En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Marketing,... > Lobbyiste

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Lobbyiste

Le lobbyiste écoute et formalise les besoins de ses clients et veille à l'actualité parlementaire et institutionnelle pour appréhender les éventuelles menaces qui pourraient peser sur l'activité de son employeur. Il est l'interlocuteur et l'intermédiaire privilégié entre son employeur et les instances décisionnelles. Il défend les intérêts de son client et anticipe les éventuelles menaces que pourrait générer la promulgation de certaines lois sur l'activité de l'employeur.

Comment devenir Lobbyiste ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération de cette profession.

Mission du métier : Lobbyiste

Le lobbyiste est un acteur primordial dans la vie d'une entreprise. Il est l'intermédiaire principal entre l'entreprise qu'il représente et les dirigeants politiques du pays. Sa mission principale est de défendre les intérêts de l'entreprise au sein de laquelle il travaille auprès des instances décisionnelles du pays. Il permet d'exercer, au nom et pour le compte de son employeur, une influence sur les décisions prises ou à prendre par le législateur. Il intervient par exemple pour exercer une pression sur le gouvernement lors d'un projet de réforme qui est défavorable pour le secteur d'activité de son employeur.
Les missions du chargé d'affaires publiques sont les suivantes :
• il effectue de la veille juridique en vue de se mettre à jour sur les nouveautés législatives et réglementaires qui intéressent le secteur d'activité professionnel de son employeur ;
• il fait pression sur le gouvernement pour la résolution de litiges ou la promulgation de lois influençant l'activité professionnelle de son employeur ;
• il fait des propositions aux instances décisionnelles pour trouver des solutions ;
• il représente et défend les intérêts de ses clients auprès des dirigeants politiques ;
• il crée un réseau de relations avec des individus pourvus de pouvoir d'influence et entretient ce réseau ;
• il demande des entretiens avec les membres du gouvernement pour faire connaître les problématiques de son employeur ;
• il conçoit les outils et met en œuvre des campagnes de lobbying.

Fiche Métier : comment devenir Lobbyiste
Andrew C. Lobbyiste lors de la candidature d'Annecy à l'organisation des jeux olympiques - Crédit Photo : Le Parisien

Synonymes du Métier

  • Consultant(e) en affaires publiques, chargé d'affaires publiques

Devenir Lobbyiste : Qualités requises

Le lobbyiste doit nécessairement posséder des connaissances dans des domaines divers tels que le droit, la politique, l'économie, les finances et la communication. Véritable défenseur des intérêts de ses clients auprès de personnes d'influence, il dispose de capacités relationnelles, rédactionnelles, de négociation et de communication incontestables. Sa connaissance des enjeux politiques et économiques et sa maîtrise parfaite des problématiques de ses clients lui permettent de négocier au mieux auprès des instances décisionnelles et d'obtenir des solutions rapides et efficaces. Il fait preuve de capacité de recherche, d'analyse et de rigueur. Esprit d'équipe, charisme, sérieux, motivation, organisation, ouverture aux autres, créativité, curiosité, implication et maîtrise des délais font partie de ses nombreuses qualités.

Lobbyiste : carrière / possibilité d’évolution :

L'accès au marché du travail est assez restreint pour les jeunes diplômés. Ce métier exige de l'expérience et une connaissance pointue des enjeux politiques. Après avoir acquis des connaissances nécessaires sous la responsabilité d'un consultant senior au sein d'une agence de lobbying, il peut exercer son activité au sein d'organisations professionnelles, de syndicats, d’associations ou encore d'un ministère ou d'une organisation non gouvernementale. Avec de l'expérience professionnelle, le lobbyiste peut être nommé collaborateur parlementaire ou responsable de cabinet ou de la communication publique et politique.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

2500 €

Devenir Lobbyiste : formation nécessaire

Le métier de chargée en affaires publiques est accessible après obtention du baccalauréat, par le suivi de longues études qui peuvent être suivies au sein d'une université ou à l'école de commerce. Un niveau bac + 5 est très recherché par les entreprises et agences recruteuses. Les employeurs apprécient les doubles cursus tels que l'obtention d'un diplôme délivré par les écoles de commerce et d'un master dispensé par les universités. Des masters en affaires publiques, en relations internationales ou encore en affaires européennes sont proposés par la plupart des universités. La maîtrise de l'anglais est très appréciée par les employeurs. Les formations proposées par les écoles de commerce comprennent très fréquemment des cours d'anglais, ce qui est un atout indéniable pour les jeunes lobbyistes candidats à l'emploi.

Situation du métier / contexte pour devenir Lobbyiste

En début de carrière, pour acquérir de l'expérience, le consultant en affaires publiques travaille au sein d’une agence ou d’un cabinet de lobbying sous la responsabilité d'un directeur d'agence ou d'un consultant senior. Cette expérience lui permet d'apprendre les ficelles du métier et d'acquérir des connaissances pointues en termes d'enjeux politiques et économiques. Seule cette première expérience lui permet de gagner en indépendance et d'évoluer ensuite professionnellement. Après avoir acquis cette première expérience, les employeurs se diversifient. Le lobbyiste peut alors travailler dans un bureau parlementaire ou un ministère. Il peut également représenter les intérêts de collectivités territoriales ou d'association.


Secteurs associés au métier : Marketing, publicité, Communication,
Matières associées au métier : Sciences économiques et sociales, Sciences sociales et politiques,


Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...
IPAG Business School
Située dans l'un des plus beaux quartiers de l'une des plus belles villes du...
Ecole EGO
« La grande illusion du monde des affaires est de croire que l’on peut...