En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Art, Design > Lapidaire

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Lapidaire

Parce que la beauté de chaque pierre brute demande à être révélée, le lapidaire taille, scie, polit les pierres précieuses et semi-précieuses dans le dessein d’en exposer toute la luminosité. Un métier exigeant et prestigieux, qui conjugue art, perfectionnisme et excellence.
Comment devenir Lapidaire ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération de cette profession.

Mission du métier : Lapidaire

Élément essentiel du monde de la bijouterie-joaillerie, le lapidaire est celui qui taille les pierres précieuses pour en gommer les défauts et en révéler tout l’éclat. Rubis, émeraudes, saphirs, mais aussi agates, opales, quartz, lapis-lazuli, zircons… Toutes ces merveilles passent entre les mains expertes de ce professionnel que le grand public connaît peu. En tant que lapidaire, vous prendrez en charge toutes les phases de ce travail extrêmement minutieux, presque chirurgical, ainsi que les autres missions impliquées par cette activité :
• les opérations de sciage, de débrutage, de mise en forme, de taille, de fonte et de polissage des pierres précieuses ou semi-précieuses, à l’aide des outils adéquats (dont la meule) ;
• l’achat, la vente et l’expertise de pierres et de gemmes sur le marché ;
• le travail sur des ouvrages ou des pièces autres que des pierres (broches, parures, ustensiles de table, etc.) ;
• le travail avec les métaux (préparation, fonte, fixation par électrolyse).
Seul le diamant ne passe pas entre les mains d’orfèvre du lapidaire, en raison de sa dureté très spécifique exigeant l’utilisation d’un matériel adéquat – cette tâche est réservée au bien nommé diamantaire. Quant aux travaux de sculpture et de gravure des pierres précieuses une fois taillées, ils incombent au glypticien.

Fiche Métier : comment devenir Lapidaire
Luc, exerce le métier de lapidaire de pierres de couleur. Il façonne des pierres, précieuses ou pas, Meilleur ouvrier de France - Crédit : Le Parisien

Synonymes du Métier

  • artisanat, tailleur pierre précieuse, diamantier

Devenir Lapidaire : Qualités requises

Le travail de précision du lapidaire nécessite que vous fassiez preuve d’une grande capacité de concentration et d’une minutie à toute épreuve, ainsi que de beaucoup de rigueur, de patience et d’organisation. Vous devez également développer une connaissance pointue des différentes caractéristiques concernant les pierres précieuses, les pierres fines et les pierres ornementales, ainsi que les métaux et les différentes techniques visant à les fondre et à les fixer. Parce que la manipulation des pierres, des métaux et de certaines substances peut générer des émanations toxiques, il vous sera indispensable de bien maîtriser les consignes de sécurité et de connaître les équipements nécessaires à porter à tout moment (notamment masques et gants). Mais ce n’est pas tout. Car au-delà de ces considérations techniques, votre rôle de lapidaire réclamera encore une qualité cruciale : la créativité. C’est qu’il s’agit là d’un métier d’art et d’artisanat, dans lequel votre capacité d’innovation déterminera votre parcours futur.

Lapidaire : carrière / possibilité d’évolution :

Une fois votre diplôme de lapidaire en poche, vous essayerez de rejoindre l’un des ateliers ou l’une des industries qui recrutent. Vous travaillerez en tant que salarié pour y façonner pierres précieuses et semi-précieuses. Après avoir accumulé de l’expérience et avoir affiné votre savoir-faire, vous serez en mesure de devenir chef d’atelier, chef de fabrication, ou bien négociant en pierres. En fonction de la taille de la structure, vous pourrez aussi vous spécialiser dans une tâche très spécifique du processus. Vous aurez néanmoins une autre possibilité : voler de vos propres ailes, soit pour parcourir la France (et le monde) en tant que lapidaire indépendant ou consultant en matière de pierres précieuses et de pierres fines, soit pour ouvrir votre atelier.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1500 €

Devenir Lapidaire : formation nécessaire

Si vous ambitionnez de suivre un apprentissage pour devenir lapidaire, c’est très simple : en France, il n’existe qu’une seule formation diplômante initiale, qui est le CAP lapidaire. La formation se fait en alternance dans l’un de ces trois organismes :
• l’École de la rue du Louvre, à Paris : en deux ans pour l’option « pierres de couleur », en trois ans pour l’option « diamant » ;
• le CFA du centre de formation des apprentis SEPR à Lyon ;
• l’Institut de bijouterie de Saumur.
Toutefois, il y a d’autres formations moins spécifiques que vous pouvez suivre, avant de vous perfectionner sur le tas, comme :
• le CAP art et technique de la bijouterie-joaillerie ;
• le Brevet des métiers de l’art, spécialité art du bijou et du joyau ;
• le Diplôme des métiers de l’art, spécialité art du bijou et du joyau.
La suite de la formation se fait en exerçant votre activité, grâce à un transfert de savoir-faire en atelier. On estime communément qu’un lapidaire est complètement autonome au bout de 10 ans. Notez qu’il est possible de participer au concours du Meilleur Ouvrier de France dans la section lapidaire.

Situation du métier / contexte pour devenir Lapidaire

Devenir lapidaire, c’est intégrer un artisanat de niche : on compte une trentaine d’ateliers en France, dont la majeure partie est située en région parisienne et dans le Jura. Il s’agit donc d’essayer de rejoindre l’une de ces prestigieuses structures, qui regarde généralement de près les profils des (rares) jeunes ayant obtenu le diplôme nécessaire. Vous pourrez tout aussi bien postuler dans l’un des nombreux centres de taille de par le monde, les plus célèbres étant situés dans les hauts lieux de la bijouterie planétaire : Anvers, Bangkok, Bogota, Bombay, Jaipur, New York, Tel-Aviv… Il est donc plutôt aisé de trouver un emploi dès la sortie de l’école, car la profession est très demandée, notamment dans le secteur du luxe qui recrute.
Découvrez aussi le métier de polisseur, bijoutier joaillier...


Secteurs associés au métier : Art, Design, Culture, Artisanat d'art,
Matières associées au métier : Arts plastiques, Sciences de la vie et de la terre (SVT),


L'actualité du secteur / métiers liés

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
CIFACOM - L'école du graphisme, du multimédia et de l'audiovisuel
Passionné par le graphisme, le multimédia ou l'audiovisuel ? Une de nos...
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...
Ifa A. Chauvin
l'Institut de Formation par Alternance Adolphe Chauvin, implanté à Osny dans...