En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Commerce,... > Opticien-lunetier

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Opticien-lunetier

L'opticien-lunetier est en charge de la conception, de l'ajustement, du montage et de la vente d'un éventail d'appareils de correction de la vue, lunettes et lentilles particulièrement. Professionnel de la santé, son métier se situe à la jonction entre la profession de technicien et de conseiller commercial. Il travaille en complémentarité avec le médecin ophtalmologiste, qui est chargé de réaliser les prescriptions. L'opticien-lunetier exerce en tant que salarié au sein d'un établissement d'op
Comment devenir Opticien-lunetier ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Opticien-lunetier

Les missions de l'opticien-lunetier sont les suivantes :
• L'opticien est avant tout un conseiller. Il présente au patient des recommandations aussi bien techniques qu'esthétiques.
• En tant que commercial, il s'occupe d'orienter et d'aider le choix du client parmi une très large gamme de produits et d'accessoires. En plus de la monture, il guide également le patient dans le choix des verres correcteurs (qui peuvent être incassables, en plastique ou antireflet).
Une fois les divers équipements choisis, l'opticien travaille à  l'adaptation et au montage de ceux-ci : il centre les verres, les taille et les ajuste à  la monture. En appui, il dispose de divers appareils et peut être secondé par un monteur opticien.
• La dernière étape consiste à  remettre les lunettes au client et s'assurer de son confort visuel et de l'esthétique finale.
• Bien qu'il s'appuie sur les résultats du diagnostic établi par l'ophtalmologiste, l'opticien-lunetier peut également effectuer des examens optométriques et évaluer lui-même les facultés visuelles du patient.
• Aujourd'hui, il peut être amené à  remplacer des verres optiques sans nécessiter d'ordonnance médicale.

Comme déjà  précisé, l'opticien est un commerçant, l'un de son principal souci est de maintenir l'attractivité de sa vitrine et de sa boutique. Pour cela, il s'assure quotidiennement que les produits soient mis en valeur et que le point de vente soit accueillant et agréable pour son client. Telles sont les garanties d'un commerce qui fonctionne.

Fiche Métier : comment devenir Opticien-lunetier
Stéphane, opticien - Crédit photo : Le Parisien

Synonymes du Métier

  • Opticien, lunetier

Devenir Opticien-lunetier : Qualités requises

Responsable de la manipulation et du réglage des équipements optiques, l'opticien-lunetier doit donc faire preuve de beaucoup de minutie et de précision. Les opérations de montage, même quand elles sont mécanisées, demandent une très bonne vision. En contact permanent avec le client, qui est avant tout un patient, il sait faire preuve de pédagogie et de patience.

Par ailleurs, il doit se montrer force de proposition en apportant des recommandations pertinentes pour orienter le choix de ses clients vers un type de monture ou de lentilles particuliers. Chaque client a ses goûts, ses affinités et sa personnalité, l'opticien-lunetier doit être à même d'appréhender cela et d'avoir un goût prononcé pour le design et la mode.

Il a bien sûr la fibre commerciale et bien qu'il vende du matériel ayant trait à la santé, il doit également garantir que son point de vente soit rentable. Par ailleurs, lorsqu'il est à la tête de la boutique, l'opticien doit faire preuve de qualités de gestion et d'encadrement développées.

Opticien-lunetier : carrière / possibilité d’évolution :

Il est courant qu'un opticien ouvre son propre commerce, s'il dispose d'un capital de départ à investir. Attention cependant, la concurrence est rude et les indépendants peuvent avoir du mal à faire face aux géants de l'optique qui englobent à eux seuls près de 50 % du chiffre d'affaires de ce secteur d'activités.

Après dix ans d'expérience, l'opticien-lunetier peut aspirer à devenir gérant d'un magasin d'enseigne.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1600 €

Devenir Opticien-lunetier : formation nécessaire

Le BTS opticien-lunetier (le BTSOL) est la formation la plus appropriée pour accéder au métier. Il se prépare en deux ans après le baccalauréat. Ce diplôme est indispensable à tout professionnel souhaitant exercer, ou ouvrir et gérer son propre établissement d'optique. L'admission, sur dossier et entretien, est néanmoins extrêmement sélective et cette filière est ouverte à plusieurs filières du baccalauréat (S, STI spécialité génie optique).

Le bac professionnel optique-lunetterie constitue quant à lui une fonction intermédiaire et permet au jeune bachelier de seconder un opticien. Le CAP « monteur en optique lunetterie » permet quant lui d'exercer en tant que monteur de lunettes.

Situation du métier / contexte pour devenir Opticien-lunetier

Généralement, les jeunes diplômés parviennent à être rapidement embauchés en tant que salariés en contrat à durée indéterminée (CDI). Le marché de l'optique est en France en pleine expansion : on compte plus de 10 000 points de vente et près de la moitié des Français nécessite un équipement optique.

Attention, si le secteur recrute aujourd'hui abondamment, le niveau moyen des rémunérations tend à décliner.


Secteurs associés au métier : Commerce, distribution, e-commerce, Santé, médical, Social, Services à la personne,
Matières associées au métier : Biologie et physiopathologie humaines, Sciences de la vie et de la terre (SVT),


L'actualité du secteur / métiers liés

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ESSYM - Ecole Supérieure des Systèmes de Management
L’ESSYM est l’une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui forment...
ISIS - Institut Supérieur de l'Image et du Son
L’institut Supérieur de l’Image et du Son, implanté dans le quartier du...
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...