En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Santé, médical > Médecin ORL (Oto-rhino-laryngologiste)

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Médecin ORL (Oto-rhino-laryngologiste)

L'oto-rhino-laryngologiste, connu sous le diminutif ORL, est un médecin spécialisé dans les maladies du nez, des oreilles, de la gorge et plus largement des pathologies de la tête et du cou. Il est souvent amené à pratiquer des opérations et ne traite pas que des maladies bénignes.
Comment devenir Médecin ORL (Oto-rhino-laryngologiste) ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Médecin ORL (Oto-rhino-laryngologiste)

On associe généralement l'oto-rhino-laryngologiste aux maux chroniques des enfants telles les otites à répétition, les angines ou autres rhinopharyngites. Ses compétences vont bien au-delà, car c'est l'ensemble du visage et du cou que l'ORL est amené à traiter. Il soigne ainsi :
• Les amygdales dont il peut pratiquer l'ablation.
• L'ensemble des troubles du nez et des sinus, y compris les problèmes de ronflements, d'allergies et de perte d'odorat mais aussi certaines opérations pour redresser un nez tordu qui provoque une gêne respiratoire ou tout simplement une gêne esthétique.
• L'ensemble des troubles de l'oreille y compris les acouphènes (bourdonnements), la surdité et plus globalement les problèmes de communication et de langage.
• Les problèmes liés aux cordes vocales comme les extinctions de voix chroniques.
• Les problèmes liés à l'oreille interne qui provoquent notamment des vertiges.
• Les problèmes de déglutition et de perte ou modification de goûts.
• Les pathologies graves comme les tumeurs de la bouche, de la gorge ou du pharynx.

Fiche Métier : comment devenir Médecin ORL (Oto-rhino-laryngologiste)
Médecin ORL au Centre Hospitalier Gonesse. Crédit photo : Le Parisien A. Lieures.

Synonymes du Métier

  • ORL

Devenir Médecin ORL (Oto-rhino-laryngologiste) : Qualités requises

Exercer le métier d'oto-rhino-laryngologiste demande de grandes qualités humaines : il faut être solide face à des pathologies parfois très graves. Il faut faire preuve d'assurance, de patience (notamment pour ausculter et traiter de jeunes enfants) mais aussi d'écoute, de psychologie et bien entendu de dextérité. Il faut être particulièrement habile de ses mains pour pratiquer des opérations très délicates ou explorer les conduits d'oreilles des patients.

Médecin ORL (Oto-rhino-laryngologiste) : carrière / possibilité d’évolution :

Un oto-rhino-laryngologiste peut orienter sa carrière vers la surspécialisation. Il existe un grand nombre de domaines dans lesquels un ORL peut faire le choix de se spécialiser davantage. On peut citer l'oto-neurochirurgie (chirurgie de l'oreille interne et de l'os temporal), la phoniatrie (soins des troubles de la voix, de la parole et de la déglutition) ou encore la chirurgie de la base du crâne.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

3800 €

Devenir Médecin ORL (Oto-rhino-laryngologiste) : formation nécessaire

Devenir oto-rhino-laryngologiste demande motivation et ténacité. Mieux vaut d'abord obtenir un bac scientifique même si les autres filières ne sont pas rédhibitoires. Une fois le baccalauréat en poche, le plus difficile reste à faire : entre 11 et 13 années d'études supérieures ! Il faut bien entendu passer par le cycle classique des études de médecine puis se spécialiser en oto-rhino-laryngologie ce qui prendra au moins 5 ans. D'autres surspécialisations peuvent allonger encore la durée des études.

Situation du métier / contexte pour devenir Médecin ORL (Oto-rhino-laryngologiste)

Une fois ce long cursus achevé, un oto-rhino-laryngologiste n'a, en principe, pas trop de souci à se faire pour vivre de sa profession. Il peut exercer dans la fonction publique hospitalière, dans une clinique privée ou encore, ce qui est le choix le plus fréquent, s'installer en libéral, c'est à dire dans son propre cabinet. Ce dernier choix assure d'ailleurs une bien meilleure rémunération. Néanmoins, un ORL ne compte pas toujours ses heures et est soumis, comme bon nombre de professions médicales, à des journées à rallonges, des gardes et des astreintes. C'est un métier passionnant car très varié mais qui comporte son lot de contraintes.


Secteurs associés au métier : Santé, médical,
Matières associées au métier : mathématiques, Biologie et physiopathologie humaines, Physique-chimie, Sciences de la vie et de la terre (SVT), Sciences physiques,


Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
CFA d'Alembert
Le CFA d'Alembert est l'une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui...
ISIS - Institut Supérieur de l'Image et du Son
L’institut Supérieur de l’Image et du Son, implanté dans le quartier du...
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...