En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Armée, sécurité > Officier marinier

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Officier marinier

L'officier marinier est un jeune diplômé de l'École de maistrance de Brest. Son grade correspond à celui de sous-officier dans les autres armées. L'officier marinier peut être marin, technicien, gestionnaire ou combattant.
Comment devenir Officier marinier ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Officier marinier

Officier marinier est un grade et non un métier. En sortant de l'École de maistrance, les jeunes gens ont reçu une formation technique dans l'une des trente spécialités proposées, et sont alors seconds maîtres. Les missions varient selon les spécialités. Les officiers mariniers peuvent être affectés :
• aux métiers de bouche (cuisinier, commis, maître d'hôtel) ;
• à la mécanique (mécanicien, électricien) ;
• à la protection et à la défense (fusilier, marin pompier, plongeur démineur) ;
• aux opérations aéronautiques (radariste, contrôleur) ;
• à l'informatique (électronicien, détecteur anti-sous-marin) ;
• à l'administration (secrétaire, fourrier) ;
• au médical (infirmier) ;
• à l'audiovisuel (photographe) ;
• aux techniques maritimes (navigateur timonier, météorologiste océanographe, manoeuvrier).

L'officier marinier peut travailler en mer, à bord des différents bâtiments de la marine nationale (porte-avions, sous-marins, frégates, chasseurs de mines, patrouilleurs, pétroliers ravitailleurs...) ou à terre, sur une base militaire, navale ou aéronavale. Tous les trois ou quatre ans, il mute vers un autre lieu de travail.

Il est placé sous les ordres d'un officier de marine, et encadre lui-même une équipe de techniciens exécutants.

Tout au long de sa carrière, il continue de se former en suivant des stages en écoles de spécialité.

Fiche Métier : comment devenir Officier marinier
CC BY-SA 3.0 Marine nationale/ Elisabeth Vanessa

Devenir Officier marinier : Qualités requises

Pour devenir officier-marinier, il faut être âgé de 18 à 25 ans, être de nationalité française et savoir nager. Il faut avoir le goût de la discipline et des aptitudes à l'encadrement car l'officier-marinier dirige une équipe d'exécution. Une grande rigueur est nécessaire : la plupart des métiers comportent de grandes responsabilités, il faut pouvoir effectuer correctement les manoeuvres de navigation en cas d'intempéries, s'adapter rapidement aux imprévus... Il faut en outre supporter la vie en communauté dans un espace restreint. Il faut enfin être très disponible : un officier mute régulièrement et effectue un service de permanence qui comprend des veilles nocturnes et des astreintes le week-end. Les longs voyages en mer l'éloignent de son domicile pendant plusieurs mois.

Officier marinier : carrière / possibilité d’évolution :

D'abord second maître, vous accéderez ensuite au grade de maître après douze mois de services, puis premier maître, maître principal et major. Les meilleurs deviendront officiers par promotion sur dossier ou voie de concours en interne.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1430 €

Devenir Officier marinier : formation nécessaire

Pour devenir officier marinier, il faut passer le concours de l'École de maistrance, à Brest. Il est accessible aux titulaires du bac minimum, âgés de 18 à 25 ans, sachant nager. Les candidats reçus signent un contrat d'engagement de dix ans dans la marine. Ils suivront une formation générale (instruction militaire et maritime, formation en sciences humaines, premiers secours et développement de la condition physique) de seize semaines, suivie d'une formation de six mois dans la spécialité choisie.

Situation du métier / contexte pour devenir Officier marinier

Les places sont réduites, mais l'accession à l'École de maistrance de Brest n'est pas impossible : 780 candidats ont été reçus au concours en 2011. Par ailleurs, le métier tend à se féminiser : les femmes ont accès à tous les grades et emplois, mais ne peuvent pas être affectées à bord des sous-marins.


Secteurs associés au métier : Armée, sécurité, Logistique, transport,
Matières associées au métier : mathématiques, Biologie et physiopathologie humaines, Gestion hôtelière,


CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
IPAG Business School
Située dans l'un des plus beaux quartiers de l'une des plus belles villes du...
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...