En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Santé, médical > Neurologue

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Neurologue

Spécialiste des maladies du système nerveux central et du système nerveux périphérique, le neurologue est un médecin qui peut assumer différentes missions, allant du soin à la recherche en passant par l’enseignement. Découvrez en détail les missions, les qualités et la formation requises.

Comment devenir Neurologue ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération de cette profession.

Mission du métier : Neurologue

En tant que neurologue, vous serez amené à prendre en charge des patients de tout âge et à assurer les missions suivantes :
• actualiser vos connaissances théoriques et techniques relatives au système nerveux et aux différentes pathologies qui lui sont afférentes ;
• prendre en charge les maladies du système nerveux et du système périphérique : migraines, névralgies, sclérose en plaques, épilepsie, maladie d’Alzheimer, maladie de Parkinson, myopathie, neuropathie, sciatique, syndrome du canal carpien, accident cérébral, méningite… ;
• maîtriser et accomplir les différentes techniques d’exploration fonctionnelle du système nerveux : électroencéphalographie, électroneuromyographie, étude des potentiels évoqués visuels, somesthésiques, moteurs et auditifs, exploration du sommeil, écho-Doppler, ponction lombaire… ;
• procéder à un interrogatoire minutieux et détaillé du patient : antécédents familiaux, hygiène de vie, profession, pathologies antérieures… ;
• étudier les fonctions sensitives, motrices et cognitives du patient ;
• établir un diagnostic différentiel ;
• utiliser du matériel de pointe ;
• déterminer et appliquer un traitement adapté ;
• informer le patient sur sa maladie, son traitement et ses conséquences ;
• mettre en place un suivi patient lorsque cela est nécessaire ;
• entretenir et développer régulièrement ses connaissances ;
• respecter le secret médical ;
• participer à des essais cliniques ;
• confier son patient à un confrère neurochirurgien ou neuropsychologue.

Fiche Métier : comment devenir Neurologue
Le neurologue Christian Denier (au centre) au centre hospitalier universitaire Kremlin-Bicêtre - Crédit Photo : Le Parisien

Synonymes du Métier

  • neurochirurgien, Neuropsychologue

Devenir Neurologue : Qualités requises

Pour devenir neurologue, vous devez avant tout avoir un attrait certain pour la médecine et les connaissances scientifiques. Le nombre d’années d’études peut parfois représenter un frein à de nombreuses ambitions. Mais si vous aimez apprendre, la neurologie est une spécialité particulièrement intéressante, non seulement pour la diversité de ses domaines d’intervention, mais aussi pour ses multiples modes d’exercice. Toujours est-il que vous allez devoir faire preuve d’une grande abnégation, d’une infinie patience et d’une motivation à toute épreuve. Une fois en poste, votre sens inné de la diplomatie et votre profonde empathie seront de solides atouts pour vous aider dans le cadre de la prise en charge de vos patients : vous serez effectivement amené à traiter des personnes souvent lourdement malades ou en grande souffrance. A l’instar de tous les professionnels de santé, vous devrez respecter le secret médical, faire preuve de discrétion et d’une grande disponibilité. Attendez-vous, en effet, à passer de longues heures à travailler, surtout si vous pratiquez dans le secteur hospitalier. Il faut également savoir qu’un neurologue doit assumer son rôle de garde pour les urgences et qu’il peut, à ce titre, être appelé 24 h/24.

Neurologue : carrière / possibilité d’évolution :

L’exercice de la neurologie peut se pratiquer au sein d’un établissement hospitalier public ou d’une clinique privée. Après plusieurs années d’expérience, certains neurologues choisissent de s’installer à leur compte : cela requiert néanmoins un investissement financier relativement conséquent, cette discipline médicale nécessitant l’utilisation d’équipements coûteux. Il est également possible pour un spécialiste en neurologie de s’orienter davantage vers la recherche fondamentale ou la recherche clinique au sein, le plus souvent, d’une université. Certains neurologues en poste au sein d’un établissement hospitalier peuvent aussi collaborer à des travaux de recherche, commandés par l’industrie pharmaceutique ou des structures universitaires. D’autres font le choix de l’enseignement, en participant à la formation des étudiants en médecine, ou encore du travail en laboratoire.

Devenir Neurologue : formation nécessaire

Si vous souhaitez vous orienter vers la neurologie, il vous faudra préalablement obtenir un baccalauréat S. Après avoir passé avec succès la Première Année Commune aux Etudes de Santé (PACES), vous poursuivrez votre formation médicale générale pendant cinq années supplémentaires. C’est seulement à la fin de la sixième année d’études que les étudiants peuvent choisir une spécialité et un lieu d’affectation, en fonction des résultats qu’ils auront obtenus aux épreuves classantes nationales (ECN). Autrement dit, mieux vous serez classé, plus vous aurez accès à l’internat dont vous rêvez. Celui-ci dure encore cinq années, au cours desquelles vous découvrirez plus spécifiquement la neurologie au sein d’un établissement hospitalier. Des stages de spécialisation complémentaires viennent alors compléter cette formation pour permettre, notamment, aux neurologues de maîtriser les différentes techniques d’exploration fonctionnelle du système nerveux. Au terme d’une soutenance de thèse, vous obtiendrez ce que l’on appelle votre diplôme d'État de docteur en médecine, avec spécialité en neurologie.

Situation du métier / contexte pour devenir Neurologue

La neurologie est une spécialité médicale qui offre d’importants débouchés. L'importance grandissante des pathologies du système nerveux, telles qu’Alzheimer ou Parkinson, contribue à l’accroissement de la demande. Aujourd’hui, le nombre de neurologues en France est encore sous-dimensionné par rapport aux besoins des territoires et, plus encore, dans des zones rurales ou peu densément peuplées, où le manque de spécialistes en neurologie est criant. Face au vieillissement de la population, la neurochirurgie et la neuropsychologie sont donc des disciplines en plein essor et qui présentent de belles perspectives pour les années à venir.


Secteurs associés au métier : Santé, médical,
Matières associées au métier : Biologie et physiopathologie humaines,


Vidéo. Cesson : ouverture du premier centre pour jeunes malades d’Alzheimer de France



Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ESSYM - Ecole Supérieure des Systèmes de Management
L’ESSYM, École Supérieure des SYstèmes de Management, est une école de la...
IPAG Business School
Située dans l'un des plus beaux quartiers de l'une des plus belles villes du...
Atelier Prép'art
Le projet de Prép’Art est de délivrer un enseignement culturel et...