En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Enseignement > Météorologiste

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Météorologiste

Souvent dans l'ombre du présentateur météo, le météorologiste est un spécialiste des conditions atmosphériques. Grâce aux satellites et autres stations météorologiques, il étudie et analyse les données, afin d'établir des prévisions climatiques précises à destination du grand public, mais aussi des professionnels de nombreux domaines comme l'agriculture ou le transport aérien.
Comment devenir Météorologiste ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Météorologiste

Ce spécialiste des phénomènes atmosphériques intervient avant que le journaliste météo ne se charge d'annoncer les prévisions pour les jours à venir. Ainsi, c'est derrière ses écrans que le météorologue passe le plus clair de son temps afin d'analyser les données, avant de transmettre des résultats précis aux personnes concernées. Au quotidien, ses missions sont les suivantes :
• récolter un maximum d'informations en effectuant de nombreux relevés grâce à des systèmes élaborés
• étudier et analyser les résultats obtenus
• réaliser des synthèses en vue d'établir des prévisions météorologiques précises
• s'assurer que ces informations soient claires pour le grand public et les professionnels
• assurer une veille permanente
• anticiper les éventuels risques climatiques et assurer la sécurité des personnes

Fiche Métier : comment devenir Météorologiste
CC BY 2.0 bill85704

Synonymes du Métier

  • Météorologue

Devenir Météorologiste : Qualités requises

Un bon météorologiste doit être doté de nombreuses compétences. Si son savoir-faire est très important, ses aptitudes intrinsèques doivent être en lien avec les exigences liées à cette fonction. Ainsi, en tant que scientifique de haut niveau, son goût pour l'observation et la quête du détail doivent être omniprésents. Il possède également des compétences certaines en mathématiques, en modélisation ou encore en aérologie : il doit savoir manier les chiffres ! De plus, il maîtrise les statistiques aussi bien que les nombreux appareils technologiques à sa disposition.
Grâce à sa rigueur, le météorologiste ne laisse rien passer. Sa patience, sa précision et sa bonne gestion du stress lui permettent de garder son sang-froid, même dans les situations les plus urgentes. Enfin, le travail en équipe ne doit pas lui poser de problème, au même titre qu'une bonne pratique de l'anglais, langue internationale et donc indispensable pour travailler au plus près de la météo.

Pour exercer le métier de prévisionniste, il vaut mieux aimer le contact direct avec la nature, la science et la technique. Il s'agit souvent d'être au service du public et aussi, de rester ouvert sur le monde.

Météorologiste : carrière / possibilité d’évolution :

Dans le métier de météorologue, les débouchés sont relativement restreints. Il n'existe quasiment qu'un seul employeur, à savoir Météo France. Malgré tout, l'évolution reste possible. Un technicien supérieur peut devenir ingénieur des travaux de la météorologie en réussissant des concours. Cependant il existe aussi quelques postes dans la recherche, notamment au CNRS, à l'INRA, au CNET ou encore dans certaines universités. Le transport aérien peut également offrir des possibilités de carrière.

Ce métier, comme celui de climatologue ou d'informaticien chercheur, sont des métiers étroitement liés à l'environnement. Directement impliqué dans les changements climatiques, le prévisionniste a également un rôle à jouer d'un point de vue environnemental.
Le deuxième enjeu environnemental est celui lié aux problématiques des changements climatiques. La prévisionniste que je suis a notamment pu observer la répétition de records de chaleur battus en France et dans le monde au cours des derniers mois et des dernières années : les 10 années les plus chaudes dans le monde observées depuis 1880 sont postérieures à 2000, l'année la plus chaude jamais enregistrée à l'échelle de la planète est 2014, et ce début d'année 2015 bat pour l'instant des records à l'échelle de la planète.»

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1600 €

Devenir Météorologiste : formation nécessaire

Étant donné qu'il existe peu d'employeurs, les formations au métier de météorologue sont assez spécifiques et ciblées. Pour travailler chez Météo France, il vous faudra intégrer l'ENM, l'École nationale de la météorologie de Toulouse et suivre des formations adaptées à vos aspirations. Au préalable, il vous faudra être titulaire d'un bac S ou bac techno STI2D. Les entrées à l'ENM se font ensuite sur concours pour vous ouvrir les portes de ces enseignements :
• un an pour les techniciens supérieurs « instruments et installations »
• deux ans pour les techniciens supérieurs « exploitation »
• trois ans pour les ingénieurs de la météorologie et des travaux

Il est possible ensuite de compléter ses études d'ingénieur par une formation à la recherche, et donc se tourner vers une carrière dans la recherche.
Attention, le concours d'ingénieur de la météorologie n'est pas ouvert tous les ans.

Situation du métier / contexte pour devenir Météorologiste

Le métier de météorologue, accessible après le bac et une formation de quatre ans et plus, est avant tout une affaire de concours. Ceux-ci sont obligatoires pour pouvoir intégrer le principal employeur qu'est Météo France. Les rares postes dans la recherche sont également très chers. Il vous faudra de la persévérance pour intégrer l'une de ses branches et voir les premières perspectives d'évolution.


Secteurs associés au métier : Enseignement, Environnement, Fonction publique,
Matières associées au métier : mathématiques, Ecologie, Agronomie, Histoire Géographie, Sciences de la vie et de la terre (SVT),


Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
CFA d'Alembert
Le CFA d'Alembert est l'une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui...
IPAG Business School
Située dans l'un des plus beaux quartiers de l'une des plus belles villes du...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...