En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Audiovisuel,... > Dresseur d'animaux

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Dresseur d'animaux

La profession de dresseur d'animaux consiste à entraîner des animaux qu'ils soient mammifères, aquatiques ou ailés pour assurer des spectacles ou divers numéros pour le public. Le dompteur doit se montrer présent, nourrir l'animal, l'entretenir et lui apprendre des tours pour l'éduquer.

Comment devenir Dresseur d'animaux ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Dresseur d'animaux

Le dresseur animalier a pour principal but le divertissement d'un public. Grâce à  l'entraînement préalable de l'animal et à  la confiance instaurée, il doit les conditionner et les entraîner dans le but d'assurer un spectacle même si cette lourde tâche peut prendre plusieurs années. Mais le dompteur doit également se faire organisateur de spectacle (sur le plan artistique) et assurer la sécurité tant pour le public et l'animal que pour lui-même.

Rôle du dresseur d'animaux
La nature très spécialisée de la profession de dompteur lui confère différentes missions et ce à  deux niveaux principaux: le travail avec l'animal et la mise en place d'un spectacle. Il doit donc:
• Observer, comprendre et dresser l'animal par le biais de plans et d'étapes de domptage. Mais le plus important reste l'instauration d'une confiance réciproque. En effet, l'animal sera plus réceptif aux ordres d'un dompteur l'ayant accompagné en douceur.
• Prendre soin, nourrir, nettoyer et participer à  l'évolution des bêtes. C'est grâce à  cela que l'animal s'habituera à  la présence humaine et qu'une relation se créera.
• Participer à  la préparation du spectacle d'un point de vue artistique et esthétique. Pour cela, il doit prendre en compte les dispositions de chaque animal dans le but d'organiser leur planning de tours.
• Garantir la sécurité. Travailler avec un animal de nature sauvage peut être extrêmement dangereux. Il est donc du devoir du dompteur de savoir repérer les signes avant-coureurs et réagir rapidement pour arrêter le spectacle.
• Maîtriser des équipements spécifiques tels que le lasso, cage, fouet et médicaux tels que la seringue.

Fiche Métier : comment devenir Dresseur d'animaux
CC BY 2.0 andreaarden

Synonymes du Métier

  • Dompteur (d'animaux)

Devenir Dresseur d'animaux : Qualités requises

Passion et pédagogie sont les maîtres mots du métier de dompteur animalier. Ces deux qualités sont en effet nécessaires pour faire passer une émotion ou un message au public lors d'un numéro ou d'un spectacle et sensibiliser les spectateurs.
Le caractère des animaux étant relativement imprévisible, le dresseur se devra d'être un fin observateur pour déceler la « personnalité » ou un comportement anormal chez l'animal et l'aider à progresser ou pouvoir réagir rapidement si le moindre risque est encouru. Pour cela, patience et capacité d'adaptation sont de rigueur puisque chaque bête a ses capacités propres.
Il faut également au dresseur d'animaux persévérance et surtout, ne pas avoir peur de « mettre la main à la pâte » lorsqu'il s'agit de nettoyer les enclos, bassins ou cages et ne pas répugner aux tâches dites « lourdes ».

Dresseur d'animaux : carrière / possibilité d’évolution :

Cette profession est relativement rare et, bien que l'engouement nouveau du public pour les parcs aquatiques ait relancé le métier, les débouchés sont peu nombreux. L'offre est beaucoup plus importante que la demande et obtenir un peu de renommée dans la profession est ardu.
Le dompteur animalier peut cependant évoluer dans diverses structures comme les zoos, cirques, parcs aquatiques ou encore au cinéma et des perspectives d'évolution existent : chef d'une équipe de dresseurs, gestionnaire d'un zoo?

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1430 €

Devenir Dresseur d'animaux : formation nécessaire

Il est tout d'abord à noter qu'il n'existe aucune formation pour devenir dresseur d'animaux. C'est un métier qui s'apprend et s'exerce « sur le tas » grâce à des formateurs, bien que la durée d'apprentissage soit généralement longue. Cependant, certains préfèrent étudier dans un lycée agricole avant d'obtenir un bac professionnel et effectuer des stages dans un centre d'élevage, zoo ou encore parc animalier.

Situation du métier / contexte pour devenir Dresseur d'animaux

Ce secteur offre très peu de débouchés et peu de places sont disponibles. La plupart des dompteurs sont des « fils de » ou « filles de » dresseur d'animaux où les perspectives d'accès au métier sont peu nombreuses. La demande est rare et cantonnée à certains secteurs spécifiques comme les parcs aquatiques ayant donné un souffle nouveau à la profession. Au contraire, quiconque voudrait faire carrière dans l'audiovisuel ou intégrer une réserve naturelle devra s'armer de patience, persévérance et d'une motivation à toute épreuve.


Secteurs associés au métier : Audiovisuel, Spectacle, Cinéma,
Matières associées au métier : Danse,


CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Atelier Prép'art
Le projet de Prép’Art est de délivrer un enseignement culturel et...
ESMAE - Ecole formation ressources humaines, métiers de l'emploi
Devenez acteurs des métiers de l’intérim et du recrutement. Les fonctions...
Ifa A. Chauvin
l'Institut de Formation par Alternance Adolphe Chauvin, implanté à Osny dans...