En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Armée, sécurité > Gendarme GIGN

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Gendarme GIGN

Sélectionnés pour leurs nombreuses qualités, les gendarmes GIGN sont en charge de la lutte contre le terrorisme et le grand banditisme. Parmi leurs buts principaux, on trouve la protection des intérêts vitaux de la France.
D'une façon générale, les agents du GIGN interviennent dans des situations de crise aux caractéristiques variées. Tous les professionnels de cette unité sont sélectionnés pour leurs qualités physiques, techniques et psychologiques.
Comment devenir Gendarme GIGN ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Gendarme GIGN

Être gendarme GIGN implique de travailler dans un groupe d'intervention qui possède trois forces opérationnelles : "Intervention", "Observation et recherche" et, enfin, "Sécurité et protection". Finalement, grâce à ce large panel d'opérations possibles, le GIGN est un groupe particulièrement polyvalent, capable d'intervenir dans de nombreuses situations.

Les principales missions du Groupe d'intervention de la Gendarmerie nationale sont les suivantes :
− intervenir dans les situations de crise comme les prises d'otages, le retranchement d'un forcené, un enlèvement, etc. et toujours faire preuve d'une grande capacité d'adaptation afin d'éviter tout dommage et de protéger les personnes ;
− analyser les risques et les prévenir au maximum, en réalisant des audits et des dossiers d'objectifs et en sécurisant complètement des sites sensibles ;
− orchestrer les arrestations risquées liées au terrorisme ou au grand banditisme.

Fiche Métier : comment devenir Gendarme GIGN
Le GIGN en exercice grandeur nature, simulation d'une prise d'otage dans l'hémicycle de l'Assemblée Nationale. Crédit Photo : Le Parisien

Devenir Gendarme GIGN : Qualités requises

Travailler en tant que gendarme GIGN peut être très éprouvant au quotidien. Aussi, pour entrer dans cette unité, il faut cumuler une force physique et une force psychologique particulièrement importantes. Naturellement, après un échec, quand on travaille sur des enjeux d'envergure nationale, il est primordial de savoir se remettre en question pour améliorer ses méthodes.
Les agents du GIGN bénéficient de la confiance des Français, ils doivent donc agir dans le respect de cette confiance et toujours faire le maximum pour solutionner les situations les plus graves.
Au-delà de la simple force psychologique, le gendarme GIGN doit posséder une capacité importante de résistance au stress, notamment sur des interventions où la vie d'otages est en jeu.
Enfin, le GIGN est avant tout un groupe d'intervention. C'est la raison pour laquelle chaque gendarme qui y travaille doit avoir un esprit d'équipe fort, pour exercer dans la solidarité et protéger ses coéquipiers.

Gendarme GIGN : carrière / possibilité d’évolution :

Aujourd'hui, le GIGN est considéré comme une force unique à échelle européenne. Après plusieurs dizaines d'années d'intervention, il est désormais capable d'anticiper de nombreuses menaces et de solutionner des problématiques extrêmement compliquées.
Le Groupement d'intervention de la Gendarmerie nationale (GIGN) se compose d'hommes et de femmes, officiers et sous-officiers, tous hautement spécialisés.

Dans l'optique d'intégrer le Groupement d'intervention de la Gendarmerie nationale (GIGN), il est obligatoire de déjà faire partie de la Gendarmerie nationale. Par la suite, ce sont uniquement les meilleures recrues qui, après de nombreuses opérations de sélection, sont intégrées à un groupe d'intervention.
Un sous-officier au GIGN a la possibilité de continuer à intervenir jusqu'à 40 ans s'il est gendarme, 44 ans s'il est gradé (maréchal des logis-chef, adjudant et adjudant-chef) et 46 ans s'il est major.
La vie professionnelle d'un gendarme GIGN est particulièrement éreintante. Ainsi, après la quarantaine, beaucoup d'anciens agents du GIGN se reconvertissent dans la sécurité privée.
En effet, une personne qui a travaillé au sein d'un groupement aussi qualifié que le GIGN attire forcément les entreprises privées s'occupant de la sécurité.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

2600 €

Devenir Gendarme GIGN : formation nécessaire

Avant même de pouvoir accéder à la formation du GIGN, il faut prendre part aux recrutements opérés par la gendarmerie nationale. Pour cela, les agents de moins de 32 ans doivent prouver qu'ils répondent à la fois à des exigences physiques, psychologiques et médicales.
Après cette première sélection, le candidat est soumis à des tests variés : épreuves individuelles et en groupe, questionnaires de personnalité, entretiens personnels ou encore mise en situation.
Cette batterie d'exercices permet de sélectionner l'élite, les meilleurs gendarmes GIGN potentiels, qui participent à un pré-stage de 3 mois. Pendant cette période, ils sont évalués chaque jour dans des domaines variés.
Après ces 3 mois de tests, une formation de 8 mois est réalisée pour apprendre toutes les méthodes du GIGN.
Au terme de toutes ces sélections et formations, le candidat intègre la force "Intervention". Par la suite, en cumulant les années d'expérience, il devient possible d'intégrer la force "Observation et recherche" ou la force "Sécurité et protection".

Situation du métier / contexte pour devenir Gendarme GIGN

Près de 400 officiers et sous-officiers, hommes et femmes, font actuellement partie du Groupe d'intervention de la Gendarmerie nationale (GIGN). Chacun d'entre eux a été sélectionné pour ses grandes capacités dans de nombreux domaines et tous possèdent le statut de tireur d'élite.
Si les recrutements se poursuivent, devenir gendarme GIGN n'est pas à la portée de tous, car le métier conserve de hautes exigences. Ainsi, il est tout à fait possible d'aspirer à une carrière dans le GIGN. Mais, pour cela, il est impératif de redoubler d'efforts et de prouver toutes ses capacités.
Il faut également savoir qu'au-delà de 45 ans environ, il n'est pas possible de poursuivre une carrière dans le GIGN. Malgré tout, les perspectives sont très variées pour une personne qui a travaillé dans une équipe du GIGN (notamment dans le domaine de la sécurité privée).


Secteurs associés au métier : Armée, sécurité,
Matières associées au métier : Éducation physique et sportive,


Vidéo. Prise d'otages à l'Assemblée : le GIGN est prêt



Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
CIFACOM - L'école du graphisme, du multimédia et de l'audiovisuel
Passionné par le graphisme, le multimédia ou l'audiovisuel ? Une de nos...
ESMAE - Ecole formation ressources humaines, métiers de l'emploi
Devenez acteurs des métiers de l’intérim et du recrutement. Les fonctions...
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...