le contrat signé, le courtier continue sa mission en intervenant au nom de ses clients en cas de litige, par exemple.
• Conseiller ses clients. Dans les entreprises, le courtier peut avoir une mission de conseil. Grâce à sa connaissance du marché, il doit anticiper les évolutions, expliquer les risques liés à un contrat ou à une décision.

Fiche Métier : comment devenir Courtier
Henner, courtier gestionnaire en assurances collectives / LP eco

Synonymes du Métier

  • intermédiaire, commissionnaire

Devenir Courtier : Qualités requises

Un courtier doit avant tout aimer le commerce, puisque son travail est basé sur les échanges commerciaux. Il compare les offres et calcule les risques pour ses clients, le commissionnaire doit donc aimer les chiffres. Par ailleurs, le commerce implique de travailler et négocier avec plusieurs entités, les clients, les fournisseurs, les informateurs. Etre fin psychologue et avoir le sens du contact sont donc des atouts non négligeables.
Une forte capacité d'analyse est également essentielle pour comprendre les besoins des clients et être ainsi capable de les conseiller au mieux. Pour ce faire, un courtier doit être capable de voir au-delà de l'environnement du moment. Il doit savoir anticiper les changements du marché, les évolutions de ses clients et imaginer toutes les situations.
Il est primordial pour un courtier de s'intéresser aux innovations technologiques pour être toujours à la pointe et offrir les meilleurs produits à ses clients.
La pratique de l'anglais devient indispensable, puisque les entreprises travaillent de plus en plus à l'international. Le courtier doit s'intéresser aux marchés étrangers et aux pratiques qui ont cours hors du territoire national dans son domaine.

Courtier : carrière / possibilité d’évolution :

Les courtiers commencent généralement leur carrière comme salarié dans un cabinet de courtage. Le parcours habituel veut que le jeune courtier commence par gérer des contrats d'assurance. Ensuite, selon ses compétences, il peut acquérir plus de responsabilités en se voyant confier la gestion de nouveaux contrats, de nouveaux clients.
Les meilleurs se lancent comme courtiers indépendants en rachetant un portefeuille de clients ou en créant leur propre cabinet de courtage.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

2500 €

Devenir Courtier : formation nécessaire

Il n'existe pas de parcours type pour devenir courtier, les candidats ont le choix entre plusieurs voies d'accès. Pour entrer dans un cabinet de courtage comme employé, le courtier doit avoir au minimum bac + 2. Cependant, pour évoluer rapidement au sein du cabinet ou éventuellement ouvrir son propre cabinet, il est conseillé d'avoir bac + 5. Si le candidat se contente de bac + 2, il lui faudra obtenir un BTS Assurance, un DUT Carrière Juridique ou un DEUST Banque Organisme Financiers et de Prévoyance. Si le futur courtier va jusqu'à bac + 3, il peut viser une licence professionnelle Banque, Assurance ou encore Finance. Enfin, si le candidat choisit d'obtenir bac + 5, de nombreux diplômes offrent accès à la fonction de courtier: le diplôme de l'Ecole Supérieure de Commerce et de Gestion, le diplôme d'Ingénieur, le diplôme de l'Ecole Nationale d'Assurance, le diplôme d'université de l'Institut des Assurances, le master professionnel de droit, d'assurance ou de finance? La formation que va choisir le candidat dépendra évidemment du type de courtage vers lequel il souhaite s'orienter.

Situation du métier / contexte pour devenir Courtier

On distingue deux grands types de cabinets de courtage : les grands cabinets qui appartiennent à de grands groupes, souvent internationaux, et les petits cabinets composés de trois ou quatre employés. Les grands groupes peuvent subir des restructurations, mais ils continuent d'embaucher. Les plus petits cabinets souffrent d'une forte concurrence, en particulier dans les grandes métropoles. Cependant, les situations entre cabinets sont inégales selon les différents domaines de courtage.


Secteurs associés au métier : Audit, Conseil, Expertise, Banque, Assurance, Commerce, distribution, e-commerce,
Matières associées au métier : mathématiques, Droit, Sciences de l'ingénieur,


L'actualité du secteur / métiers liés

CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, l'école du i-management de la CCI Paris Ile-de-France, forme chaque...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...
ESMAE - Ecole formation ressources humaines, métiers de l'emploi
Devenez acteurs des métiers de l’intérim et du recrutement. Les fonctions...