En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Fonction publique > Inspecteur de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (CCRF)

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Inspecteur de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (CCRF)

Inspecteur de la DGCCRF. Le métier d’inspecteur de de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes mènent des investigations et exercent une activité de régulation de l’économie. Les inspecteurs surveillent l’étiquetage des produits frais dans les grandes surfaces, vérifient que les comparateurs de prix des hôtels et billets d'avion sur Internet ne vous roulent pas dans la farine, traquent les entourloupes sur les marchés du dimanche… Les 3 000 agents de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) assurent la « police » de la consommation.
Comment devenir Inspecteur de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (CCRF) ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Inspecteur de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (CCRF)

Le métier d’inspecteur de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes fait partie des métiers de la fonction publique d’état (catégorie A). Au sein de la DGCCRF, les inspecteurs mènent des investigations et exercent une activité de régulation de l’économie au bénéfice des entreprises et des consommateurs.
Ils sont affectés en administration centrale à Paris ou dans les services implantés en département (DDCSPP et DDPP) et en région (DIRECCTE).

Les missions du métier d’inspecteur de de la concurrence :
• veiller au jeu de la concurrence dans le respect des règles ;
• surveiller la qualité et la sécurité des produits et des services ;
• s’assurer du respect de la loyauté des transactions commerciales, de la régularité de l’offre marchande et de la publicité ;
• assurer l’information des partenaires économiques par le recueil d’informations de terrain ;
• participer à l’élaboration et la modification des textes législatifs et réglementaires ;
• animer des réseaux techniques et évoluer vers des fonctions d’encadrement.

Fiche Métier : comment devenir Inspecteur de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (CCRF)
Les inspecteurs de la DGCCRF contrôlent la cargaison de fruits d'un camion / Crédit : MAXPPP

Devenir Inspecteur de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (CCRF) : Qualités requises

Pour exercer son métier, l’inspecteur doit développer différentes compétences en fonction de son activité :
• analyser un comportement, un contexte, une problématique ;
• conduire un entretien ;
• enquêter, expertiser ;
• rédiger un acte juridique.

Inspecteur de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (CCRF) : carrière / possibilité d’évolution :

Il existe 12 échelons pour la carrière d’inspecteur de la CCRF, l’inspecteur peut gravir ces échelons par son ancienneté.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

2400 €

Devenir Inspecteur de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (CCRF) : formation nécessaire

Les inspecteurs sont recrutés en externe par la voie d’un concours comportant deux dominantes :
• une dominante juridique et économique
• une dominante scientifique et technologique
Les candidats doivent être titulaires à la date du concours au moins :
• d'un diplôme national sanctionnant un deuxième cycle d'études supérieures ou d'un diplôme, ou titre de même niveau ;
• ou d'un diplôme délivré par un des États membres de l’Union européenne assimilé à un diplôme national sanctionnant un deuxième cycle de l'enseignement supérieur.
Sont exonérés des conditions de titres ou diplômes les pères et mères de famille d'au moins trois enfants qu’ils élèvent ou ont élevés effectivement.
Les lauréats effectuent un stage de formation professionnelle d’un an à l’École nationale de la CCRF à Montpellier pour la partie théorique et dans les services implantés en département (DDCSPP et DDPP) et en région (DIRECCTE), pour la partie pratique.
Le portail des concours et métiers des ministères économique et financier vous apportera tous les renseignements relatifs à ce concours, à l’adresse suivante : http://www11.minefi.gouv.fr/metiers-concours/

Situation du métier/ contexte pour devenir inspecteur de la CCRF
Chiffres des derniers recrutements :
65 postes ouverts en 2013 (30 pour le concours à dominante économique et juridique et 35 en dominante scientifique et technologique).
27 postes ouverts en 2012 (13 pour le concours à dominante économique et juridique et 14 en dominante scientifique et technologique).

Situation du métier / contexte pour devenir Inspecteur de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (CCRF)

Rémunération brute mensuelle à l’issue de la scolarité comprise entre 2400 € et 2900 € selon les fonctions exercées et le lieu d’affectation.


Secteurs associés au métier : Fonction publique,
Matières associées au métier : mathématiques, Droit, Management des organisations,


Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Ecole EGO
« La grande illusion du monde des affaires est de croire que l’on peut...
IPAG Business School
Située dans l'un des plus beaux quartiers de l'une des plus belles villes du...
Atelier Prép'art
Le projet de Prép’Art est de délivrer un enseignement culturel et...