En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > BTP, architecture > Maçon

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Maçon

Bâtiments publics, maisons particulières, piscines ou monuments, construction neuve, réhabilitation ou même destruction : le maçon travaille sur toutes sortes de chantiers. Il est responsable du gros oeuvre : fondations, poteaux, murs porteurs...
Comment devenir Maçon ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Maçon

Le maçon peut travailler pour une petite entreprise familiale, une entreprise artisanale, ou un grand groupe du BTP (bâtiments travaux publics). Son travail est essentiel, car c'est lui qui pose l'ossature du bâtiment construit, à partir de laquelle d'autres professionnels (charpentiers, coffreurs...) pourront intervenir pour ajouter les finitions. Sur le chantier :
• il aide le coffreur à monter les structures porteuses (échafaudages, plateformes...) ;
• il monte les murs porteurs à l'aide de différents matériaux (briques, parpaings, carreaux de plâtre...), le plus souvent avec des outils à main (truelle, fil à plomb) ;
• il prépare et applique les mortiers, les enduits ;
• il assemble et positionne les éléments d'armature en béton ;
• il réalise les ouvertures des portes et des fenêtres ;
• il pose les planchers ;
• il assemble, pose et fixe les éléments préfabriqués (corniches, escaliers, ébrasements, linteaux...) ;
• il est chargé du rangement et du nettoyage du chantier ;
• il peut être amené à travailler avec d'autres corps de métier ou à coordonner le travail de différents professionnels sur le chantier ;
• il doit respecter les normes de sécurité (port d'équipements de protection).
Avec de l'expérience, il peut proposer aux clients son expertise et ses conseils en matière d'isolation, de performance énergétique, de matériaux écologiques...
L'évolution des matériaux et des techniques dans le domaine du bâtiment amène le maçon à découvrir et à s'initier régulièrement à de nouveaux savoir-faire (monomur, bétons spécifiques, isolation thermique par l'extérieur par exemple).

Fiche Métier : comment devenir Maçon
Public domain Jennifer Smits

Devenir Maçon : Qualités requises

Le maçon a de nombreuses compétences techniques : il sait lire un plan ; il connaît les propriétés de différents matériaux (béton, liants, pierre, brique, résine, bois, matériaux composites...) ; il manipule des outils variés (truelle, massette, burin, foreuse, meule, scie électrique...).
Il doit être rigoureux et précis : lorsqu'on pose les fondations d'un bâtiment, on n'a pas droit à l'erreur.
Le métier est physique : il nécessite de porter de lourdes charges ou de travailler dans des positions inconfortables (à genoux par exemple). Il faut travailler en extérieur et souvent en hauteur. Le maçon est exposé au bruit, aux odeurs chimiques et à la poussière.
Un maçon doit également être très disponible : il peut être amené à faire des heures supplémentaires pour terminer une construction à temps, à travailler le week-end et les jours fériés. Il est parfois éloigné plusieurs jours de son domicile. Enfin, il faut avoir le goût du travail en équipe et un bon sens relationnel, car le maçon qui travaille dans une petite entreprise est très souvent en contact avec les clients.

Maçon : carrière / possibilité d’évolution :

Le métier est accessible sur expérience professionnelle et sans diplômes. Cependant, si vous souhaitez évoluer vers des postes à responsabilités, il est recommandé de suivre une formation (CAP minimum, bac professionnel de préférence).
La variété des chantiers sur lesquels le maçon peut être amené à travailler lui permet de diversifier ses savoir-faire. Ainsi, avec l'expérience, il peut devenir chef d'équipe, voire chef de chantier. Il existe différents titres délivrés par l'AFPA : chef d'équipe en maçonnerie générale, chef d'équipe gros oeuvre, puis conducteur de travaux du bâtiment, chef de chantier gros oeuvre.
Autre possibilité : se spécialiser dans un domaine, comme la rénovation de bâtiments anciens et la restauration du patrimoine.
Avec une formation en gestion et comptabilité, il est également possible d'ouvrir sa propre entreprise artisanale.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1430 €

Devenir Maçon : formation nécessaire

En sortant du collège, vous pouvez préparer un CAP ou un brevet professionnel en maçonnerie. Si vous souhaitez accéder plus tard à des postes d'encadrement ou fonder votre entreprise, il est recommandé de poursuivre la formation jusqu'au niveau bac, avec un bac professionnel technicien du bâtiment, organisation et réalisation du gros oeuvre ou un bac pro interventions sur le patrimoine bâti. Vous pouvez également suivre une formation de niveau bac+2 en préparant un BTS en bâtiment.

Situation du métier / contexte pour devenir Maçon

La demande en ouvriers qualifiés est forte. Dans un contexte de crise, le secteur du bâtiment reste dynamique. Par ailleurs, la main-d'oeuvre se fait rare (selon la Fédération française du bâtiment, 80 000 à 100 000 postes se libèrent chaque année) alors que les besoins ne diminuent pas.


Secteurs associés au métier : BTP, architecture,
Matières associées au métier :


Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISIS - Institut Supérieur de l'Image et du Son
L’institut Supérieur de l’Image et du Son, implanté dans le quartier du...
EISTI - Ecole Internationale des Sciences du Traitement de l'Information
L'EISTI conjugue sciences de l'information, mathématiques, physique,...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...