En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Agriculture,... > Éleveur

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Éleveur

Un éleveur veille à la santé, au développement et à la reproduction des animaux dont il a la charge. Selon l'espèce animale élevée (mouton, poisson, vache, chien, vison, etc.), ce métier concerne différents secteurs d'activité. L'éleveur tient notamment un rôle primordial dans le secteur de l'agriculture.
Comment devenir Éleveur ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Éleveur

Les finalités de l'élevage dépendent de l'espèce animale élevée. Un éleveur peut ainsi tout aussi bien élever des vaches pour leur lait, des porcs pour leur chair, des visons pour leur fourrure, ou encore des chiens et des chats pour en faire des animaux de compagnie.

Rôle de l'éleveur
Quel que soit le type d'élevage, l'éleveur remplit plusieurs missions importantes, en particulier auprès de ses animaux. Il va ainsi, en indépendant ou au sein d'un regroupement agricole :
• veiller au bien-être de ses animaux, par exemple qu'ils aient suffisamment d'espace pour bien vivre.
• Nourrir ses bêtes avec les aliments adaptés à leur espèce.
• Éventuellement cultiver des terres pour produire la nourriture nécessaire aux animaux (céréales, fourrage).
• Veiller à la santé de ses animaux : les faire examiner et vacciner par le vétérinaire, leur donner les soins nécessaires s'ils sont malades, etc.
• S'assurer que ses animaux se reproduisent (naturellement ou par insémination artificielle). La reproduction a deux fonctions : assurer la pérennité du cheptel et améliorer les caractéristiques de la race. L'éleveur privilégie donc les croisements qui donneront des bêtes produisant plus de viande, plus de lait, ou qui sont esthétiquement plus belles.
• Veiller à la traçabilité des animaux : tatouage, puce électronique, marquage, etc.
• S'occuper des soins d'hygiène. Selon les cas, il peut s'agir de doucher les animaux, de nettoyer les enclos, de changer les litières, etc.
• Éventuellement, recueillir les produits : traire les vaches, ramasser les oeufs, tondre les moutons?
• Éventuellement, transformer les produits (lait utilisé pour faire du fromage, par exemple).
• Surveiller les stocks de matériel, de nourriture.
• Entretenir le matériel et les bâtiments d'élevage.
• Établir le planning des différentes tâches à accomplir.
• Faire connaître son élevage pour vendre ses produits : publicité, démarchage?
• Vendre ses animaux ou les produits que l'éleveur en obtient (lait, fromage).

Fiche Métier : comment devenir Éleveur
Hervé, éleveur de porcs, élevage de porcs à Obsonville

Synonymes du Métier

  • éleveuse, Eleveur animalier

Devenir Éleveur : Qualités requises

Un bon éleveur doit avoir de nombreuses qualités. Parmi elles, l'amour des animaux est bien sûr en tête de liste. L'éleveur doit aussi être patient et persévérant, les animaux n'étant pas toujours simples à gérer. Il doit aussi être en bonne condition physique et avoir un mental solide, en raison de tâches lourdes à accomplir et d'horaires de travail souvent très chargés. Rigueur et sens de l'organisation sont également nécessaires pour ne pas se laisser déborder : une bonne planification des différentes tâches à accomplir est nécessaire. Un éleveur doit aussi pouvoir s'adapter et maîtriser rapidement du matériel technologique parfois très perfectionné : trayeuse, machine agricole, etc. Avoir de bonnes notions des soins d'urgence peut permettre à l'éleveur de sauver une bête en attendant l'arrivée du vétérinaire. L'éleveur ayant souvent du personnel sous ses ordres, il doit être capable de diriger une équipe. Enfin, il faut également avoir un bon contact humain et des talents de vendeur pour parvenir à écouler sa production.

Éleveur : carrière / possibilité d’évolution :

Les jeunes diplômés peuvent s'installer directement à leur compte, pour peu qu'ils aient les fonds ou les aides nécessaires pour le faire. Quant à l'évolution de carrière, l'éleveur peut essayer de se diversifier en élevant d'autres animaux en parallèle, en particulier des animaux "exceptionnels" comme les autruches ou les bisons. C'est parfait pour se lancer dans le tourisme rural, les gens ayant plaisir à visiter les élevages. Toujours dans l'optique du tourisme rural, l'éleveur peut aussi créer des chambres d'hôtes sur son exploitation. Enfin, après plusieurs années d'exercice, les éleveurs les plus compétents peuvent devenir chefs de centre d'insémination, conseillers techniques ou encore technico-commerciaux dans un regroupement de producteurs.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1430 €

Devenir Éleveur : formation nécessaire

Il est possible d'accéder au métier d'éleveur en suivant plusieurs formations. Il est conseillé d'obtenir au choix :
• le bac professionnel conduite et gestion de l'exploitation agricole (CGEA) option productions animales ;
• le brevet professionnel (BP) responsable d'exploitation agricole élevage et cultures fourragères ou élevage hors-sol et spécialisé ;
• le brevet de technicien agricole (BTA) productions animales.

Après l'obtention d'un de ces diplômes, il est possible de se perfectionner et d'obtenir le brevet de technicien supérieur agricole (BTSA) productions animales (niveau bac+2).

Pour travailler à son propre compte en tant qu'éleveur (et obtenir des aides), il faut au moins avoir obtenu le baccalauréat ou un diplôme de niveau équivalent (BP ou BTA). Il faut aussi obtenir un certificat de capacité.

Situation du métier / contexte pour devenir Éleveur

De très nombreux élevages sont des exploitations familiales se transmettant "de père en fils". Il est toutefois possible d'exercer le métier d'éleveur en étant dépourvu de toutes racines rurales. Pour lancer votre propre élevage, l'essentiel est de prouver votre sérieux en montant un dossier très solide pour obtenir les différentes aides prévues.


Secteurs associés au métier : Agriculture, agroalimentaire,
Matières associées au métier : Ecologie, Agronomie, Sciences de la vie et de la terre (SVT),


Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...
Ecole EGO
« La grande illusion du monde des affaires est de croire que l’on peut...
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...