En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Energie > Économe de flux

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Économe de flux

Les communes doivent généralement faire face à d'importantes dépenses d'énergies. L'économe de flux intervient dans le but d'élaborer le potentiel d'économie en énergie (eau, gaz, électricité) réalisable dans un territoire donné. Spécialiste de l'environnement et la gestion d'énergie, sa consultation est indispensable pour déterminer le budget idéal en fonction des besoins de la commune, mais également des entreprises et des collectivités.
Comment devenir Économe de flux ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Économe de flux

La protection de l'environnement et une meilleure gestion de l'énergie apparaissent aujourd'hui comme des enjeux primordiaux, à l'image donc des missions de l'économe de flux. Son expertise va permettre à la fois l'économie mais également la protection des ressources naturelles, à travers des actions de prévention, d'information et de conseil.
• les élus, les conseillers municipaux et les chefs d'entreprises sont les premiers interlocuteurs de l'économe de flux. Ils font appel à ses compétences afin d'optimiser les factures des bâtiments, notamment en eau et en chauffage
• proposer des solutions environnementales, comme des équipements ou des technologies dont la consommation en énergie serait modeste
• participer à des actions de pédagogie, en immersion dans les établissements scolaires en élaborant des notes d'information ou en proposant des animations sur le thème de l'environnement
• l'économe de flux a pour principale mission le suivi et la synthèse des factures d'eau et d'énergie de la commune ou de l'entreprise qu'il l'emploie, pour réaliser des bilans et envisager des solutions. Après l'établissement d'un diagnostic des économies envisageables, l'économe de flux prend en charge son projet et en mesure les conséquences sur les plans environnementaux, sociaux et politiques.

Fiche Métier : comment devenir Économe de flux
La ville de Saint-Leu-la-Foret a acheté des ampoules pour réaliser d''importantes économies d'énergie - Crédit photo : Le Parisien

Synonymes du Métier

  • Gestionnaire de flux

Devenir Économe de flux : Qualités requises

En plus de connaissances scientifiques et techniques indispensables, l'économe de flux doit développer une solide sensibilité aux problèmes environnementaux de son époque. Pour cela, il se tient informé de l'évolution des lois sur la protection des ressources naturelles et connaît parfaitement la législation en vigueur en matière d'énergie. Ses missions consistant majoritairement à informer et conseiller, l'économe de flux possède d'excellentes capacités relationnelles et d'écoute et peut compter sur un sens inné de la pédagogie. Enfin, être capable de développer un dialogue constructif tout en faisant valoir ses convictions est un sérieux atout dans la profession.

Économe de flux : carrière / possibilité d’évolution :

L'économe de flux exerce un métier relativement jeune, qui se positionne au centre des actuelles problématiques environnementales et économiques. Le secteur de l'énergie offre une grande diversité d'emplois même si ceux-ci restent méconnus. La profession est promise à un avenir séduisant puisque les économes de flux d'aujourd'hui pourront demain s'orienter vers des postes de conseillers officiels ou travailler dans la gestion de projets environnementaux

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1430 €

Devenir Économe de flux : formation nécessaire

L'accès au métier d'économe de flux peut se faire à partir du bac+2 mais les étudiants qui souhaitent postuler aux postes à responsabilités ont tout intérêt à poursuivre leurs études jusqu'à l'obtention d'un bac+5 ou d'un diplôme d'ingénieur. Parmi les formations envisageables, les BTS Fluides, énergies, génie climatiques ou les Licences professionnelles spécialisées dans les énergies renouvelables sont des valeurs sûres. Les études d'ingénieur orientées vers l'économie, la gestion et l'énergie sont également très appréciées, ainsi que les Master professionnels. Il faut rappeler que l'insertion professionnelle est réellement favorisée par les stages. En règle générale, que ce soit au niveau du technicien ou de l'ingénieur, les étudiants trouvent plutôt rapidement du travail en tant qu'économes de flux

Situation du métier / contexte pour devenir Économe de flux

Si les perspectives d'évolution sont encore floues, de plus en plus de secteurs sont concernés par l'économie d'énergie, aussi bien dans le public que dans le privé. Les entreprises de transport, les exploitations agricoles, les associations d'urbanisme, les agences territoriales ou encore les parcs d'habitations ont - et encore de plus en plus - besoin des compétences de l'économe de flux.


Secteurs associés au métier : Energie, BTP, architecture, Matériaux, Transformations,
Matières associées au métier : Sciences de la vie et de la terre (SVT), Sciences de l'ingénieur, Sciences physiques,


L'actualité du secteur / métiers liés

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
IPAG Business School
Située dans l'un des plus beaux quartiers de l'une des plus belles villes du...
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...
CIFACOM - L'école du graphisme, du multimédia et de l'audiovisuel
Passionné par le graphisme, le multimédia ou l'audiovisuel ? Une de nos...