En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Santé, médical > Épithésiste

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Épithésiste

Le métier de l'épithésiste est de créer des prothèses faciales, qu'on appelle aussi des épithèses. Le mot vient du latin qui signifie « addition ». L'épithésiste conçoit des appareillages dédiés aux oreilles, à la mâchoire, aux yeux, aux nez, et au menton.
Comment devenir Épithésiste ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Épithésiste

Le recours à un épithésiste traduit le fait que toutes les chirurgies sont inopérantes pour le patient. Suite à un accident, à une maladie ou à une malformation, il doit assumer une étape de reconstruction faciale. C'est le rôle de l'épithésiste que de concevoir l'appareillage anatomique pour reconstituer la partie manquante.
Ses missions consistent à :
• s'entretenir avec le patient lors d'une consultation
• prendre les mesures ou les recueillir auprès du chirurgien chargé du patient
• réaliser des moulages ou des sculptures de la zone concernée
• créer la structure manquante à base de silicone
• assurer la traçabilité des produits utilisés
• travailler en étroite liaison avec l'équipe chirurgicale
• choisir les moyens de fixation les plus adaptés
• réaliser l'opération qui permet la mise en place de l'épithèse
• coordonner une équipe
• informer le patient sur les conditions d'entretien ou de remplacement de la prothèse
• diriger sa propre structure : cabinet ou laboratoire de prothèses

Fiche Métier : comment devenir Épithésiste
CC BY 2.0 National Museum of Health

Synonymes du Métier

  • Chirurgien maxillo-facial

Devenir Épithésiste : Qualités requises

Précision et minutie font partie des qualités requises pour devenir épithésiste. La prothèse doit donner l'illusion du naturel.
L'épithésiste doit également faire preuve d'écoute et de compassion. Ce sont des qualités essentielles afin de conseiller et de guider des personnes qui souffrent d'un violent traumatisme lié à un cancer, à un accident, à un incendie. Ces patients veulent retrouver un visage qui a été définitivement altéré. L'épithésiste leur explique ce qui est possible, ce qui ne l'est pas, et comment ils vont vivre avec leur épithèse au quotidien.

Épithésiste : carrière / possibilité d’évolution :

Le métier d'épithésiste s'exerce en activité salariée ou en qualité de travailleur indépendant.
Vous pouvez démarrer votre carrière dans un centre de rééducation et choisir de créer ensuite votre propre laboratoire ou cabinet.
Autre parcours possible : se spécialiser dans une création d'appareillage précis comme par exemple, les prothèses de la mâchoire.
Enfin, vous pouvez compléter votre cursus médical et devenir chirurgien maxillo-facial, chirurgien plastique, ou chirurgien esthétique.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1430 €

Devenir Épithésiste : formation nécessaire

Pour devenir épithésiste, plusieurs voies sont possibles.
Si vous souhaitez uniquement concevoir les prothèses, vous pouvez vous orienter vers :
- CAP en prothèse-orthèse, podo-orthèse
- BTS prothèse-orthèse
Vous pouvez également obtenir le DU (Diplôme Universitaire) de prothèse faciale appliquée.
Pour parfaire vos connaissances, des stages ou une formation chez un oculariste sont appréciés.
Après trois ans d'exercice, vous pouvez valider la reconnaissance de votre compétence professionnelle auprès des organismes d'assurance maladie et du ministère des Anciens combattants et victimes de guerre. Enfin, vous pouvez également demander la reconnaissance de votre compétence professionnelle par la commission nationale de validation des épithésistes.
Comme de nombreuses professions médicales, le métier d'épithésiste est soumis au secret professionnel.

Situation du métier / contexte pour devenir Épithésiste

Il existe seulement une dizaine d'épithésistesen France. Autant dire qu'il reste donc des débouchés ! Développée à partir de la guerre de 14-18 et des fameuses « gueules cassées », cette profession peut vous conduire à travailler à l'étranger, en liaison avec une ONG.


Secteurs associés au métier : Santé, médical,
Matières associées au métier : mathématiques, Biologie et physiopathologie humaines, Physique-chimie, Techniques de laboratoire,


CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...
CFA d'Alembert
Le CFA d'Alembert est l'une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui...
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...