En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Droit, justice > Inspecteur

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Inspecteur

Fonctionnaire de l'Etat de catégorie A, l'inspecteur du travail a pour objet de contrôler et de contribuer à l'amélioration des conditions de travail des salariés en faisant respecter le Code du travail au sein des entreprises.
Comment devenir Inspecteur ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Inspecteur

L'inspecteur du travail exerce majoritairement sous la tutelle du ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé. Il assure sa fonction au sein d'une des Directions régionales de l'entreprise, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTE).

Rôle de l'inspecteur du travail
L'inspecteur du travail a pour principales prérogatives :
• le contrôle de l'application du Code du travail dans tous ses domaines d'application : santé et sécurité au travail, fonctionnement des représentants du personnel, syndicat, temps de travail, contrat de travail, travail dissimulé, procédures de licenciement? ;
• le conseil et l'information auprès des employeurs, des représentants du personnel et des salariés sur leurs droits et leurs devoirs ;
• la transmission de l'information auprès de l'Administration centrale en vue de faire évoluer la législation en vigueur ;
• la conciliation lors de conflits d'ordre collectif ;
• la prise de décisions dans le cadre des demandes d'autorisation de licenciement des représentants du personnel, des conseillers prud'hommes et des médecins du travail.

Fiche Métier : comment devenir Inspecteur
CC BY 2.0 mathias_poujol_rost

Synonymes du Métier

  • inspecteur du travail, contrôleur du travail

Devenir Inspecteur : Qualités requises

Pour exercer le métier d'inspecteur du travail plusieurs qualités indispensables sont requises. Tout d'abord, il lui faut des compétences dans le domaine juridique afin de s'adapter au monde de l'entreprise. Ensuite, l'inspecteur du travail est un homme de terrain et de contact. En relation directe avec les employeurs et les salariés, il a le sens du dialogue mais également une réelle capacité d'écoute. Certaines situations s'avèrent parfois conflictuelles. Le fonctionnaire doit donc être en mesure de calmer les esprits en faisant preuve de diplomatie et de finesse sans pour autant perdre de sa fermeté. Il représente l'Etat en toute circonstance. A ce titre, il conserve son impartialité et son objectivité. Sa mission consiste avant toute chose à faire appliquer la législation. Enfin, l'inspecteur du travail exerce généralement avec des collaborateurs. L'esprit d'équipe est indispensable.

Inspecteur : carrière / possibilité d’évolution :

La carrière d'un inspecteur du travail n'est pas figée au sein de la hiérarchie de la Fonction publique d'Etat. Loin de là. Le fonctionnaire de catégorie A peut acquérir de nouvelles compétences en matière d'encadrement, en devenant directeur adjoint du travail, voire même directeur du travail. Au-delà, l'inspecteur du travail peut multiplier ses responsabilités en encadrant des équipes plus importantes. Il peut également se voir octroyer la charge de grands projets ou de missions d'animation.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1928 €

Devenir Inspecteur : formation nécessaire

Vous souhaitez devenir inspecteur du travail ? Pour y parvenir, il vous faudra réussir le concours de la Fonction publique d'Etat de cadre A. Cette épreuve n'offre qu'une trentaine de postes par an. Pour y accéder, vous devez disposer d'un niveau minimum bac + 3, même si dans les faits, la plupart des candidats sont titulaires d'un master. Sachez que le Centre national d'enseignement à distance (CNED) propose une formation préparatoire du concours par correspondance.
Si vous réussissez le concours, vous bénéficierez d'une formation rémunérée de 15 mois à l'Institut national du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle (INTEFP) près de Lyon. A l'issue de cette formation, les fonctionnaires ayant obtenu un avis favorable du jury obtiennent leur titularisation. Ils doivent néanmoins accomplir une formation complémentaire dans un délai de trois ans après leur titularisation.

Situation du métier / contexte pour devenir Inspecteur

Réussir le concours d'entrée de la Fonction publique d'Etat de cadre A n'est pas une chose évidente. Mais une fois reçus, les candidats ont l'assurance d'exercer un métier passionnant et très diversifié. En contact permanent avec le monde de l'entreprise, l'inspecteur du travail est confronté à la réalité socio-économique du pays et doit s'adapter à toutes les situations. En effet, de nombreuses transformations se sont produites au cours de ces dernières années modifiant par conséquent le travail des inspecteurs. D'autre part, le Code du travail ne cessant de se complexifier, l'exercice de cette profession demande de plus en plus de compétences, notamment en matière juridique. En terme de rémunération, un inspecteur du travail au dernier échelon gagne environ 3 181 ? par mois, auxquels se rajoutent une indemnité de résidence, un supplément familial en fonction du nombre d'enfants, un régime indemnitaire et une prime de technicité.


Secteurs associés au métier : Droit, justice,
Matières associées au métier : Droit, Gestion des ressources humaines, Sciences et techniques sanitaires et sociales, Technologie et méthodes culinaires,


Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
CIFACOM - L'école du graphisme, du multimédia et de l'audiovisuel
Passionné par le graphisme, le multimédia ou l'audiovisuel ? Une de nos...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...
Atelier Prép'art
Le projet de Prép’Art est de délivrer un enseignement culturel et...