En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > BTP, architecture > Géomètre-topographe

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Géomètre-topographe

Le métier de géomètre-topographe implique plusieurs fonctions selon les conditions dans lesquelles il est exercé. Mais de façon générale, il s'agit pour ce professionnel de mesurer avec une grande précision des éléments de paysage urbain ou des propriétés afin d'effectuer leur délimitation. Ces mesures sont ensuite modélisées. Il utilise dans le cadre de son travail des outils de grande précision comme le théodolite.
Comment devenir Géomètre-topographe ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Géomètre-topographe

Le géomètre-topographe a pour mission d'effectuer des mesures avant de les reproduire sur un support papier. Ses fonctions sont variées selon les besoins. Il pourra ainsi effectuer de simples relevés topographiques servant à délimiter les droits de propriété. Il pourra dans certains cas effectuer des mesures destinées à identifier des éléments de voirie.

Rôle du géomètre-topographe
• Délimiter à l'aide d'instruments spécifiques les limites physiques et juridiques d'une parcelle, ou les spécificités d'un terrain ou d'un paysage urbain
• Schématiser ses études sur des plans et cartes
• Mener une médiation en cas de conflits entre propriétaires sur la délimitation du terrain, ou d'un bâtiment
• Procéder à l'estimation financière d'un terrain ou d'un bien immobilier
• Participer au tracé d'infrastructures (routes, ponts, chemins de fer...)

Fiche Métier : comment devenir Géomètre-topographe
CC BY 2.0 Daquella Marena

Synonymes du Métier

  • Technicien géomètre

Devenir Géomètre-topographe : Qualités requises

Le géomètre-topographe doit impérativement disposer de certaines qualités dans le cadre de sa profession. Il doit par exemple avoir un sens inné de l'observation. En effet, rien ne doit échapper à son ?il d'expert au moment où il réalise des observations. Autrement, les conséquences pourraient s'avérer délicates à régler sur le plan juridique en cas d'erreur de sa part. Il doit en outre disposer de capacités de concentration importantes afin d'éviter tout type d'erreur. Le géomètre-topographe doit également disposer d'une excellente vue, et il doit savoir s'orienter en trois dimensions, afin d'intégrer les reliefs dans son analyse. Le métier implique de travailler dans des circonstances variées et parfois extrêmes (intempéries, lieux de travail délicats...). Il doit donc être doté d'une bonne condition physique, et il doit savoir s'adapter. Enfin, il faut qu'il maîtrise aussi bien le dessin que l'outil informatique.

Géomètre-topographe : carrière / possibilité d’évolution :

Les diplômes ainsi qu'une expérience professionnelle seront nécessaires pour débuter une activité dans un cabinet ou au sein d'une entreprise de travaux publics. Pour ceux qui voudraient travailler pour le secteur public, un concours est nécessaire. Notons qu'il est plus simple pour un géomètre-topographe de passer d'un cabinet vers le secteur public que l'inverse, ceci en raison du fait que les connaissances juridiques sont plus poussées en cabinet. Le géomètre-topographe pourra également évoluer vers un poste de géomètre expert, ce qui induit davantage de responsabilités.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1500 €

Devenir Géomètre-topographe : formation nécessaire

Plusieurs formations permettent de devenir géomètre-topographe. Il est possible de suivre un bac pro technicien géomètre-topographe pendant trois ans à partir de la classe de troisième. Il est également possible et recommandé de faire un BTS (brevet de technicien supérieur), accessible après le bac (principalement après un bac S ou STI développement durable). Pour ceux qui voudraient devenir ingénieurs géomètres, il est possible de suivre des cursus dans trois établissements de référence qui sont l'École supérieure des géomètres et topographes, l'Institut national des sciences appliquées et l'École spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l'industrie. Par ailleurs, certains centres AFPA dispensent des formations de géomètres-topographes.

Situation du métier / contexte pour devenir Géomètre-topographe

Le métier de géomètre-topographe peut s'exercer aussi bien en cabinet d'études que dans une entreprise de travaux publics, ou encore dans le cadre de la fonction publique. Les activités en cabinet sont très variées, car elles dépendent de la qualité du client (propriétaires privés, entreprises, notaires, collectivités locales, État). Elles seront beaucoup moins variées dans les deux autres cas de figure.


Secteurs associés au métier : BTP, architecture, Environnement,
Matières associées au métier : Histoire Géographie, Sciences de la vie et de la terre (SVT), Sciences physiques,


L'actualité du secteur / métiers liés

CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...
ESSYM - Ecole Supérieure des Systèmes de Management
L’ESSYM est l’une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui forment...