En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Droit, justice > Juge aux affaires familiales

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Juge aux affaires familiales

Le juge aux affaires familiales intervient essentiellement sur les affaires de divorces, séparations, tutelles... Son objectif : appliquer la loi et faire les choix les plus justes pour les enfants ou la famille.
Comment devenir Juge aux affaires familiales ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Juge aux affaires familiales

Le magistrat est fonctionnaire d'État. Il est affecté dans un tribunal, une cour d'appel ou de cassation. Il partage son temps de travail entre le bureau et la salle des audiences.
• Il traite les affaires de divorce et séparation : il décide de l'attribution de l'autorité parentale (droits de garde et de visite), fixe le montant des pensions alimentaires.
• C'est lui qui statue sur la tutelle des enfants mineurs.
• S'il découvre que les droits d'un enfant ne sont pas respectés, il peut ordonner sa séparation de la famille et son placement temporaire dans une structure d'accueil. Il est également responsable de la protection des victimes de violences commises au sein d'un couple.
• Il s'occupe des demandes de changement d'état civil et il peut également intervenir si des parents donnent à un enfant un prénom qui pourrait nuire à ses intérêts.
• Pour appuyer son jugement, il écoute les différentes parties. Parfois, il prescrit des enquêtes sociales ou fait intervenir des médecins experts.
• Il décide de la peine à appliquer, selon les textes de loi, mais en prenant également en compte la dimension humaine et les circonstances de chaque situation.
• Il travaille parfois en collaboration avec le juge des enfants.

Fiche Métier : comment devenir Juge aux affaires familiales
CC BY 2.0 Eric Chan

Devenir Juge aux affaires familiales : Qualités requises

Le juge aux affaires familiales doit savoir garder distance et impartialité, y compris face à des situations difficiles où des faits de violence sont commis. Il faut être intègre, savoir résister aux pressions et sollicitations des deux parties, rester neutre et ouvert d'esprit. Enfin, il doit avoir un grand sens des responsabilités et être capable de prendre et assumer des décisions souvent graves. En effet, ses choix peuvent bouleverser la vie quotidienne des enfants d'une famille.

Juge aux affaires familiales : carrière / possibilité d’évolution :

Les juges aux affaires familiales sont des diplômés de l'ENM qui se sont engagés à servir l'État pendant au moins 10 ans.
Une fois nommés, les juges sont inamovibles : ils ne peuvent pas être renvoyés, suspendus ou déplacés de leur fonction.
Par ailleurs, toutes les spécialités des juges leur sont ouvertes : il est donc possible au cours de la carrière de changer de fonction ou devenir procureur.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

2300 €

Devenir Juge aux affaires familiales : formation nécessaire

Pour devenir juge aux affaires familiales, vous devrez d'abord suivre une formation de niveau Bac+4 ou 5 en droit (Master 1, diplôme d'IEP, ou sortant d'une ENS).
Il faudra alors passer le concours d'entrée à l'ENM (École Nationale de la Magistrature) de Bordeaux. Pour vous présenter, vous devrez être de nationalité française et âgé de moins de 31 ans. En cas d'échec au concours, sachez que vous pouvez vous présenter trois fois. Les IEJ (Institut d'Études Judiciaires) proposent des classes préparatoires au concours.
Les candidats reçus suivront une formation de deux ans et demi, qui comprend un enseignement théorique et des stages. En sortant de l'école et selon leurs résultats et leur classement, les élèves magistrats ont la possibilité de choisir leur spécialité. Les jeunes diplômés sont alors affectés à leur premier poste et suivent une formation en alternance.

Situation du métier / contexte pour devenir Juge aux affaires familiales

Le concours de l'ENM est réputé pour sa difficulté et peu de places sont ouvertes (en 2010 par exemple, pour 1 597 candidats inscrits, 87 ont été admis). Cependant, en raison de départs à la retraite massifs, ces dernières années le Ministère de la Justice a augmenté le nombre de postes à pouvoir (138 en 2011). Enfin, sachez qu'un magistrat sur trois exerce en Île-de-France.


Secteurs associés au métier : Droit, justice,
Matières associées au métier : Droit,


L'actualité du secteur / métiers liés

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Ecole EGO
« La grande illusion du monde des affaires est de croire que l’on peut...
CFA d'Alembert
Le CFA d'Alembert est l'une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui...
Ifa A. Chauvin
l'Institut de Formation par Alternance Adolphe Chauvin, implanté à Osny dans...