En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Culture,... > Orfèvre

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Orfèvre

Bijoux, vaisselles, trophées... l'orfèvre travaille l'or, l'argent, l'étain ou le cuivre pour donner vie à des objets d'art ou rénover des antiquités.
Comment devenir Orfèvre ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Orfèvre

L'orfèvre travaille comme artisan indépendant ou salarié dans un atelier.
• Il rencontre le client, s'informe de sa demande et choisit avec lui le métal à utiliser : or, argent ou vermeil (argent doré), étain, cuivre ou encore maillechort (un alliage de cuivre, zinc et nickel).
• Il réalise d'abord des croquis, puis un dessin technique précis de l'objet à réaliser.
Dans un grand atelier, il est généralement spécialisé dans une technique, et ne réalise jamais l'objet en entier. Dans un petit atelier, il doit être polyvalent et connaître toutes les techniques de fabrication.
• Il faut d'abord découper les plaques, tubes ou fils de métal.
• L'objet prend forme grâce au planage, tournage, repoussage, emboutissage...
• Les différents éléments sont soudés entre eux.
• L'objet est ensuite estampé, ciselé ou gravé de manière à créer des motifs en creux ou en relief sur la surface.
• L'orfèvre réalise enfin les finitions : polissage, argentage...
• Les objets réalisés sont précieux : vaisselles de luxe, trophées pour des compétitions sportives, bijoux ou mêmes objets de culte.
• Parfois, l'orfèvre est amené à réparer des objets anciens ou à les restaurer (nettoyage, polissage ou réargentage par exemple).

Fiche Métier : comment devenir Orfèvre
CC BY-SA 2.0 Dewet

Devenir Orfèvre : Qualités requises

L'orfèvre effectue un travail de précision, qui nécessite une grande dextérité manuelle et une bonne vue. Minutie, patience et goût du détail et de la perfection sont nécessaires pour réaliser des objets d'art. Il doit également être créatif et avoir un sens esthétique développé. Enfin, il faut avoir le goût du contact : dans les grands ateliers, l'orfèvre travaille en équipe à la création d'un objet unique. Dans les petites entreprises, il doit démarcher les clients et se constituer un carnet d'adresses.

Orfèvre : carrière / possibilité d’évolution :

Le CAP est le diplôme minimum pour accéder au métier d'orfèvre. Vous pourrez alors être salarié d'une grande maison ou artisan indépendant. Sachez cependant qu'à moins d'hériter d'une entreprise familiale, il faut une bonne expérience du métier et si possible une formation plus poussée (Diplôme des Métiers d'Art par exemple) pour pouvoir ouvrir sa propre entreprise et trouver un créneau sur ce marché.
Enfin, les ouvriers les plus qualifiés pourront se spécialiser dans la restauration d'antiquités ou de pièces de musées.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1436 €

Devenir Orfèvre : formation nécessaire

En sortant du collège, vous pouvez préparer un CAP orfèvre. La formation dure deux ans et propose de nombreuses options qui correspondent aux différentes techniques nécessaires à la confection d'un objet d'orfèvrerie (monteur, polisseur aviveur, planeur, tourneur repousseur). Attention, seuls deux établissements proposent cette formation : les CFA de Saumur et Lyon. Autre possibilité : à l'issue du Bac, vous pouvez préparer un DMA (Diplôme des Métiers d'Art). Il en existe deux : arts de l'habitat option ornements et objets et décor architectural option domaine du métal. La formation dure deux ans.

Situation du métier / contexte pour devenir Orfèvre

La plus grande partie de la production en orfèvrerie est destinée à l'hôtellerie et la restauration de luxe. Cependant le secteur souffre de la crise. C'est pourquoi les entreprises d'orfèvrerie doivent développer de nouvelles stratégies d'adaptation : elles se tournent vers l'export ou se spécialisent dans les objets arts déco ou l'art sacré. Grâce à ces efforts, le secteur se relève et augmente sa production. Il reste cependant assez limité : il emploie environ 900 personnes en France. Les deux tiers sont salariés de quatre grandes maisons : Christofle, Ercuis, Puiforcat et Odiot.


Secteurs associés au métier : Culture, Artisanat d'art,
Matières associées au métier : Arts plastiques,


Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ESSYM - Ecole Supérieure des Systèmes de Management
L’ESSYM est l’une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui forment...
ESRA - Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle
Le groupe ESRA est une école de cinéma (Paris, Rennes, Nice) proposant des...
CFA d'Alembert
Le CFA d'Alembert est l'une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui...