En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Agriculture,... > Marin pêcheur

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Marin pêcheur

Très rude physiquement et moralement, le métier de marin-pêcheur est particulièrement dangereux. Alternant périodes de travail intensif et repos à terre, il attire les inconditionnels de la mer épris de camaraderie, de liberté et de sensations fortes. La pénibilité du métier est compensée par un intéressement sur le produit de la pêche.
Comment devenir Marin pêcheur ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Marin pêcheur

Le marin-pêcheurest unmatelot Il peut travailler à bord d'un caseyeur, d'un fileyeur, d'un senneur ou d'un chalutier. Son métier est très physique et ses conditions de travail particulièrement rudes. Séparé de sa famille pendant des campagnes de pêche pouvant durer plusieurs semaines, il doit supporter le froid, l'humidité, le bruit permanent des moteurs et des treuils, les odeurs (poisson, mazout) et les inconvénients d'une promiscuité inévitable. Lorsque le poisson est au rendez-vous, il est soumis à des cadences épuisantes (un chalutier traite plus d'une tonne de poisson par jour).Il peut parfois rester plusieurs jours sans dormir. Dans un tel contexte, solidarité et polyvalence sont de mise. Les marins se répartissent le travail. Conjointement ou à tour de rôle, ils assument différentes tâches :
• effectuer les manoeuvres de navigation,
• repérer les bancs de poissons à l'aide d'un sonar,
• jeter les filets et les remonter à l'aide d'un treuil,
• décharger leur contenu en retirant les poissons coincés dans les mailles,
• trier, laver, vider les poissons et les ranger dans des caisses avec de la glace,
• peser et étiqueter les caisses (sur les navires industriels, le poisson est directement découpé en filets et surgelé),
• accessoirement, ramender (réparer) les filets endommagés, prêter main-forte au mécanicien, nettoyer le navire?
De retour à terre, ils portent le produit de leur pêche à la criée et entretiennent le bateau entre deux sorties en mer.

Fiche Métier : comment devenir Marin pêcheur
CC BY 2.0 Lou2mer

Synonymes du Métier

  • matelot

Devenir Marin pêcheur : Qualités requises

Être marin-pêcheur réclame avant tout une excellente condition physique et une santé à toute épreuve. Avant d'entrer en formation, les candidats matelots doivent passer une visite médicale pour contrôler que leurs aptitudes correspondent aux normes internationales de sécurité en vigueur dans la profession. Ils doivent être en état d'assurer leur propre sécurité et celle de leurs coéquipiers.
Le marin-pêcheur doit également avoir un moral d'acier (éloigné de sa famille, il doit se plier aux contraintes de la vie en collectivité) et un caractère bien trempé pour affronter tempêtes et risques de navigation. Il doit aussi être capable de travailler par quarts (roulements de 4 h) y compris la nuit. Enfin, il doit avoir le sens de la discipline et du travail d'équipe.

Marin pêcheur : carrière / possibilité d’évolution :

Un Bac pro « Électromécanicien de Marine » vous permettra d'évoluer vers un poste de mécanicien de bord ou de chef-mécanicien. Avec un bac pro « Conduite et Gestion des Entreprises », vous pourrez, après quelques années, devenir capitaine. Si votre rêve est de devenir patron-pêcheur, c'est également possible, mais il faut savoir que le prix des navires est très élevé : vous devrez donc probablement vous associer pour créer votre entreprise.
Enfin, vous pourrez également intégrer la marine marchande ou travailler sur un ferry.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1500 €

Devenir Marin pêcheur : formation nécessaire

Après la classe de troisième, vous pouvez choisir de préparer un CAP Maritime de Matelot (durée de la formation : 2 ans).
Vous pouvez également vous orienter vers un Bac professionnel :
• Bac pro Marin Pêcheur
• Bac pro Conduite et Gestion des Entreprises Maritimes (option pêche)
• Bac pro Électromécanicien de Marine
Si vous avez plus de 20 ans et que vous souhaitez vous embarquer sur un navire, vous pourrez le faire en préparant un Certificat d'Aptitude Nautique (CIN) en formation continue. Durée de la formation : 8 semaines.

Situation du métier / contexte pour devenir Marin pêcheur

La pêche M 11 artisanale est confrontée à de nombreuses difficultés (quotas de pêche, hausse des prix du carburant, concurrence étrangère?) les débouchés y sont limités malgré une consommation de produits de la mer en forte augmentation. La pêche industrielle se porte mieux et les débouchés y sont plus nombreux.
Cependant, il ne faut pas oublier que le métier de marin-pêcheur est très dangereux. Ponts glissants, dangerosité du matériel, collisions, naufrages? On enregistre davantage d'accidents mortels dans le secteur de la pêche que dans celui du bâtiment.


Secteurs associés au métier : Agriculture, agroalimentaire, Commerce, distribution, e-commerce,
Matières associées au métier : Sciences de la vie et de la terre (SVT), Technologie et méthodes culinaires,


L'actualité du secteur / métiers liés

CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
CFA d'Alembert
Le CFA d'Alembert est l'une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui...
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...