En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Audiovisuel,... > Éclairagiste

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Éclairagiste

A la fois technicien et artiste, l'éclairagiste met en lumière un spectacle, un plateau de télé ou un tournage d'après les intentions du metteur en scène et du décorateur.
Comment devenir Éclairagiste ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Éclairagiste

Qu'il opère lors d'un tournage, d'une pièce de théâtre ou de tout autre événement, l'éclairagiste occupe un poste déterminant pour le rendu final de la représentation. Il intervient très tôt dans le développement du spectacle pour proposer ses idées mais aussi durant la réalisation pour orchestrer la mise en lumière et ensuite, pour superviser le démontage du matériel.
Ses tâches principales, même si elles dépendent grandement de sa spécialisation (théâtre, évènementiel, cinéma, TV...) suivent souvent le même schéma :
• Lire le scénario ou prendre connaissance du message du metteur en scène.
• S'imprégner des lieux, des décors et des costumes.
• Imaginer la mise en lumière, la direction des éclairages, les effets spéciaux?
• Gérer l'approvisionnement matériel (location, achat).
• Disposer les différents projecteurs et accessoires liés à l'éclairage.
• Respecter les prescriptions en matière d'électricité et de sécurité.
• Programmer les jeux de lumière et les mouvements de projecteurs à partir du pupitre appelé « jeu d'orgue » et par ordinateur.
• Veiller au bon respect de ses indications auprès du régisseur lumière et de son équipe de techniciens.
• Effectuer l'entretien et la maintenance du matériel d'éclairage.

Fiche Métier : comment devenir Éclairagiste
CC BY-SA 3.0 Traumrune

Synonymes du Métier

  • créateur lumière, concepteur d'éclairage, technicien lumière

Devenir Éclairagiste : Qualités requises

Mêlant technique et créativité, le métier d'éclairagiste est très complet et exige une qualification dans plusieurs domaines de compétence. Tout d'abord, il doit obligatoirement disposer d'un bagage technique solide et maitriser le matériel et les techniques du métier (optique, électricité, photométrie, colorimétrie, informatique, électrotechnique, etc.) et avoir connaissance des normes de sécurité. Outre ses qualités de technicien, le créateur lumière doit être doté d'un certain sens artistique, d'imagination et d'inspiration pour réaliser ses arrangements et traduire le plus justement possible les requêtes du metteur en scène. Résistance et rigueur dans le travail sont également essentiels au vu de la charge de responsabilités et de la réactivité nécessaire durant les représentations. L'éclairagiste ne travaille pas seul, il doit être capable d'encadrer une équipe et de prendre en charge la gestion et l'organisation de l'équipement.

Éclairagiste : carrière / possibilité d’évolution :

Comme bien des statuts dans le secteur du spectacle, l'éclairagiste voit souvent son état de salarié disparaître au profit du statut d'intermittent. De plus, il est particulièrement difficile de se faire une place dans ce monde très fermé où le réseau compte plus qu'ailleurs. Dans le métier d'éclairagiste, on considère qu'il faut passer le cap des deux premières années d'exercice pour espérer se stabiliser. Une fois ses preuves faites, le technicien lumière peut être rappelé et s'attacher à une compagnie ou à un metteur en scène et former ainsi une "famille". Autrement, beaucoup de concepteurs d'éclairage choisissent d'étendre leur activité à l'audiovisuel et l'évènementiel, des secteurs plus prospères.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

2000 €

Devenir Éclairagiste : formation nécessaire

Jadis, le métier d'éclairagiste était principalement occupé par des autodidactes. C'est de moins en moins le cas aujourd'hui suite à une mutation du métier, plus informatisé et technique, et à des employeurs qui exigent un niveau de qualification toujours plus élevé. Il est donc fortement conseillé d'obtenir un diplôme dans la branche pour accéder au métier. Pour cela, il faut compter quelques années d'études. On reconnaît notamment le DMA (Diplôme des métiers d'art) régie spectacle option lumière (bac + 2) et le diplôme de régisseur technicien de spectacle (bac + 3) à l'ESAD (Ecole supérieure d'art dramatique). Il est possible aussi d'intégrer l'ENSATT (Ecole nationale des arts et techniques de théâtre) pour préparer un diplôme en Réalisation lumière (bac + 5).

Situation du métier / contexte pour devenir Éclairagiste

Actuellement, plus de la moitié des professionnels de l'éclairage souffrent d'une précarité de travail (contrats inférieurs à 8 jours, travail intense, périodes d'inactivité prolongées). D'autre part, le métier implique une certaine disponibilité et une résistance face à des conditions de travail difficiles (déplacements fréquents, horaires irréguliers). Avant de se faire un nom dans la profession, il faut persévérer, savoir s'imposer et encore et toujours, avoir un bon carnet de contacts.


Secteurs associés au métier : Audiovisuel, Spectacle, Cinéma,
Matières associées au métier : mathématiques, Cinéma-audiovisuel, Informatique et sciences du numérique,


CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...
ISIS - Institut Supérieur de l'Image et du Son
L’institut Supérieur de l’Image et du Son, implanté dans le quartier du...
Atelier Prép'art
Le projet de Prép’Art est de délivrer un enseignement culturel et...