En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Audiovisuel,... > Danseur

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Danseur

Etre danseur professionnel signifie interpréter et parfois concevoir des chorégraphies pour un public, au sein d'une compagnie, d'une institution culturelle ou pour des producteurs de spectacle et de télévision. Ce métier très difficile allie expression artistique et performance physique. Le danseur doit sans cesse entretenir son corps, qui est son outil de travail, et passer très régulièrement des auditions, car les postes permanents se font extrêmement rares. Le statut d'intermittent est donc
Comment devenir Danseur ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Danseur

Le danseur professionnel partage son temps entre l'entraînement physique (échauffements, musculation, répétitions, stages de perfectionnement?) et performances artistiques (auditions, représentations, tournages?). Il peut prendre part à des projets en tant qu'exécutant, dans un clip par exemple, ou pour des évènements de divertissement. Il peut également être interprète d'une chorégraphie, dans le cadre d'un ballet classique ou contemporain, ou au sein d'une compagnie de danse. Certains danseurss conçoivent eux-mêmes leurs chorégraphies. Lorsqu'il est demandé au danseur une implication artistique, il est conseillé d'étudier l'oeuvre à travailler et son contexte, afin de s'imprégner au maximum de l'esprit qui l'entoure. En règle générale, les horaires d'un danseur sont très aléatoires, et impliquent souvent de travailler les soirs et les week-ends. Pour décrocher une audition, le danseur doit souvent s'entraîner durant de nombreuses heures non payées. Si ce métier permet de vivre des expériences exceptionnelles, il est aussi très dur et nécessite de nombreux sacrifices. On imagine le danseur professionnel portant des collants, appuyé à une barre, mais la danse classique ne représente qu'une petite partie des possibilités qui s'offrent à un danseur. Les compagnies de danse, les théâtres et les opéras accueillent également beaucoup de spectacles de danse contemporaine. Ces dernières années, les danses urbaines comme le hip-hop ou les danses issues des arts martiaux comme la capoeira ont connu un essor fulgurant, et sont de mieux en mieux reconnues par la profession.
Le danseur peut travailler pour des structures variées, telles que :
·         Compagnie de danse.
·         Opéra.
·         Théâtre.
·         Emission de télévision ou cinéma.
·         Clips et vidéos musicales.
·         Cabarets.

Fiche Métier : comment devenir Danseur

Devenir Danseur : Qualités requises

Le danseur doit avant tout être passionné par son métier et l'art de la danse en général. Outre les facilités naturelles dont il doit faire preuve pour la coordination des mouvements, la souplesse et l'entraînement physique, il doit également être très persévérant et ne pas se laisser abattre à la première difficulté. Le sens du rythme et une aisance vis-à-vis de la musique seront aussi très bien valorisés dans ce milieu intimement lié à celui de la production musicale. Les meilleurs danseurs sont une culture artistique exemplaire et se documentent énormément autour du projet sur lequel ils travaillent. De l'imagination et une curiosité intellectuelle seront donc fortement appréciées ! Enfin, la danse étant un milieu très rude, mieux vaut avoir un moral d'acier et être très solide psychologiquement. Le réseau étant très important, les personnes ayant un bon relationnel se débrouilleront d'autant mieux, que ce soit pour décrocher un travail ou pour collaborer avec une équipe.

Danseur : carrière / possibilité d’évolution :

Il n'existe pas de parcours professionnel type pour accéder au métier de danseur, pour la simple raison que c'est une activité qui est souvent pratiquée depuis le plus jeune âge. Il est impératif de prévoir une reconversion. De nombreux danseurss deviennent enseignants, certains se font chorégraphes et d'autres, interprètes. Il est également possible d'exercer une fonction de direction dans une école de danse, un théâtre ou un opéra.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1430 €

Devenir Danseur : formation nécessaire

Les formations de danse sont nombreuses et variées. Il est souvent conseillé de commencer dès le plus jeune âge. Des parcours de formation adaptés au rythme scolaire existent pour les enfants et les adolescents jusqu'à la terminale. Après le bac, des formations courtes préparent à des diplômes qui mènent souvent vers l'enseignement de la danse. Les formations les plus prestigieuses se font dans les Conservatoires de Paris et de Lyon ainsi qu'à l'école de l'Opéra de Paris.

Situation du métier / contexte pour devenir Danseur

Avant de se lancer dans une carrière de danseur, mieux vaut être prévenu : seule une infime partie des personnes qui se destinent à être danseurs parviennent à vivre de ce métier dans un cadre purement artistique, et ce de façon stable. La plupart d’entre eux travaillent dans le secteur de l’éducation et du divertissement (cours de danse, parcs à thèmes, croisières, évènements…). La carrière de danseur est relativement courte, puisqu’il est très rare de continuer à effectuer des performances après quarante ans. Un danseur perçoit généralement un faible salaire. Toutefois, s'il intègre de grands spectacles ou s'il est réputé, sa rémunération peut être confortable.


Secteurs associés au métier : Audiovisuel, Spectacle, Cinéma,
Matières associées au métier : Danse, Éducation physique et sportive,


CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
EMC - Ecole supérieure des métiers de l'image, du son et du multimédia
Visez l’expérience, Vivez l’alternance. Créée en 1989 par Jean-Paul...
EISTI - Ecole Internationale des Sciences du Traitement de l'Information
L'EISTI conjugue sciences de l'information, mathématiques, physique,...
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...