En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Enseignement > Enseignant-chercheur

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Enseignant-chercheur

L'enseignant-chercheur travaille dans une université ou une grande école. Comme son nom l'indique, sa mission est double : il est professeur, encadre des étudiants et leur transmet son savoir. Mais il est aussi chercheur : il travaille pendant des années sur un sujet sur lequel il écrit des articles ou donne des conférences.
Comment devenir Enseignant-chercheur ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Enseignant-chercheur

L'enseignant-chercheur est un professeur, et à ce titre, il effectue au cours de l'année scolaire un certain nombre de tâches :
• il prépare le cursus proposé chaque semestre, avec l'aide du reste de l'équipe pédagogique.
• Il dispense des cours magistraux, souvent dans des amphithéâtres.
• Il dirige parfois des travaux pratiques ou des travaux dirigés auprès d'un groupe plus réduit d'étudiants. Il peut également être amené à effectuer des "colles", ces examens oraux individuels qui visent à évaluer les étudiants.
• Il corrige les partiels.
• Il est directeur de mémoire ou de thèse : il accompagne un ou plusieurs étudiants de master 1 ou 2 et de doctorat, les aide à trouver un sujet de recherche, leur suggère des pistes et des lectures, relit et commente leurs écrits, et les accompagne lors de la soutenance.
En parallèle, il poursuit ses propres recherches dans un domaine spécifique de son champ d'enseignement. Il rend compte de ses progrès en :
écrivant des articles dans des revues, ou en publiant des ouvrages spécialisés ;
participant à des conférences ou des colloques.

Fiche Métier : comment devenir Enseignant-chercheur
CC BY-SA 3.0 Tungsten

Synonymes du Métier

  • maître de conférences

Devenir Enseignant-chercheur : Qualités requises

L'enseignant-chercheur est un théoricien avant tout : cette profession est réservée aux personnes douées pour l'abstraction, la rédaction, les recherches en bibliothèque... C'est aussi un passionné, capable de creuser et travailler sur le même sujet pendant des années. Il faut également accepter de travailler toute l'année durant : en soirée, le week-end et pendant les vacances scolaires, les enseignants-chercheurs poursuivent leurs recherches. Mais l'enseignant-chercheur n'est pas pour autant isolé toute l'année dans son bureau. Il est régulièrement en contact avec les étudiants. Aussi il doit aussi avoir le sens de la pédagogie, afin de faire comprendre sa matière à des élèves de licence lorsqu'il anime des cours en amphithéâtre. Il doit aussi pouvoir diriger efficacement un doctorant lors de ses recherches. Enfin, il doit avoir une aisance lorsqu'il prend la parole en public, ce qui lui sera utile lors des conférences auxquelles il participe régulièrement pendant toute sa carrière.

Enseignant-chercheur : carrière / possibilité d’évolution :

Les études à compléter pour devenir enseignant-chercheur sont longues. C'est pourquoi de nombreux doctorants enseignent au collège ou au lycée pendant qu'ils terminent leur thèse. Une fois devenus docteurs et après avoir obtenu le concours de l'agrégation, ils peuvent postuler pour être maître de conférences.
Au bout de cinq années d'enseignement et de recherche, un maître de conférences peut passer son HDR (habilitation à diriger des recherches), qui lui permettra d'être directeur de mémoire ou de thèse pour des étudiants.
Enfin, il peut, plus tard, se présenter au concours de recrutement de professeur des universités (en moyenne, les candidats sont âgés d'une quarantaine d'années).

Salaire brut mensuel d'un débutant :

2091 €

Devenir Enseignant-chercheur : formation nécessaire

Pour devenir enseignant-chercheur, il faut avoir complété le cycle des études universitaires, qui comprend d'abord cinq années d'études (de la licence au master 2), puis il faut terminer son doctorat (d'une durée moyenne de six ans). Au cours du doctorat (ou avant), il faut se présenter au concours de recrutement des professeurs, l'agrégation : attention, le concours est difficile, et peu de candidats sont reçus. Une fois agrégé, le doctorant effectue une année de stage, puis il enseigne comme fonctionnaire de l'Éducation nationale, généralement dans un lycée. En parallèle, il termine sa thèse de doctorat. Lorsque celle-ci est achevée, il passe une soutenance, et devient docteur. Il peut alors postuler à des postes de maître de conférence dans les universités.

Situation du métier / contexte pour devenir Enseignant-chercheur

Devenir enseignant-chercheur est l'aboutissement d'un long cycle d'études : les maîtres de conférences sont âgés d'une trentaine d'années en moyenne. Ils sont peu nombreux à exercer. En effet, un professeur d'université reste de longues années en poste : il y a donc peu de mouvements dans ce métier, et l'embauche est très réduite. Cependant, les doctorants qui ne parviennent pas à se faire employer dans une université trouvent généralement du travail dans l'enseignement, et exercent le plus souvent en lycée.


Secteurs associés au métier : Enseignement,
Matières associées au métier : mathématiques, Langues vivantes, Arts plastiques, Biologie et physiopathologie humaines, Cinéma-audiovisuel, Droit, Français / Littérature, Latin et Grec ancien, Histoire Géographie, Musique, Philosophie, Physique-chimie, Sciences physiques,


L'actualité du secteur / métiers liés

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...
ISIS - Institut Supérieur de l'Image et du Son
L’institut Supérieur de l’Image et du Son, implanté dans le quartier du...
ESMAE - Ecole formation ressources humaines, métiers de l'emploi
Devenez acteurs des métiers de l’intérim et du recrutement. Les fonctions...