En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Audiovisuel,... > Décorateur-scénographe

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Décorateur-scénographe

L'architecte-scénographe réalise des décors pour le théâtre, le cinéma, les plateaux de télévision, ou une exposition d'art. Son métier allie créativité et compétences techniques.
Comment devenir Décorateur-scénographe ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Décorateur-scénographe

Depuis l'esquisse du plan jusqu'au montage de chacun des éléments sur place, l'architecte-scénographe est responsable de toutes les étapes de création d'un décor.
• Il prend connaissance du projet, et se met à l'écoute des attentes du metteur en scène, du réalisateur, de l'artiste ou du galeriste.
• Il dessine les plans, réalise des maquettes, fait un devis et soumet ces documents à son client.
• S'ils sont retenus, il commande les matières premières nécessaires.
• Il supervise et participe à la fabrication des éléments du décor, seul ou avec une équipe technique. Dans un théâtre, par exemple, il travaille avec l'éclairagiste et le costumier.
• Lorsqu'il est employé dans un musée ou une galerie, il doit également prendre en compte le flux des visiteurs et les règles de sécurité.

Fiche Métier : comment devenir Décorateur-scénographe
CC BY-SA 3.0 Michel-Georges Bernard

Synonymes du Métier

  • Architecte-scénographe

Devenir Décorateur-scénographe : Qualités requises

Touche-à-tout, le décorateur-scénographe a une habileté manuelle et une excellente représentation dans l'espace. Il connaît les propriétés des différents matériaux (poids, stabilité, solidité). Il maîtrise les logiciels de conception ou dessin assisté par ordinateur. Des connaissances en électricité sont un plus. Créativité et imagination mais aussi un grand sens de l'organisation sont attendus de sa part. Il doit aussi être mobile, et pouvoir se déplacer sur les différents lieux d'installation (musées, théâtres, plateaux de tournage...).

Décorateur-scénographe : carrière / possibilité d’évolution :

Beaucoup d'architectes-scénographes exercent comme indépendants. Ils postulent directement auprès d'entreprises du spectacle publiques ou privées (maisons de production audiovisuelle, théâtres, musées, parcs de loisirs...), ou répondent à des appels d'offres. Les plus chanceux obtiennent le statut d'intermittent du spectacle, qui leur garantit une certaine stabilité financière. Malgré tout, rares sont ceux qui parviennent à vivre uniquement de ce métier : la plupart pratiquent une activité artistique, ou proposent en parallèle leurs services à des particuliers comme décorateurs d'intérieur. Au bout de plusieurs années d'expérience, il est possible d'enseigner la discipline dans une école, ou encore de fonder son entreprise de location et création de décors (la plupart sont en général spécialisées dans une époque historique).

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1650 €

Devenir Décorateur-scénographe : formation nécessaire

Plusieurs écoles proposent des formations, accessibles sur concours à partir du bac+2. Voyez, par exemple, l'ENSATT (École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre) à Lyon, la section scénographie-décors-costumes de l'ESAD-TNS (École supérieure d'art dramatique du théâtre national de Strasbourg), ou le département décoration et production de la FEMIS (École supérieure des métiers de l'image et du son), à Paris. Attention, ces trois écoles sont réputées, et les places aux concours sont peu nombreuses.
Autre possibilité : préparer un BTS design d'espace, décorateur de spectacle vivant (SCAENICA, à Montpellier) ou un DMA (diplôme des métiers d'art) décor architectural, option domaine des matériaux de synthèse (ENSAAMA, à Paris).
Vous pouvez également suivre une formation universitaire en arts plastiques, en arts appliqués, en arts décoratifs ou en architecture d'intérieur.

Situation du métier / contexte pour devenir Décorateur-scénographe

Le métier est attractif. Malheureusement, la concurrence en est d’autant plus rude, et le marché du travail est restreint. Nombreux sont les décorateurs-scénographes qui exercent une activité complémentaire (dans la décoration d’intérieur par exemple, ou dans le domaine de l’art).
Comme il travaille en indépendant, il doit gérer les démarches administratives : facturation, comptabilité, déclarations à l'Urssaf...


Secteurs associés au métier : Audiovisuel, Spectacle, Cinéma,
Matières associées au métier : Cinéma-audiovisuel, Danse, Théâtre-expression dramatique,


Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISIS - Institut Supérieur de l'Image et du Son
L’institut Supérieur de l’Image et du Son, implanté dans le quartier du...
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...
Créapole
CREAPOLE est une école de Design et de Création avec : - Un campus au coeur...