En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Sport et loisirs > Lad-jockey

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Lad-jockey

Le lad-jockey ou lad-driver est l'accompagnateur privilégié des chevaux de course : il prend soin d'eux du matin jusqu'au soir, les nourrit, les panse et les amène jusqu'au départ de la course équestre. Employé dans une écurie, son espoir est bien souvent de devenir un jour jockey et de monter lors de compétitions de haut niveau.
Comment devenir Lad-jockey ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Lad-jockey

Le lad-jockey désigne spécifiquement les employés dans des écuries de galop (course à plat, à haies ou d'obstacles). Lorsqu'il travaille dans une écurie de trot monté ou attelé, on parle de lad-driver. L'appellation générique qui les englobe est « cavalier d'entraînement ». La mission du lad-driver consiste à mettre le cheval dans les meilleures conditions possible pour gagner une course. Il s'agit d'une responsabilité de tous les instants. Dès le matin très tôt, il prodigue les soins quotidiens aux chevaux qui lui sont confiés : pansage, nourriture, nettoyage des boxes, mais aussi entretien des selles et des harnais. Sa fonction principale consiste à monter trois à six chevaux par jour, sous la direction de l'entraîneur, afin d'améliorer continuellement ses performances physiques. Une autre partie de sa mission s'effectue au moment des courses : le lad-jockey prépare la monture, lui fait faire le tour de présentation, puis l'emmène jusqu'à la piste. Une fois la course terminée, il le ramène à l'écurie et lui prodigue les soins adaptés.

Fiche Métier : comment devenir Lad-jockey
CC BY 2.0 tvnewsbadge

Synonymes du Métier

  • lad-driver, cavalier d'entraînement

Devenir Lad-jockey : Qualités requises

Le milieu des courses hippiques est un secteur très fermé dans lequel il faut beaucoup de détermination et d'abnégation pour pouvoir percer. Il est bien entendu indispensable d'avoir la passion du cheval, car il s'agit d'un métier très prenant qui ne laisse pas beaucoup de place pour une vie privée. Entre les horaires extensibles et les courses le week-end, il n'est pas rare d'être logé sur place. Etant donné que le lad-jockey prépare les chevaux en les montant quotidiennement, les mêmes impératifs de poids et de taille s'appliquent à lui et au jockey de course (1,55m pour 50 kg en plat et 1,70m pour 60 kg en obstacles). Cela implique une hygiène de vie exemplaire. Au-delà des contraintes physiques, les cavaliers d'entraînement doivent faire preuve d'un moral à toute épreuve, pour accompagner la monture dans son entraînement et se faire obéir, tout en surpassant le stress de la course. Enfin, il est impératif de connaître les règles et les codes implicites de ce milieu si particulier.

Lad-jockey : carrière / possibilité d’évolution :

La carrière de lad-jockey est souvent très courte en raison de ses impératifs physiques très contraignants. Employé par une écurie ou un propriétaire à sa sortie d'études, souvent à l'issue d'une période d'apprentissage, le lad-jockey peut devenir premier garçon (superviseur des lad-jockeys) ou garçon de voyage (chargé des déplacements des chevaux). Il est également possible de devenir entraîneur professionnel à l'issue d'une formation continue. Bien évidemment, le débouché ultime est de devenir jockey, mais seuls 5 % des lad-jockey se voient employés pour faire de la compétition par des entraîneurs ou des propriétaires qui les ont repérés.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1200 €

Devenir Lad-jockey : formation nécessaire

La principale voie d'accès au métier de lad-jockey est le CAP agricole de lad-cavalier d'entraînement en deux ans qui peut se faire en formation initiale après la troisième, en contrat d'apprentissage ou en formation continue. Il est également possible de passer un BEP agricole dès la cinquième qui se prépare en trois ans dans des écoles spécialisées ou des lycées agricoles. Il est souvent conseillé de s'orienter ensuite vers un bac professionnel de conduite et gestion de l'entreprise hippique afin de pouvoir se reconvertir dans des fonctions d'encadrement par la suite.

Situation du métier / contexte pour devenir Lad-jockey

Les centres d'entraînement existent en nombre restreint et recrutent un nombre limité d'apprentis, ce qui devrait assurer à chaque diplômé d'avoir un poste en sortant de ses études. Le secteur des courses hippiques est très dynamique, et les profils prometteurs sont très recherchés. Il s'agit cependant d'un milieu assez fermé dans lequel il est difficile de s'insérer sans un réseau préalable.


Secteurs associés au métier : Sport et loisirs,
Matières associées au métier : Éducation physique et sportive,


CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
EMC - Ecole supérieure des métiers de l'image, du son et du multimédia
Visez l’expérience, Vivez l’alternance. Créée en 1989 par Jean-Paul...
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, l'école du i-management de la CCI Paris Ile-de-France, forme chaque...
Atelier Prép'art
Le projet de Prép’Art est de délivrer un enseignement culturel et...