En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Art, Design > Dessinateur-projeteur

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Dessinateur-projeteur

La profession du dessinateur-projeteur se situe à la marge de la chaîne de réalisation des travaux, elle consiste principalement à éclairer et simplifier la mise en oeuvre du chantier. Comment ? En transcrivant les schémas fournis par les ingénieurs et architectes en plans d'exécution directement exploitables par les exécutants sur le chantier.
Comment devenir Dessinateur-projeteur ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Dessinateur-projeteur

Le dessinateur-projeteur est souvent salarié dans un bureau d'études, dans un cabinet d'architecture, en tant que sous-traitant ou dans une entreprise BTP. Il peut également être l'employé d'une commune.

Les missions du dessinateur-projeteur sont les suivantes :
• Son rôle premier est de concrétiser les idées développées au préalable et remis à  lui sous la forme de dessin : il compose alors les plans de l'ouvrage à  concevoir. Les champs d'intervention du dessinateur-projeteur sont très variés : ils vont du secteur « Bâtiments Travaux Publics» (BTP) à  l'aéronautique et la construction navale;
• Dans le domaine du BTP, il reproduit ainsi les infrastructures en tenant compte de toutes les installations (électriques, sanitaires);
• Plus concrètement, il établit le dossier technique dans lequel figure le cahier des charges, le dossier de matériel et les plans fonctionnels;
• A partir de celui-ci, il détermine les échelles et les matériaux les plus adaptés;
• Sur le chantier, il joue un véritable rôle d'intermédiaire et de médiateur entre la réalité du chantier dépeinte par les exécutants et les ordres émanant des concepteurs. Dès lors, il peut être amené à  modifier les schémas initiaux selon la direction des informations obtenues depuis le terrain;
• Il est régulièrement amené à  faire appel à  une équipe de dessinateurs, qu'il sera chargé d'encadrer.

Fiche Métier : comment devenir Dessinateur-projeteur
CC BY 2.0 Port of San Diego

Synonymes du Métier

  • dessinateur-projeteur en bâtiment, dessinateur de bâtiment

Devenir Dessinateur-projeteur : Qualités requises

Quel que soit le domaine d'intervention, les compétences requises sont similaires à une exception près. Si la fonction de dessinateur-projeteur s'effectuait surtout sur papier dans le passé, l'ordinateur est le support qui tend à se généraliser aujourd'hui. De fait, les logiciels diffèrent selon l'objet de conception, et la maîtrise de plusieurs logiciels par un professionnel du secteur est appréciable (parmi lesquels les logiciels de CAO et de DAO).

En tant que dessinateur et véritable messager des idées développées par les concepteurs, il doit faire preuve de rigueur, de méthode et de précision. Plus qu'un exécutant, il gagnera ses galons auprès de ses supérieurs hiérarchiques en s'affirmant en tant que force de proposition, et en faisant preuve de créativité. De formation polyvalente, il dispose tant de notions solides en géométrie de l'espace (perspective et descriptive) que d'une connaissance appuyée en matière de règlementation juridique. Il peut enfin être sollicité pour établir des devis ou des études de prix, ainsi disposer de notions en économie peut être opportun.

Dessinateur-projeteur : carrière / possibilité d’évolution :

L'une des particularités du métier de dessinateur-projeteur est qu'il offre de nombreuses possibilités d'évolution. Un bon dessinateur-projeteur, ayant démontré de qualités notables de management et d'organisation, pourrait être promu chargé d'études, d'affaires ou chef de projet au sein d'une entreprise.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1430 €

Devenir Dessinateur-projeteur : formation nécessaire

Il est parfaitement possible d'accéder à la profession via un brevet professionnel (BP), mais le jeune professionnel verra ses capacités de progression très fortement réduites. Les bacs pros « technicien du bâtiment, études et économie » et « technicien du bâtiment » semblent les plus appropriés. De fait, une formation au minimum niveau bac +2 permet aujourd'hui au dessinateur-projeteur de connaître par la suite des évolutions au long de sa carrière. La préparation d'un Brevet Technicien Supérieur (BTS) « constructions métalliques », « travaux publics » ou « bâtiment », après un baccalauréat STI2D.

Les formations en instituts universitaires de technologie (IUT) en « génie civil » ou en BTS « géomètre-topographe », accessibles après un baccalauréat S constituent une voie privilégiée. Précisons qu'une fois le BTS obtenu, le choix d'effectuer une année supplémentaire de spécialisation peut être judicieux.

Situation du métier / contexte pour devenir Dessinateur-projeteur

Les recruteurs du secteur du BTP sont aujourd'hui à la recherche de jeunes professionnels ayant développé une spécialisation supplémentaire lors de leur formation académique. La profession de dessinateur-projeteur est très attractive et figure parmi les plus courtisées en France. En effet, si le salaire de départ se situe aux alentours du SMIC, il peut aller jusqu'à doubler après deux ans d'expérience. L'attractivité du métier est plus importante dans le secteur du BTP, où les jeunes diplômés sont au minimum rémunérés 2000 euros nets.


Secteurs associés au métier : Art, Design, BTP, architecture, Matériaux, Transformations,
Matières associées au métier : Arts plastiques, Enseignements technologiques transversaux,


L'actualité du secteur / métiers liés

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...
Euridis Paris
Euridis Business School est la grande école de commerce spécialisée dans la...
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...