En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Audit, Conseil,... > Gestionnaire d'actifs

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Gestionnaire d'actifs

Le gestionnaire d'actifs exerce un métier spécialisé dans la finance. Les cours financiers n'ont plus aucun secret pour lui. Grâce à son analyse approfondie de toutes les entreprises cotées en Bourse et à sa vue d'ensemble sur le monde financier, il peut placer les fonds de son client pour en augmenter la valeur.
Comment devenir Gestionnaire d'actifs ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Gestionnaire d'actifs

Notre société est gouvernée par le monde de la finance et les fluctuations boursières Le gestionnaire de portefeuille est le maestro auquel vous allez confier votre argent pour qu'il le fasse fructifier sur différents placements en Bourse. Loin d'être aisée, cette profession demande beaucoup de savoir-faire.

Rôle du gestionnaire d'actifs
Le gérant de titres vise à augmenter la valeur financière des placements de son client, que ce soit un particulier ou une entreprise. Pour cela, il a plusieurs missions à remplir :
• étudier et analyser les cours de la Bourse : cela passe, dans un premier temps, par une étude de toutes les entreprises cotées en Bourse susceptibles de l'intéresser, lui et son client. Il va en dresser l'historique et définir leurs points positifs et négatifs ;
• grâce à ses interprétations, le gestionnaire de portefeuille va devoir convaincre son client de l'avantage ou du désavantage de tel ou tel placement ;
• une fois les titres confiés, il va devoir les placer en suivant une stratégie et en choisissant les meilleures opportunités possible pour qu'elles profitent à son client ;
• surveiller les marchés financiers, et se tenir prêt au moindre revirement de situation.

Fiche Métier : comment devenir Gestionnaire d'actifs
Bourse de Paris / LP

Synonymes du Métier

  • Gestionnaire de portefeuille, gérant de titres, gestionnaire de fonds

Devenir Gestionnaire d'actifs : Qualités requises

Le gestionnaire d'actifs se doit de posséder des connaissances pures et théoriques : économie, mathématiques, comptabilité, modèle financier... Elles sont indispensables pour comprendre le mécanisme de la finance et faire fructifier les fonds des clients. La maîtrise de l'anglais voire d'autres langues est également essentielle.
En termes de qualités, le gestionnaire de portefeuille doit être d'une grande résistance au stress, avoir une capacité de réaction et d'adaptabilité forte. Il doit être capable de réagir rapidement et rationnellement s'il constate un dysfonctionnement, et réussir à trouver la meilleure solution possible en un laps de temps réduit. Nerfs à fleur de peau s'abstenir !
En tant que gestionnaire, il doit posséder des capacités relationnelles puisqu'il est en lien avec ses clients, et il doit être capable de les convaincre et de vendre ses services.

Gestionnaire d'actifs : carrière / possibilité d’évolution :

Le secteur financier est très demandeur de gérants de titres en raison de l'expansion toujours plus forte du monde financier. Ce domaine est très dynamique. Mais il faudra une expérience de plus d'un an, l'idéal étant trois ans dans le monde de la finance pour pouvoir aspirer à devenir gestionnaire d'actifs.
L'évolution du métier se fait plus en fonction des portefeuilles que l'on se voit confier. Au départ, les titres peuvent être de moindre importance, mais plus l'expérience se fait longue, plus les portefeuilles deviennent conséquents (grandes entreprises, particuliers influents...).

Salaire brut mensuel d'un débutant :

2500 €

Devenir Gestionnaire d'actifs : formation nécessaire

Il est impossible d'accéder au poste de gestionnaire de portefeuille sans avoir fait de longues études (minimum cinq ans). L'obtention d'un bac général économique et social ou scientifique prévaut largement. Ici, trois grandes voies bien différentes se dégagent :
• S'orienter vers une grande école de commerce. Pour cela, l'étudiant devra intégrer une classe préparatoire économique durant deux ans avant de passer les concours pour intégrer une école de commerce en trois ans. Quelques écoles recrutent immédiatement à la sortie du bac et sont appelées "écoles de commerce post-bac". Les grandes écoles de commerce peuvent être accessibles par des concours passerelles après une licence en économie-gestion en trois ans si l'étudiant choisit une alternative à la classe préparatoire.
• S'orienter vers une grande école d'ingénieurs. Le même canevas se reproduit alors : deux ans dans une classe préparatoire scientifique avant de passer les concours pour une école d'ingénieurs. Certaines recrutent post-bac, d'autres après une licence.
• Choisir la voie universitaire et, après une licence, s'orienter vers des masters professionnels en sciences économiques, des masters de recherche en droit, économie, gestion..., ou des masters spécialisés en analyses financières internationales.

Situation du métier / contexte pour devenir Gestionnaire d'actifs

Le marché est très dynamique, et les gestionnaires d'actifs sont très demandés, de nos jours. Le secteur bancaire est un des plus gros créateurs d'emplois en France !
Cependant, la forte sélection lors des études justifie ce taux élevé d'embauche, et seule l'élite en matière de finance peut espérer se trouver gestionnaire de portefeuille. L'emploi est également instable en termes d'horaire et de niveau de stress.


Secteurs associés au métier : Audit, Conseil, Expertise,
Matières associées au métier : mathématiques,


CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...
ESSYM - Ecole Supérieure des Systèmes de Management
L’ESSYM est l’une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui forment...