En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > BTP, architecture > Économiste de la construction

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Économiste de la construction

L'économiste de la construction tient un rôle majeur et méconnu dans le secteur des bâtiments et travaux publics. C'est lui qui chiffre les coûts de la construction envisagée. Il conçoit un budget avant d'entamer un chantier et veille, par la suite, à ce qu'il ne soit pas dépassé.
Comment devenir Économiste de la construction ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Économiste de la construction

L'économiste de la construction travaille d'abord en amont de la construction elle-même. Il examine toutes les études préliminaires en veillant à bien clarifier les besoins de son client. Toujours dans un but de rentabilité, il peut proposer certaines variantes techniques permettant d'alléger son devis. C'est à lui de choisir la qualité et la quantité du matériel utilisé. Dans ce cadre, il peut être amené à négocier les prix auprès des fournisseurs. Une fois le chantier commencé, il surveille le bon déroulement des travaux. Ses missions consistent à :
• Examiner et préciser, si besoin, le dossier client.
• Etablir des devis.
• Consulter les fournisseurs et négocier les tarifs.
• Respecter les délais et s'en tenir au budget prévisionnel.

Fiche Métier : comment devenir Économiste de la construction
CC BY-SA 2.0  Jeffrey Beall

Synonymes du Métier

  • Ingénieur études de prix, Métreur, Technicien études de prix

Devenir Économiste de la construction : Qualités requises

L'économiste de la construction est amené à intervenir dans toutes les étapes de la construction. Ses capacités d'adaptation lui permettent d'affronter n'importe quelle situation. La polyvalence est l'une de ses principales qualités. En effet, ses compétences sont nombreuses. Il est rigoureux quand il établit un devis ou suit un planning. Il connaît aussi bien la législation en son domaine que la nature des nombreux matériaux qu'il utilise. En contact avec des interlocuteurs variés, il est doté d'un bon sens de la communication. Ses aptitudes sur les plans relationnel et commercial font de lui un habile négociateur.

Économiste de la construction : carrière / possibilité d’évolution :

L'économiste de la construction n'a pas mille possibilités d'évolution. Il doit surtout choisir dans quel environnement il préfère travailler. Comme son poste est très recherché, il a surtout le luxe de n'être pas seulement choisi, mais de pouvoir, lui aussi, choisir son employeur.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1650 €

Devenir Économiste de la construction : formation nécessaire

La véritable formation pour devenir économiste de la construction consiste à obtenir d'abord un bac pro en technicien du bâtiment, études et économie. Un bac STI2D offre aussi quelques opportunités. Comme le métier est encore peu répandu, les candidats ont souvent un profil un peu différent. Des diplômes existent, jusqu'au niveau bac + 5, mais qui peuvent nécessiter des formations complémentaires :

- BTS études et économie de la construction.

- DUT génie civil.
- Licence pro bâtiment et construction.
- Master pro mécanique, énergétique, génie civil, acoustique.
- Master génie civil, urbanisme et aménagement.

Situation du métier / contexte pour devenir Économiste de la construction

Pour un économiste de la construction, l'insertion professionnelle est vraiment aisée. C'est un métier peu exercé et donc très recherché. Presque la moitié des postes (environ 1 300 économistes de la construction) est actuellement employée en Ile-de-France. L'économiste de la construction est tant recherché que les entreprises n'hésitent pas à recruter d'autres diplômés de niveau bac + 2 dans le secteur du BTP. Alors seulement, elles forment ces nouveaux candidats à cette profession particulière. Même le secteur public est facteur d'emploi. Ici, les recrutements sont plus compliqués puisqu'il faut réussir préalablement un concours. Le niveau de formation est donc plus élevé. Pour cette raison, l'économiste de la construction est le plus souvent employé dans une entreprise du BTP. Si celle-ci n'a pas de service d'études de prix, il peut travailler au sein d'un cabinet spécialisé. Plus rarement encore, il peut être embauché par des architectes indépendants ou des petites et moyennes entreprises. Il occupe souvent alors un rôle de conseiller ou de commercial.


Secteurs associés au métier : BTP, architecture,
Matières associées au métier : Enseignements technologiques transversaux, Sciences économiques et sociales,


Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ESMAE - Ecole formation ressources humaines, métiers de l'emploi
Devenez acteurs des métiers de l’intérim et du recrutement. Les fonctions...
Ifa A. Chauvin
l'Institut de Formation par Alternance Adolphe Chauvin, implanté à Osny dans...
Atelier Prép'art
Le projet de Prép’Art est de délivrer un enseignement culturel et...